La gazette

Les comprimés d’iode

Bonjour. Dans le cadre d’un accident nucléaire, pourquoi des comprimés d’iode ? Quel intérêt ? Bonjour, Les comprimés d’iode stable sont utilisés dans la prévention de certains effets secoUrgence TELEPHONE SAMUndaires de l’iode radioactif.

Ces comprimés d’iode ne sont pas 100% efficaces, peuvent avoir des effets secondaires, et sont à prendre à des moments précis autour de l’exposition du produit radioactif. Dans le cadre de certaines catastrophes nucléaires ou d’expositions accidentelles, de l’iode radio actif peut être rejeté. Si cet iode est respiré et /ou ingéré, il peut se fixer ensuite sur la glande thyroïde, et provoquer potentiellement, à distance de l’évènement « contaminant », un cancer de la thyroïde. En ingérant des comprimés d’iode, on sature la glande thyroïde et on empêche (ou on diminue) ainsi la fixation de l’iode radioactif qui est alors éliminé par les urines. Mais le comprimé doit être ingéré juste avant ou dans les heures qui suivent l’exposition et ont une efficacité de courte durée. Le prendre trop tôt est inutile et regrettable. Cette prévention est importante surtout pour les femmes enceintes et les enfants, plus sensibles aux effets de ces radiations.

Merci Docteur, mais pour l’exposition à d’autres produits radio actifs quel intérêt des comprimés d’iode ?

Les comprimés d’iode stable ne sont qu’une protection partielle à l’exposition à l’iode radio actif. Aucune protection contre d’autres éléments radioactifs.

Mais à part la thyroïde, ces comprimés protègent ils aussi d’autres organes ?

Non seul la thyroïde est en partie protégée par ces comprimés d’iode stable, de l’ iode radioactif. Pour protéger au mieux tous les organes, notamment des autres produits radioactifs, il convient donc d’appliquer les autres mesures de prévention : se mettre à l’abri ou d’évacuer préalablement la zone, dans certains cas si exposition de se doucher sans frotter, et de porter des filtres respiratoires …

Ces comprimés sont ils en vente en pharmacie ?

Non, en France la distribution est réglementée. Il faut rappeler qu’il existe des effets secondaires potentiels avec ces comprimés, qu’il est inutile voire contre productif de les prendre au mauvais moment.

Dr F.Dussauze Pourtant Docteur j’ai entendu que des gens allaient en pharmacie récupérer des comprimés d’iode pour se protéger ? Ou puis-je en trouver ?

En effet, en raison des évènements qui se déroulent au Japon la peur gagne l’Hexagone et les pharmaciens sont assaillis en ce moment pour récupérer des comprimés d’iode et ce dans de nombreux pays du monde. C’est pour répondre à cet afflux que le Conseil national de l’ordre des pharmaciens a adressé un courrier aux 23.000 officines de France (départements d’outre-mer compris).Dans notre pays, ces médicaments ont un statut très particulier. Je cite : «Les comprimés d’iodure de potassium du stock de l’État ne peuvent être délivrés (à titre gracieux ou onéreux) qu’à la demande expresse des autorités», explique notamment cette lettre d’information. Leur fabrication est réalisée uniquement par la pharmacie centrale des armées. Seules les officines qui sont situées près des centrales nucléaires en disposent. Les comprimés ne sont distribués qu’en cas d’accident, ou lors de campagnes de prévention. Les stocks appartiennent à l’État et sont entreposés dans des «zones défense». C’est également l’État qui est responsable de la distribution, via les préfectures. Comme vous le constatez dans cet article de presse issu du « Figaro » en date du 18 mars 2011, il ne sert donc a rien de venir vers les pharmacies pour récupérer des comprimés d’iode, leur distribution est réglementée par l’état et la distribution uniquement décidée en fonction des événements.

Profitons aussi de votre question pour signaler que les masques qui étaient délivrés lors de l’épidémie de grippe A n’ont aucune efficacité protectrice contre les radiations et qu’il n’est donc pas utile de s’en procurer. Il est par contre, très important de se méfier des ventes illicites de comprimés d’iode par internet ou autres réseaux car, comme vous l’a dit mon confrère il peut exister des risques importants avec la prise inutile de ces médicaments..

Docteur, devons-nous craindre que nos aliments soient contaminés en France ? Quels sont les aliments les plus sensibles ?

Les autorités sanitaires françaises sont très vigilantes, et à ce jour aucune alerte de contamination de produits en FRANCE n’ a été émise.

Des taux de radioactivité anormaux ont été signalés samedi sur du lait et des épinards produits à proximité de la centrale de Fukushima au Japon.

De nombreux pays étrangers proche de la zone géographique du Japon contrôlent déjà les produits alimentaires venant du Japon. Il est évident que la France en fera ou en fait de même. Concernant les aliments les plus sensibles il existe une liste classée dans la bibliographie médicale. Pour rester simple et non exhaustif nous signalerons certains produits les plus connus :

  • Les aliments les plus sensibles aux dépôts radioactifs sont les légumes à feuille et le lait selon l’Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire (IRSN), c’est à dire les salade, les épinards et les poireaux.
  • L’herbe reçoit aussi les dépôts radioactifs et donc le lait de vache , chèvre et brebis.
  • La viande peut aussi progressivement être contaminée.

Cette contamination peut durer de long mois voire plusieurs années en fonction de la quantité de dépôt radioactif qui s’est déposée sur les sols et la terre. Et les eaux ? La contamination terrestre est supérieur à celle du milieu marin. En effet, « les dépôts en surface de l’océan et en pleine mer ont des conséquences négligeables puisque le phénomène de dispersion y est important ». Toutefois, les eaux n’en sont pas pour autant protégées. En effet, « les dépôts radioactifs sur la terre ruissellent dans les cours d’eaux et finissent par se déverser dans la mer, le long de la frange côtière ». Lieux de pêche et d’aquaculture, ces zones deviennent donc particulièrement sensibles à une contamination radioactive. « D’autant que l’eau s’y renouvelle moins rapidement qu’en haute mer »…cependant et pour vous rassurer tous les produits sanitaires mais aussi tous les matériaux qui sont importés du Japon et de cette zone géographique font actuellement l’objet d’une surveillance attentive des autorités sanitaires françaises et il n’y à actuellement aucune alerte nationale connue.

Ce texte est issu de questions volontairement remaniées et compilées, pour le respect du secret médical


Auteur : Dr Birman Laurent-David

Conflits d’intérêts : les auteurs n’ont pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données diffusées dans cette interview ou publiées dans la référence citée. Cet article est issu d’une expérience de terrain, il existe d’autres produits, et d’autres protocoles de prise en charge.

Les comprimés d’iode