La gazette

Prévention des affections hivernales ; médicaments homéopathiques

Prévention des affections hivernales à l’aide des médicaments homéopathiques femme triste depression

L’automne et l’hiver sont synonymes d’infections rhino-pharyngées à répétition. Puisque chacun s’accorde à dire qu’il vaut mieux prévenir que guérir, je vous propose quelques remèdes homéopathiques destinés à fortifier les défenses immunitaires des personnes fragiles. J’ai l’habitude de conseiller à mes patients :

  • Influenzinum 15 CH : une dose le 1er dimanche de chaque mois
  •  Serum de yersin 15 CH : une dose le 3ème dimanche de chaque mois
  • Thymuline 9 Ch : une dose le 4ème dimanche de chaque mois

Dès les premiers symptômes d’une rhinite (ces doses sont à prendre à 2 heures d’intervalle)

  • Oscillococcinum 200 : une dose / jour pendant 3 jours
  • Aconitum napellus 15 CH : une dose / jour pendant 3 jours
  • Apis mellifica 15 CH : une dose / jour pendant 3 jours

Par ailleurs, quelques conseils simples

  • suppression des sucreries, pâtisseries, chocolateries en dehors des repas : l’alimentation hypersucrée favorise les secrétions muqueuses et est propice au développement bactérien ;
  • un lavage de nez avec du sérum physiologique au coucher évite l’accumulation des secrétions muqueuses dans l’arrière bouche et permet une meilleure respiration ;
  • ne pas trop couvrir les enfants ; un enfant trop couvert transpire et est vulnérable au refroidissement ;
  • l’enfant se protège mieux contre le froid que contre l’excès de chaleur habituellement rencontrée dans les classes ou autres crèches.

Auteur : Dr Bréant Alain

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données diffusées dans cette interview ou publiées dans la référence citée. Cet article est issu d’une expérience de terrain, il existe d’autres produits, et d’autres protocoles de prise en charge.

 

Prévention des affections hivernales ; médicaments homéopathiques