La gazette

Top 6 des IST qui se transmettent par la bouche 😗

Le sexe oral ? Oui ! Mais gare aux infections bactériennes et virales qui pourraient gâcher ces moments agréables. Découvrez le top 6 des infections sexuellement transmissibles (IST) qui se transmettent par la bouche et apprenez à les éviter (ou à défaut, les soigner).

 

ISTs #1 : Chlamydia & Gonocoque

Des démangeaisons, des brulures, un écoulement au niveau de la verge, des envies pressantes d’uriner ? Et si c’était le Gonocoque ou la Chlamydia ? Ces deux bactéries fréquemment retrouvées dans les IST peuvent se transmettre par rapport sexuel oral. Une protection par préservatif ou bien un test de dépistage permettent de rassurer. Dans les autres cas, un traitement antibiotique permettra dans 90 % des cas un retour à la normale.

 

ISTs #2 : Trichomonas & mycoses

Un écoulement verdâtre/blanchâtre, nauséabond, des brulures lors des rapports, des démangeaisons ? Et si c’était Trichomonas ou bien une banale Mycose ? Ces IST sont possiblement transmissibles par la bouche. Elles peuvent être un véritable tue l’amour, mais elles sont toutefois bénignes et se soignent par un traitement antifongique.

 

IST #3 : Papillomavirus

Une apparition de verrue au niveau de la verge ? Douloureuse ou complètement indolore ? Et si c’était le Papillomavirus (HPV) qui frappait ? Aussi appelé « condylome », ces petites verrues transmissibles par contact sexuel peuvent provoquer, à terme, un cancer du col de l’utérus chez la femme. Le plus souvent transmises par l’homme (au grand dam de ces dames) un vaccin existe. Alors pourquoi s’en priver ? Si lésions il y a, parlez en à votre médecin : il saura vous aiguiller pour les prendre en charge.

 

IST #4 : Herpès

Des ulcérations (abrasions) sur les lèvres, sur la verge ? Des brûlures au voisinage ? Et si c’était un vulgaire bouton de « fièvre » aussi appelé bouton d’Herpès, du nom du virus l’occasionnant ? Deux sortes d’herpès existent, buccal ou bien génital. Ils peuvent se transmettre tous les deux par la bouche. Bien rechercher des lésions avant les rapports, porter des préservatifs… Tout cela permettra d’éviter de se contaminer ! Si il y a contamination, le virus se loge dans de petits ganglions au voisinage du lieu de contamination et peut, par moment de faiblesse (stress, grippe, rhume), apparaître sous forme d’ulcérations peut accueillante – disons-le franchement. Si la poussée est trop importante, un traitement anti-viral pourra être proposé et traitera la poussée. Toutefois, ce traitement sera inefficace pour contrer une apparition future.

 

IST #5 : Syphilis

Une apparition similaire d’une seule ulcération cette fois-ci ? Gare à la Syphilis qui pourrait être la coupable. Transmise par contact sexuel (y compris oral), la syphilis apparait classiquement par un « chancre » : une ulcération de la verge indolore (contrairement à l’herpès) mais dure. Dès lors, un test sanguin permettra de savoir si vous êtes atteint (et pourra ainsi éviter de gâcher votre idylle naissante). Si atteinte il y a, un traitement antibiotique permettra, la plupart du temps, une guérison sans séquelles.

 

ISTs #6 : VIH & hépatites

Enfin, y a t-il des virus qui n’occasionnent pas ou peu de symptômes lors de la phase de contagion ? Une évolution qui peut être bien moins glorieuse que l’acte agréable qui en fut la cause ? Attention au virus du VIH, de l’hépatite B et C. Attaquant nos propres cellules « de défenses » (VIH) ou bien nos cellules du foie (hépatites), ils se transmettent par toutes les voies sexuelles – y compris la voie orale. La meilleurs manière de s’en protéger ? Le dépistage bien-sûr ! Rendez-vous en centre CEGIDD le plus proche de chez vous : c’est anonyme et gratuit.

 

Mais gardez à l’esprit que le préservatif, si il est bien positionné et utilisé, reste le moyen le plus opportun pour éviter les IST. À présent, vous en connaissez d’avantage sur ces maux (évitables). Vous pouvez ainsi profiter au mieux de vos plaisirs oraux 🙃

👉 Plus d’infos sur les IST ? Consultez notre article : Infections sexuellement transmissibles (IST) : quels signes doivent alerter ?

 


Auteur : Carat Geoffrey, interne en médecine d’urgence, CHU de NICE – relu par Dr Juan Sebastián SUAREZ VALENCIA

Top 6 des IST qui se transmettent par la bouche 😗