Quel régime alimentaire adopter pour réduire les gaz ?

Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Besoin de l'avis d'un médecin ?
Consulter un médecinJe consulte un médecin

Avec MédecinDirect, obtenez :

Diagnostic médical 24/7

Consultation remboursable par l'Assurance Maladie

Ordonnance numérique valable en pharmacie

4.6/5
★★★★★  

Quel régime alimentaire adopter pour réduire les gaz ?

Si la production de gaz par l’organisme est tout à fait normale, certaines personnes souffrent d’un problème de flatulences excessives, souvent exprimé par des désordres gastriques ou des douleurs au niveau du système digestif. Pourtant, l’excès de gaz n’est la manifestation d’aucune pathologie (sauf symptômes spécifiques comme pour la maladie de l’intestin irritable). Il n’y a donc pas de conséquences négatives sur la santé physique dans la plupart des cas. Cependant, bien qu’il n’y ait pas de gravité à produire des gaz, le fait d’avoir beaucoup de flatulences peut être une véritable gêne au quotidien, surtout lorsque celles-ci sont incontrôlées. Heureusement, il est possible de limiter la prolifération des gaz et l’inconfort intestinal avec des remèdes naturels et de bonnes habitudes diététiques.

trigger

Les bactéries responsables de la production de gaz

Comment sont produites les flatulences ?

Si la production naturelle de flatulences par le corps est parfois excessive, le fait d’émettre des gaz naturellement est tout à fait normal, sauf en cas d’intolérance alimentaire. En effet, que ce soit sous la forme d’éructations (renvois d’air par la bouche) ou de flatulences, le corps a besoin d’éjecter des gaz.

Cette production est causée par les bactéries dont le rôle est de décomposer les aliments qui ont été mal digérés. Pour survivre, elles ont besoin de se nourrir. De ce fait, elles produisent du méthane, du dioxyde de carbone, ainsi que de l’hydrogène.

Besoin d'un avis médical ?

Notre équipe médicale est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je consulte

Quelles sont les causes des flatulences et des ballonnements ?

Si les bactéries sont les causes premières de la production des gaz, certaines habitudes alimentaires peuvent également favoriser les flatulences.

Quels sont les aliments qui donnent des gaz ?

Certains aliments favorisent la production de gaz par l’organisme. C’est notamment le cas des aliments qui ont une teneur en glucides élevée mais qui sont pourtant intéressant pour la santé d’un point de vue nutritionnel.

En effet, la consommation de haricots, de féculents et de céréales, de légumes crucifères (tous les types de choux), de fruits, de produits laitiers et de certains édulcorants engendre davantage la production de gaz au sein de l’appareil digestif.

Pourquoi certains aliments donnent des gaz ?

C’est la forte teneur en fibres ou en fructose qui provoque les gaz. En effet, l’estomac ne digère pas bien les fibres et certains glucides. Pour qu’ils soient digérés, les bactéries viennent fermenter les particules indigestes (qui ne sont pas digérées), produisant ainsi des gaz.

Cependant, il est indispensable de manger des légumes, des fruits et des féculents. Un régime dénué de ce genre d’aliments est mauvais pour la santé. De même, éradiquer les fibres peut engendrer des problèmes de digestion et donc... des flatulences.

Les habitudes à table

Certaines habitudes et comportements alimentaires peuvent impacter fortement votre digestion et le fait d’avoir des flatulences. Par exemple, si vous parlez beaucoup durant les repas, vous pouvez avaler davantage d’air.

Si cela semble anodin, cela fait rentrer de l’air dans votre appareil digestif et durant votre processus de digestion. Aussi, si cet air n’est pas évacué par la bouche, il passera par les intestins, ce qui peut provoquer de l’inconfort et surtout, des flatulences.

L’âge, un facteur à prendre en compte

Le fait de produire davantage de gaz peut être lié à l’âge. En effet, lorsque l’on vieillit, le corps produit naturellement moins d’enzymes digestives. Le problème engendré est que les aliments se fractionnent moins aisément.

Avec l’âge, on note notamment une baisse de la production de lactase, l’enzyme qui décompose le lactose (sucre du lait). C’est la raison pour laquelle de nombreuses personnes développent une intolérance au lactose au fur et à mesure des années.


Les flatulences en cas de système digestif au ralenti

Les personnes constipées souffrent davantage de flatulences, à cause du ralentissement du péristaltisme, c’est-à-dire le mouvement intestinal. Le fait que le processus de digestion soit lent accroit la fermentation des aliments. Ainsi, l’organisme produit davantage de gaz. Cela peut se traduire par des ballonnements et des douleurs digestives.

Des pathologies digestives en cause

Certaines pathologies du système digestif comme la colopathie ou le syndrome du côlon irritable peuvent provoquer une quantité anormale de flatulences. Bien que ce symptôme ne soit pas à proprement parler “grave”, la prolifération de gaz peut être socialement gênante.

Besoin d'un avis médical ?

Des médecins généralistes sont disponibles maintenant en téléconsultation

Je consulte

Pourquoi certains aliments provoquent des gaz malodorants ?

Les flatulences ne sont pas toujours malodorantes. Si tel est le cas, c’est parce qu’elles contiennent une grande quantité de soufre. Une alimentation riche en soufre peut en être la cause (légumes sulfurifères - chou vert, chou de Bruxelles, lentilles, brocoli, cresson de fontaine, navet, poireau, pois chiches... - ou viandes).

Modifier ses habitudes de vie

Comment remédier aux flatulences ?

Il est tout à fait possible de réduire sa production de flatulences en changeant ses habitudes de vie et ses comportements alimentaires.

Bouger plus pour améliorer sa digestion

En premier lieu, il est indispensable d’avoir une pratique physique régulière. Cela permet de favoriser le métabolisme et donc la digestion. De plus, le fait de faire du sport libère des encéphalines et des endorphines, des hormones apaisantes qui favorisent la circulation sanguine au sein des organes digestifs.

Des études scientifiques ont démontré que la diversité du microbiote est plus abondante chez les athlètes et les sportifs, ce qui contribue à maintenir le tube digestif en bonne santé.

Lutter contre le stress pour éviter les flatulences

Le stress social ou psychologique peut provoquer des troubles digestifs ainsi que des flatulences. Il est donc important de lutter contre le stress pour gagner en bien-être mental, mais aussi en confort intestinal et en vivacité (cela permettant également de lutter contre la fatigue).

Pour ce faire, vous pouvez réaliser des techniques de relaxation telles que la sophrologie pour apprendre à contrôler son stress. En cas de stress handicapant, il sera peut-être nécessaire de prendre rendez-vous avec un professionnel de la psychologie ou d’en parler à un médecin à distance afin d’obtenir un avis.

Modifier son comportement alimentaire pour réduire ses flatulences

Outre ses habitudes de vie, il est indispensable de modifier son comportement alimentaire pour réduire sa production de gaz.

Que manger en cas de flatulences ?

Quels sont les aliments à éviter ?

En premier lieu, il est indispensable d’avoir une alimentation variée et paradoxalement riche en fibre pour éviter l’excès de flatulences. Tout est une histoire d’équilibre ! Cependant, on peut établir une liste d’aliments à éviter ou du moins, à consommer plus rarement.

Il faut éviter les produits qui favorisent la fermentation intestinale. C’est le cas des légumes crucifères, des légumineuses, des artichauds, ou encore des féculents. Mais il ne faut pas les supprimer puisqu’ils sont nécessaires à un bon équilibre alimentaire.

Par ailleurs, si vous êtes intolérant au lactose, vous pourrez remplacer votre consommation de lait animal par du lait végétal comme les boissons et les crèmes à base de soja.

Revoir sa façon de consommer les aliments

Trier ses aliments n’est pas la seule façon d’éviter les flatulences. Il est également indispensable de revoir sa façon de les préparer et de les consommer.

En effet, les légumes crus sont plus difficiles à digérer que les légumes cuits. Si vous souffrez de gazs excessifs, il est donc préférable de les cuire. De même, la mastication lente et le fait de boire lentement sont essentiels pour favoriser le processus de digestion. Il faut donc se forcer à changer ses habitudes de consommation.

Par ailleurs, il est préférable d’éviter les produits qui favorisent l’absorption de gaz ou d’air comme les chewing-gums et les boissons gazeuses.

Des remèdes naturels pour soulager l’inconfort intestinal

Pour que vos efforts fonctionne et qu’il y ait des résultats, il est important d’appliquer ces nouvelles habitudes sur le long terme.

Pour aider votre métabolisme et votre système digestif, vous pouvez utiliser des remèdes naturels visant à soulager l’inconfort intestinal et les flatulences à répétition, mais aussi utiles pour mieux digérer.

En effet, certaines infusions permettent de favoriser le confort intestinal. C’est notamment le cas :

  • Du fenouil : cette plante aide à soulager les problèmes gastro-intestinaux.
  • De la camomille : c’est un puissant anti-inflammatoire naturel qui fait diminuer la production de gaz.
  • Du romarin : cette plante aide à lutter contre les problèmes de digestion.
  • Du gingembre : anti-inflammatoire et calmant, le gingembre aide à contrôler les flatulences.

En cas de douleurs et de symptômes prolongés, il faut consulter un médecin. Il ne faut en aucun cas utiliser l’automédication pour se soigner. Vous avez des questions, des doutes ? Obtenez des avis, des conseils et éventuellement des diagnostics sans vous déplacer en expliquant votre situation sur MédecinDirect. Ce service est pris en charge pour 16 millions de français : découvrez si vous êtes concerné(e)

EN BREF