La gazette

Quelles sont les origines et les symptômes de la conjonctivite ? 👁️

Mis à jour en janvier 2020

Une conjonctivite est une inflammation de la membrane « conjonctive ». La conjonctive se trouve entre le « blanc de l’œil » et l’intérieur des paupières. Elle fabrique une substance appelée « mucus » qui lubrifie la surface de l’œil. Les causes de conjonctivite peuvent être infectieuses (virales / bactériennes), ou tout simplement irritatives (la fameuse poussière dans l’œil). Les causes peuvent aussi être allergiques ou faire suite à un traumatisme de l’œil. Rappelez-vous : quand la conjonctivite est infectieuse (surtout bactérienne), elle est très contagieuse et nécessite des précautions d’hygiène pour éviter toute contamination.

 

Comment attrape t-on la conjonctivite ?

Les origines infectieuses

Elles sont souvent liées à des bactéries. Pour citer quelques exemples fréquents (liste non exhaustive) :

  • le staphylocoque doré
  • le streptocoque
  • l’escherichia coli, etc.

Comme avec toutes les bactéries, ces infections de l’œil sont contagieuses par contact direct. Elles nécessitent de respecter des règles d’hygiène strictes pour les soins, aussi bien pour les patients que pour les soignants.

 

Les origines virales

Très fréquentes, elles suivent les saisons et accompagnent les infections virales des petits comme des grands. Par exemple, lors des épisodes hivernaux de rhino-pharyngites, il n’est pas rare d’avoir en plus du nez qui coule et de la toux des yeux qui se mettent à couler et à gratter. Il existe une relation anatomique entre le canal qui fabrique les larmes et le nez (on a souvent le nez qui coule quand on pleure).

L’allergie est souvent une cause de conjonctivite, surtout dans le cadre des rhinites allergiques saisonnières. L’environnement est très souvent mis en cause. Les causes irritatives peuvent être chimiques (un produit ménager, le chlore d’une piscine…), mécanique (le fameux « doigt dans l’œil sans faire exprès »), ou physique (une poussière qui rentre dans l’œil la climatisation en ventilation directe…).

 

Quels sont les signes de la conjonctivite, Docteur ?

Les principaux symptômes de la conjonctivite souvent retrouvés dans l’examen clinique sont :

  • L’œil rouge
  • Pas ou peu douloureux (en cas de douleurs, envisager une autre cause telle qu’une inflammation de la cornée)
  • Des sécrétions plus ou moins jaunâtres le matin au réveil
  • L’œil fermé, souvent collé, parfois gonflé
  • Sensation de « picotements », de « grains de sable » que l’on ne peut pas enlever et qui donne envie de frotter l’œil (ce qui peut entrainer des contaminations par récupération de l’agent infectieux sur les doigts, mais aussi augmenter l’inflammation)
  • Larmoiement fréquent, parfois associé à un nez qui coule
  • Oedème de la paupière, gêne à la vision de la lumière, impression d’avoir devant l’œil comme une membrane transparente
  • Potentiel ganglion à coté de l’oreille, témoin de la réaction du corps face à l’agression infectieuse.

D’autres symptômes plus complexes peuvent s’associer. Souvent les deux yeux sont atteints : quand un seul œil est touché, la maladie se propage à l’autre œil par le frottement. Seul un examen clinique par un médecin pourra confirmer le diagnostic et permettre la mise en place du traitement adéquat. Il faut consulter son médecin traitant référent devant tout symptôme inquiétant.

 

Comment se soigne la conjonctivite ?

Tout d’abord, avec beaucoup d’hygiène personnelle ! Il s’agit surtout de soins à réaliser au niveau de l’œil. Étant donné que la conjonctivite est fort contagieuse, il faut bien se laver les mains avant et après les soins. Le traitement est le plus souvent réalisé à la maison, après avoir consulté son médecin traitant qui a confirmé le diagnostic et a prescrit les traitements adéquats.

👉 Ne pas réaliser d’automédication et ne pas mettre n’importe quel collyre dans les yeux sans avis médical

👉 Toujours vérifier la date de péremption du produit, et depuis combien de temps le flacon a été ouvert (les collyres ouverts ne doivent pas être utilisés après 15 jours)

Le traitement consiste surtout en un lavage soigneux des yeux avec une solution à base de Sérum Physiologique. Cela permet de nettoyer l’œil, enlever les croûtes et les sécrétions collées. Votre médecin vous prescrira ensuite les traitements locaux nécessaires, souvent sous forme de collyre, à mettre directement dans les yeux.

Ces collyres sont de compositions différentes en fonction de l’origine de la conjonctivite :

  • Antibiotiques si la cause est bactérienne,
  • Antiseptiques et anti-inflammatoires en cas de cause virale,
  • Antiallergiques si une allergie est connue.

 

Quelles sont les évolutions possibles de la conjonctivite ?

Avec les traitements, l’évolution est en général favorable avec :

  • Une guérison entre 2 et 5 jours pour les causes bactériennes
  • En moyenne 10 jours (parfois jusqu’à 3 semaines) pour les causes virales
  • Dans les infections plus graves, le délai de guérison est parfois très long.

 

Votre oeil est larmoyant, collé et / ou picote ? Les médecins généralistes et spécialistes de MédecinDirect vous répondent 24h/24 et 7j/7 où que vous soyez ! Notre service de téléconsultation permet d’envoyer des photos de vos zones infectées ou suspicieuse à un médecin, ou de profiter d’une téléconsultation vidéo à distance ! Service 100 % pris en charge par votre complémentaire santé ou votre entreprise. Découvrez si vous bénéficiez de MédecinDirect !

 


Auteur : Dr Birman Laurent-David

Quelles sont les origines et les symptômes de la conjonctivite ? 👁️