La gazette

Docteur, j’ai du mal à atteindre l’orgasme 🌟

Le pied. Le nirvana. Le 7eme ciel… Bref, l’orgasme. Si vous avez cliqué, il est probable que vous ayez déjà eu du mal à l’atteindre. Cela vous angoisse, vous ne trouvez pas ça normal, et plus que tout : vous n’osez pas en parler. Pas de problème. Nous sommes là pour ça !

 

L’orgasme, quèsaco ?

En cherchant sur le net, vous trouverez beaucoup de définitions à l’orgasme. C’est bien normal, puisqu’aucune ne fait l’unanimité ! Globalement, c’est un état qui allie une sensation de plaisir intense à un « état de conscience modifié » et à des contractions des muscles du périnée. Tout cela amène à un état de bien-être.

 

Que se passe-t-il dans le corps avant l’orgasme féminin ?

L’excitation et le plaisir sont les ingrédients indispensables à un orgasme. La première est davantage psychologique, passant par des idées, des situations érotiques… quand le second sera plus physique, lié à la stimulation des organes génitaux externes (vulve, vagin, clitoris) mais aussi des zones érogènes, propres à chacune. Lors d’un rapport, le plaisir est classiquement croissant et associe une phase de désir, une phase d’excitation, une phase de plateau et une phase plus courte (l’orgasme), suivi d’une phase de résolution (ou de répétition de l’orgasme).

 

Schéma général du cycle de réponse sexuelle chez la femme selon Master et Johnson

 

Vous pensez être la seule ? Eh bien non !

Les difficultés sexuelles touchent une femme sur 4 à une femme sur 3. Elles peuvent être présentes dès le début des rapports ou apparaître secondairement à une vie sexuelle épanouie. Et elles sont rarement définitives, donc vous pouvez respirer ☺️

L’orgasme est complexe, encore méconnu, et les causes de son absence sont aussi nombreuses que les femmes qui le recherchent. Toutefois, sachant qu’il y a une part psychologique et une part physique nécessaire à sa survenue, on peut identifier des causes fréquentes :

  • douleurs,
  • problèmes dans le couple,
  • dépression,
  • stress,
  • sécheresse vaginale etc.

Mais alors, votre situation est-elle normale ? Surtout, devez-vous consulter ?

 

Quand faut-il consulter ?

Premièrement, il n’y a pas de normalité en terme de sexualité ! Je vous conseille de demander de l’aide si vous vivez mal le fait de ne pas avoir d’orgasme. Parce que oui, certaines femmes n’ont pas d’orgasmes, et le vivent parfaitement bien. Elles se satisfont du plaisir de leurs rapports, et peuvent avoir une relation de couple parfaitement épanouie.

Il existe néanmoins des situations dans lesquelles il paraît plus sage de consulter votre médecin (généraliste ou gynécologue) :

  • si vos difficultés sont liées à des douleurs pendant les rapports
  • si la pénétration est douloureuse, difficile ou impossible

Le problème est parfois simple (manque de lubrification, vaginite…) et des traitements rudement efficaces existent. Si vos difficultés sont présentes lors de vos rapports, mais que vous parvenez à atteindre le 7eme ciel par vous-même, pensez à discuter avec votre partenaire ! Vous verrez qu’on peut résoudre un certain nombre de problèmes rien qu’en en parlant.

 

Finalement, on retient quoi de tout ça ?

L’orgasme est une chose complexe, dépendant de plusieurs facteurs (physiques, psychologiques, santé du couple) et surtout encore assez mal connu ! Il est tout à fait normal de ne pas l’atteindre à chaque rapport. N’hésitez pas à consulter si son absence vous fait souffrir ou vous pèse ! Prenez avant tout le temps de connaître votre corps et vos envies, et surtout laissez-vous aller ! Sachez qu’il existe des médecins formés en sexologie (gynécologue, urologue, psychiatre …) mais aussi des psychologues, sage-femmes… N’hésitez pas à en parler.

Références :

1. West SL, Vinikoor LC, Zolnoun D. A systematic review of the literature on female sexual dysfunction prevalence and predictors. Annu Rev Sex Res. 2004;15:40‑172.
2. Yeung J, Pauls RN. Anatomy of the Vulva and the Female Sexual Response. Obstet Gynecol Clin North Am. mars 2016;43(1):27‑44.
3. Hayes RD, Bennett CM, Dennerstein L, Taffe JR, Fairley CK. Are aspects of study design associated with the reported prevalence of female sexual difficulties? Fertil Steril. sept 2008;90(3):497‑505.
4. Wise NJ, Frangos E, Komisaruk BR. Brain Activity Unique to Orgasm in Women: An fMRI Analysis. J Sex Med. 2017;14(11):1380‑91.
5. Tavares IM, Laan ETM, Nobre PJ. Cognitive-Affective Dimensions of Female Orgasm: The Role of Automatic Thoughts and Affect During Sexual Activity. J Sex Med. 2017;14(6):818‑28.
6. Gruenwald I, Lauterbach R, Gartman I, Aharoni S, Lowenstein L. Female Sexual Orgasmic Dysfunction and Genital Sensation Deficiency. J Sex Med. 16 déc 2019;
7. McCool ME, Theurich MA, Apfelbacher C. Prevalence and predictors of female sexual dysfunction: a protocol for a systematic review. Syst Rev. 11 juill 2014;3:75.

 


Auteur : Guillaume ANFRAY, relu par le Dr. Juan Sebastián SUAREZ VALENCIA

Docteur, j’ai du mal à atteindre l’orgasme 🌟