La gazette

Vivre avec la maladie d’Alzheimer : ce qu’il faut savoir

Vivre avec la maladie d’Alzheimer : ce qu’il faut savoir senior homme rides vieux

Mon expérience de médecin généraliste. De tous temps, certains vocables médicaux ont engendrés frayeur et désolation ! Ainsi en est-il des mots « Maladie d’Alzheimer » ! On susurre à voix basse ! On prend des airs contrits ! C’est comme si c’était la peste et la certitude de mourir dans la démence complète ! Comme toujours en Médecine le danger vient de la généralisation outrancière et de la dramatisation ! Pour beaucoup, avoir la maladie d’Alzheimer entraine ipso facto :

  • l’assurance de la déchéance
  • l’isolement familial dans un « cantou » bien « ficelé » !
  • la déconsidération et souvent l’irrespect réservé aux personnes dites démentes !

Et pourtant, tout généraliste connaît dans sa patientèle des patients atteints par la Maladie d’Alzheimer et qui arrivent à rester à leur domicile avec une adaptation raisonnable de leur environnement.

On peut vivre avec une maladie d’Alzheimer stabilisée et bien gérée  à condition de respecter certains principes :

  • dire la vérité  sans dramatiser ! La maladie d’Alzheimer au début se caractérisant par une atteinte de la mémoire, il faut apprendre au patient et à sa famille à gérer ce handicap de façon à ne pas risquer un accident de la vie quotidienne comme le problème du gaz !
  • dédramatiser, détendre, rassurer car le patient est souvent hyper-stressé et cela aggrave la pathologie ! La maladie d’Alzheimer entraine parfois des peurs qui expliquent des épisodes confusionnels !
  • garder le contact affectif familial quelque soit le contexte : c’est particulièrement vrai pour les couples !
  • Eviter les changements d’habitudes non anticipés : tout doit être plusieurs fois explicité pour rassurer et préparer !  C’est en particulier le cas des visites médicales qui se passent beaucoup mieux quant on sait prendre son temps et avec l’aide du toucher, quand on peut communiquer un peu de tranquillité !

* Cantou : dénomination habituelle des unités réservées aux résidents atteints de Maladie d’Alzheimer dans les maisons de retraite ; locaux sécurisés avec accès et sorties sous conditions.


Auteur : Dr Alain Bréant médecin généraliste

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données diffusées dans cette interview ou publiées dans la référence citée. Cet article est issu d’une expérience de terrain, il existe d’autres produits, et d’autres protocoles de prise en charge.

 

Vivre avec la maladie d’Alzheimer : ce qu’il faut savoir