La gazette

Le Non-Exercise Activity Thermogenesis (N.E.A.T) : brûler des calories sans efforts ?

La N.E.A.T (Non-Exercise Activity Thermogenesis) est une alternative pour les allergiques au sport, les sportifs du dimanche et peut-être un sérieux plus pour les athlètes en quête de dépense d’énergie.

La prise ou la perte de poids est principalement guidée par la balance entre prise et dépense de calories journalières. Cependant, saviez-vous que la plus grosse dépense énergétique journalière se déroulait par le fait même de ne rien faire ? Dormir, manger, respirer… C’est ce qu’on appelle le métabolisme de base (ou métabolisme basal). Enfin, le reste de notre dépense énergétique journalière passe par l’activité sportive, l’exercice physique et… la N.E.A.T.

 

Faire du sport fait perdre des calories. Mais qu’en est-il de la N.E.A.T ?

La N.E.A.T, c’est l’énergie dépensée pour tout ce que nous faisons en dehors de dormir, manger, respirer… Et faire de l’exercice sportif. Cela peut-être l’énergie dépensée à marcher dans la journée (déplacements de la vie courante), le jardinage, le ménage, la sortie les ordures ménagères… Ces activités physiques de prime abord « insignifiantes » augmentent considérablement la dépense énergétique – donc la N.E.A.T quotidienne d’un individu.

On conseille d’ailleurs aux personnes les plus sédentaires de d’abord améliorer leur N.E.A.T avant même d’envisager la pratique d’une activité sportive. Une activité physique occasionnelle ne compense que très difficilement un quotidien peu actif ! Il faut dont prendre le problème à sa racine.

Cette capture représente l’activité musculaire d’un individu assis (sitting), se mettant debout (standing up), se tenant debout (standing) et en mouvement (4 steps). Elle a été réalisée par le College of Veterinary Medicine de l’Université du Missouri.

MédecinDirect, téléconsultation médicale - NEAT

Cette image met en évidence que le simple fait de se mettre ou se tenir debout stimule l’activité musculaire.

Une étude a été menée en 2016 par des chercheurs de l’Université de Pittsburg (2). Celle-ci a souligné qu’une marche lente de 15 minutes à 3km / h permettait de brûler en moyenne entre 2,4 et 2,7 fois plus de calories que 15 minutes assis devant un ordinateur ! Le constat est simple : pour remarquablement augmenter sa dépense calorique journalière, commencer par réduire le temps passé assis chaque jour.

La deuxième conséquence d’une meilleure N.E.A.T est l’élévation du métabolisme basal (c’est à dire le nombre de calories brûlées au repos, sans rien faire). Hé oui : plus de mouvements au quotidien = plus de contractions musculaires. Il peut alors en découler un léger accroissement de la masse musculaire. Pour « nourrir » cette masse musculaire fraîchement acquise, le corps utilisera donc plus d’énergie (et brûlera par conséquent plus de calories).

 

Mais attention : votre dépense énergétique journalière est aussi régulée par votre alimentation !

En effet, les recherches réalisées à ce sujet montrent l’intérêt d’une alimentation :

  • régulière, c’est à dire toutes les 4 ou 5 heures. Optez pour des collations le matin et au goûter vers 16h !
  • variée, consistante et riche en “bons acides gras” (des omégas 6 comme l’huile d’olive ou l’avocat et des omégas 3 comme le poisson)

Une alimentation variée et régulière potentialisera les dépenses d’énergies dues à la N.E.A.T quotidienne.

 

Quelques gestes simples pour augmenter votre N.E.A.T

  • Garez votre voiture au bout du parking, à la place la plus éloignée du magasin
  • Prenez l’ascenseur jusqu’au 15ème étage lorsque votre destination est le 18ème étage
  • Marchez en attendant un ami en retard, ou durant vos communications téléphoniques
  • Essayez le vélo, la trottinette ou la marche pour aller au travail
  • Réalisez des séances de méditation, d’étirements, de yoga
  • Riez le plus possible : le rire permet de perdre des calories ! Une heure de rire par jour est bénéfique pour votre corps, votre esprit et même pour votre tour de taille.

En bref : utilisez votree créativité pour augmenter votre N.E.A.T journalière ! Pas encore convaincu(e) ? On vous laisse découvrir tous les bienfaits d’une activité physique régulière dans cet article.

 

La N.E.A.T n’a maintenant plus de secret pour vous. Rusez d’inventions pour découvrir de nouvelles façons de l’augmenter ! Vous souhaitez augmenter votre dépense calorique, à travers le N.E.A.T ou une activité sportive ? Parlez-en avec un médecin ! Selon votre profil, il saura vous orienter vers l’activité la plus adéquat. Pour cela, vous pouvez opter pour la téléconsultation ! Près de 14 millions de français bénéficient d’une prise en charge à 100 % des services de MédecinDirect via leur complémentaire santé ou leur assurance. Découvrez si c’est votre cas !

 


Auteur : Geoffrey CARAT, Interne en médecine à Nice | Relu par le Dr Juan Sebastian SUAREZ VALENCIA

  • Levine, James A. « Non-Exercise Activity Thermogenesis (NEAT) ». Best Practice & Research Clinical Endocrinology & Metabolism 16, no 4 (décembre 2002): 679‑702. https://doi.org/10.1053/beem.2002.0227.
  • (2) Seth A. Creasy, et al. Energy Expenditure during Acute Periods of Sitting, Standing, and Walking. The Official Journal of the International Society for Physical Activity and Health. Volume 13 Issue 6, June 2016. Pages: 573-578
Le Non-Exercise Activity Thermogenesis (N.E.A.T) : brûler des calories sans efforts ?