La gazette

Port du masque : boutons, rougeurs… Comment soulager ma peau ?

COVID-19 oblige, le port du masque est devenu inévitable au quotidien, notamment depuis que plusieurs métropoles françaises ont rendu son port obligatoire. Nous protégeant inévitablement contre l’épidémie de Coronavirus qui sévit actuellement, il n’est pas sans effets pour notre peau ! Son port prolongé peut entraîner éruptions cutanées, démangeaisons, voire des lésions et allergies. Comment les prévenir ? Quelques gestes simples peuvent aider !

 

Quels problèmes de peau le port du masque peut-il provoquer ?

Le port du masque créé inévitablement une sorte de « micro climat » chaud dans la région péri-buccale (autour de la bouche) et sur les joues. Cette chaleur constante et les frottements de l’épiderme (relativement fin au niveau du visage) provoqués par le masque créent chez certaines personnes diverses lésions cutanées :

  • Avec la macération, on peut voir apparaître ou voir s’amplifier :
    • les “boutons blancs” typiques de l’acné
    • les symptômes de « dermatite séborrhéique » (rougeurs, peau grasse et enflée, démangeaisons…).

Cela est lié à la libération naturelle de sébum, qui à cause du port du masque stagne sur la peau. Cela créé un milieu propice à la pullulation bactérienne !

  • Avec les frottements (d’autant plus sur une peau fragile et/ou sèche), on peut voir apparaître :
    • de véritable brûlures cutanées
    • des plaies superficielles.
  • Avec les frottements + la macération, les pathologies chroniques (telles que la rosacée ou l’eczéma) peuvent s’aggraver par poussées. Il faut veiller à stabiliser sa pathologie avec des traitements et des crèmes prescrites par un dermatologue ou votre médecin traitant.

Le stress et l’anxiété générés par la crise sanitaire peuvent également être à l’origine de poussées de boutons et autres éruptions cutanées.

⚠️ L’allergie au latex peut provoquer de graves dégâts sur la peau et même – dans des cas extrêmes – des réactions potentiellement mortelles. Allergiques au latex ? Veillez à bien vous renseigner sur la composition des masques et évitez les masques en Néoprène. N’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel de santé à ce sujet !

 

Masque chirurgical ou masque en tissu : qui sera le meilleur allié de la peau ?

Les masques chirurgicaux sont faits de polypropylène, un produit chimique qui peut être irritant pour la peau. Néanmoins, ceux-ci sont d’une efficacité redoutable si on observe leur capacité à filtrer les particules de l’air.

Les masques en tissu peuvent également être utilisés. Bien que plus esthétiques et confortables, ils protègent légèrement moins contre le COVID-19 et doivent être lavés après chaque port. Si votre peau est réactive, un masque en coton de couleur claire sera préférable (ainsi, vous êtes surs d’éviter les colorants, irritants).

 

Comment prévenir les problèmes de peau liés au port du masque ?

Durant cette période plus que jamais, des gestes simples sont à adopter pour se prémunir des problèmes de peau liés au port du masque. Votre routine beauté doit s’adapter au contexte actuel !

  • Opter pour un maquillage plus léger que d’habitude : le fond de teint empêche dans certains cas la peau de respirer !
  • Veiller à raser sa barbe,
  • Boire plus souvent que d’ordinaire,
  • Changer de masque souvent, surtout en cas de sécrétion excessive de sébum ou transpiration importante de la zone péri-buccale,
  • S’appliquer une crème émolliente ou hydratante anti-irritations / protégeant des agressions extérieures le matin et le soir (sans trop d’additifs). On veillera à appliquer son soin près de 30 minutes avant de mettre son masque pour laisser sa peau absorber la crème !
  • Nettoyer sa peau régulièrement avec un produit au pH neutre / une lotion dégraissante,
  • Appliquer une crème cicatrisante sur les lésions – si existantes,
  • Ralentir sa consommation de produits sucrés, qui participent à la production de sébum,
  • Prêter attention à la composition de son masque : les formats colorés sont certes esthétiques mais contiennent des composants irritants pour la peau (tout comme ceux en matière synthétique).

Astuce : profitez de vos changements de masque pour « faire respirer » votre peau en vous vaporisant – par exemple – d’eau thermale en spray / brumisateur. Veillez à laisser sécher avant de remettre votre masque.

 

Vous êtes victime de problèmes cutanés ? Pensez à la téléconsultation ! Avec MédecinDirect, consultez un médecin généraliste ou spécialiste (type dermatologue) par écrit, téléphone ou vidéo 24h/24 et 7j/7. Comme 14 millions de français, ce service est peut-être pris en charge par votre complémentaire santé, assurance ou entreprise : testez votre éligibilité !

 


Auteurs : Geoffrey CARAT, Interne en médecine à Nice / Alexia ORNY, Content Manager chez MédedinDirect | Relu par le Dr Thierry MANTEAU

Port du masque : boutons, rougeurs… Comment soulager ma peau ?