Accueil
 Blog • 
Sommeil profond : qu’est-ce que c’est ? Quels bénéfices ?
Sommeil profond : qu’est-ce que c’est ? Quels bénéfices ?
Mis à jour le 
15
.
07
.
2022
Article relu par la Direction Médicale de MédecinDirect
Lorsque l’on dort, on alterne plusieurs phases : c’est le cycle du sommeil. Le sommeil lent profond fait partie de ce cycle. Il est indispensable dans le cadre du rythme circadien (qui alterne les phases de veille et de sommeil sur 24 heures). Comme son nom l’indique, cette phase correspond au moment où l’on dort profondément. Il s’agit de l’une des phases les plus importantes de la nuit puisque qu’il s’agît de la phase la plus réparatrice. Pour comprendre quels sont les bienfaits de cette phase sur la santé globale, il est important de la détailler et d’analyser son fonctionnement sur l’organisme.

À quoi sert le sommeil lent profond ?

Situé entre la phase de « sommeil lent léger » et la phase de « sommeil paradoxal », il s’agit du moment de la nuit le plus important. En effet, c’est à cet instant que le sommeil impacte le plus notre développement (notamment au niveau du cerveau, de la mémoire, de la croissance des défenses immunitaires).

Besoin d'un avis médical ?

Un médecin généraliste est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je consulte
trigger

Sommeil profond : à quel moment intervient-il ?

Le sommeil profond est le 3ème stade de la phase lente. Il intervient après le moment de transition entre l’éveil et le sommeil, après traversé une phase de sommeil léger. En entrant en sommeil profond, les muscles se relâchent totalement et l’organisme se met en veille. 

L’activité cérébrale au ralenti 

Durant cette phase, l’activité cérébrale fonctionne au ralenti. Les ondes cérébrales, régulières et amples, oscillent lentement. On parle d’ailleurs parfois de « sommeil delta » : le cerveau devient de moins en moins réceptif aux stimulis extérieurs. 

De fait, le bruit et la lumière sont beaucoup moins susceptibles de réveiller le dormeur. Si ce dernier est réveillé en plein milieu de cette phase, il présentera de grandes difficultés à « émerger ». 

La phase la plus réparatrice 

Le sommeil profond est le plus réparateur. Son rôle est crucial pour la récupération du corps et de l’organisme, mais aussi pour rester en bonne santé. En effet, à ce moment précis :

  • Le cerveau fait comme "une vidange" : le liquide cérébro-spinal évacue les déchets venant du cerveau
  • La mémoire consolide les informations absorbées pendant la journée : l'hippocampe et le cortex trient et stockent les souvenirs
  • La sécrétion d'hormones de croissance est favorisée - et notamment chez l'enfant.
  • La production d’énergie a lieu en métabolisant le glucose ingéré
  • Les défenses immunitaires de l'organisme se renforcent.

Combien de temps dure le sommeil profond ?

Le temps de sommeil profond varie en fonction de l’individu, et notamment en fonction de son âge. 

Sommeil profond : quelle durée ? 

Chez l’adulte et l’adolescent, on compte environ 1h 40 de phase profonde par nuit. Cette durée tend à diminuer avec l’âge. 

Chez l’enfant, cette phase tient une place plus importante. Chez le nouveau-né, elle n’existe tout simplement pas. 

La phase de sommeil profond intervient précisément en début de nuit. À savoir, le fait de dormir plus longtemps ne permet pas d’augmenter spécifiquement le temps de cette phase de sommeil. 

Sommeil profond : quelle proportion ? 

La phase de sommeil profond correspond à 20 ou 25 % d’une nuit. On constate donc que malgré son importance, elle ne dure pas si longtemps. Sa proportion est par exemple bien plus faible que celle du sommeil léger. Il est donc indispensable d’avoir un cycle de sommeil complet afin d’accéder à cette phase de sommeil lent profond. 

Les bienfaits du sommeil profond ? 

Bien que toutes les phases de la nuit aient un rôle crucial pour que l’organisme récupère et se régénère, le sommeil profond occupe une place toute particulière compte tenu de ses nombreux bienfaits pour la santé. 

Avez-vous besoin de plus d'informations sur le sommeil ?

Des médecins généralistes sont disponibles maintenant en téléconsultation

Je consulte

Sommeil profond : un sommeil réparateur 

En premier lieu, le sommeil profond permet de récupérer de la fatigue physique et psychologique accumulée durant la journée. À ce moment précis, le cerveau stocke l’énergie nécessaire pour être dans de bonnes conditions le lendemain. Il est donc important d’avoir un sommeil profond suffisamment long pour être en forme. 

Par ailleurs, cette phase est indispensable pour la croissance des enfants : elle favorise la production des hormones de croissance. 

Sommeil profond et mémorisation 

L’autre bienfait indispensable du sommeil profond, est sa capacité à entretenir la mémorisation. Durant cette phase, tout ce qu’il s’est passé durant la journée se transforme en souvenir. La mémoire est ainsi consolidée. 

Durant cette phase, le liquide cérébro-spinal supprime les déchets et les toxines accumulées durant la journée. Il élimine notamment la protéine bêta-amyloïde, en partie responsable de la maladie d’Alzheimer. 

Le sommeil profond contre les maladies 

Bien dormir est indispensable pour garantir son immunité et optimiser son système immunitaire. Ce dernier est d’ailleurs très actif pendant cette phase de sommeil profond. En jouissant d’un bon sommeil profond, on renforce ses chances d’éviter certaines maladies chronique telles que le diabète de type 2. 

Comment augmenter son sommeil profond ?

Compte tenu les bienfaits du sommeil lent profond, il peut être intéressant de l’optimiser afin de passer des nuits hautement réparatrices. Mais alors, commence augmenter sa durée ? 

Pratiquer une activité physique régulière 

Pour profiter davantage de son sommeil et plus particulièrement des bienfaits de la phase profonde, il est conseillé de faire du sport. En effet, le fait de pratiquer une activité physique 2 heures avant d’aller dormir permet de booster cette phase et de globalement passer une meilleure nuit. L’idéal est de pratiquer un sport de manière régulière, plusieurs fois par semaine. 

Faire la grasse matinée ne favorise pas le sommeil profond 

Il est inutile de faire volontairement des grasses matinées dans le but d’améliorer cette phase de sommeil profond. Celle-ci intervient en début de sommeil (et non en fin de nuit). Mieux vaut faire une sieste en milieu de journée. 

Si vous avez besoin de conseils de professionnels pour booster votre sommeil, vous pouvez prendre rendez-vous en téléconsultation. 

Manque de sommeil profond : conséquences 

Certaines mauvaises habitudes de vie peuvent impacter la qualité du sommeil lent profond. Outre la fatigue et la mauvaise humeur que le manque de sommeil profond et que les troubles du sommeil peuvent occasionner, il peut y avoir des conséquences plus lourdes. 

Sommeil profond et alcool 

Lorsque l’on ne dort pas assez, on risque de négliger la qualité de son sommeil profond. Mais les mauvaises habitudes d’hygiène de vie peuvent aussi impacter cette phase cruciale. 

Consommer trop d’alcool avant de dormir ou boire régulièrement de l’alcool réduit le temps du sommeil profond. Et ce, même si on s’endort plus rapidement.

A cause de l’alcool, les nuits sont plus fragmentées avec plus de réveils, ce qui n’est pas bon pour le bon fonctionnement du cycle du sommeil. La récupération n’est pas complète. Il faut donc éviter de consommer de l’alcool si l’on veut optimiser son sommeil. 

Les conséquences du manque de sommeil profond 

Le manque de sommeil profond peut être responsable d’un grand nombre de maladies comme le diabète, l’obésité, mais aussi les accidents vasculaires cérébraux. 

Manque de sommeil profond : que faire ?

Aujourd’hui, il existe des thérapies et des moyens médicaux pour améliorer la quantité et la qualité du sommeil profond. Attention, les somnifères ne sont pas une solution pour favoriser le sommeil réparateur. 

EN BREF
Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Temps d’attente : 11 minutes
Un médecin est disponible maintenant
Je consulteJe consulte
Consultations remboursées
Ordonnances valables en pharmacie
Médecins généralistes et spécialistes
Vous présentez des symptômes ?
Avec ou sans RDV, soyez pris en charge par notre équipe médicale.

Nos actualités médicales