La gazette

Personne âgée dépendante – prévention de la maltraitance

Personne âgée dépendante – prévention de la maltraitancehomme senior mal a la tete

Il s’agit de proposer à des membres de la famille une grille d’observation afin d’être alertés par d’éventuels signes de maltraitance d’une personne âgée dépendante ayant des difficultés d’expression.

Définition – « La violence se caractérise par tout acte ou omission commis par une personne, s’il porte atteinte à la vie, à l’intégrité corporelle ou psychique ou à la liberté d’une autre personne ou compromet gravement le développement de sa personnalité et/ou nuit à sa sécurité financière. » (cf travaux du Conseil de l’Europe).

La maltraitance des personnes âgées à domicile ou en Ehpad peut consister dans :

  • Des atteintes physiques (brutalité « gratuite » par exemple) :
  • Des brimades psychiques ou morales (insultes, propos dévalorisants, etc.)
  • Des procédés matériels et financiers
  • Des violences médicales (soins volontairement douloureux) ou médicamenteuses : manque de soins de base, non-information sur les traitements ou les soins, abus de traitements sédatifs ou neuroleptiques, défaut de soins de rééducation, non prise en compte de la douleur…
  • L’atteinte aux droits des patients : limitation de la liberté de la personne, privation de l’exercice des droits civiques, d’une pratique religieuse…
  • Des négligences actives : toutes formes de sévices, abus, abandons, manquements pratiqués avec la conscience de nuire
  • la maltraitance par négligence passive : cela relève soit d’une banalisation de la dépendance soit d’une absence d’intérêt pour la personne âgée : à titre d’exemple certaines formes de dénutrition sont assimilées à de la maltraitance passive.

 ROLE DES AIDANTS

  • Observer toute modification de comportement de la personne âgée dépendante et essayer d’en comprendre la cause
  • Parler avec tous les intervenants afin de mieux les connaître.
  • Etre présent et organiser un roulement des présences
  • Communiquer avec les proches.
  • En cas de doute appeler ALMA ( Allo Maltraitance Personnes Agées) Tél. 3977

Autant la maltraitance physique est facile à diagnostiquer, autant la maltraitance par négligences est fréquente et insidieuse : ELLE NE DOIT PAS ETRE TOLEREE

(Référence : Guide des Bonnes Pratiques en Ehpad – HAS)


Auteur : Dr Bréant Alain

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données diffusées dans cette interview ou publiées dans la référence citée. Cet article est issu d’une expérience de terrain, il existe d’autres produits, et d’autres protocoles de prise en charge.

 

Personne âgée dépendante – prévention de la maltraitance