La gazette

Mal de tête : et si c’était lié à ma vue ?

On associe souvent trouble de la vue et mal de tête. Dans certains cas, ce sont les troubles de la vue qui déclenchent un mal de tête et dans d’autre cas, c’est le mal de tête qui déclenche des troubles de la vue. Comment reconnaître ces différentes douleurs ? Où sont-elles localisées ?

 

Lorsqu’un mal de tête est déclenché par un trouble de la vision

Lorsqu’un mal de tête est déclenché par un trouble de la vision, la douleur est localisée autour des yeux ou au niveau du front. Ce type de douleur doit vous encourager à aller consulter un ophtalmologue. Fréquemment, ce trouble de la vision à l’origine de maux de tête n’est autre que de l’hypermétropie.

 

L’hypermétropie

L’hypermétropie est un trouble de la mise au point pour voir de près. Vos yeux s’épuisent à essayer de corriger la mise au point lorsque vous passez du temps à lire sur un ordinateur, un téléphone ou un livre. Cet effort crée une fatigue autour de l’œil et déclenche un mal de tête local. L’astigmatisme (vision floue et déformée), le strabisme (les yeux ne sont pas parallèles) et la presbytie (défaut de la mise au point de l’œil du à l’âge) peuvent conduire à une déformation des objets ou à une vision trouble. Cela peut vous empêcher de voir clairement, si bien qu’une fatigue oculaire s’installe.

 

Les autres troubles

L’uvéite correspond à une inflammation de l’uvée. Votre œil est rouge et douloureux, la douleur peut s’étendre localement autour de l’œil. Il y a un trouble de la vision.

Le glaucome aigu par fermeture de l’angle est une urgence ophtalmologique. Elle se caractérise par une augmentation brutale de la pression intraoculaire pouvant aboutir à des complications graves et a la cécité. La douleur est habituellement intense et généralement centrée au-dessus de l’arcade sourcilière. Nausées, vomissements et sueurs profuses sont souvent associés et peuvent égarer le diagnostic. Ainsi, on voit certains patients être conduits dans un service d’urgence ou de chirurgie digestive, d’autant que le malade est volontiers prostré, parfois avec un véritable état de choc.

 

Lorsqu’un mal de tête déclenche des troubles de la vision

La migraine ophtalmique est un mal de tête particulier : il est précédé d’un trouble visuel original (appelé scotome scintillant). Dans certains cas, le trouble visuel est d’ailleurs totalement isolé et non suivi de mal de tête. La migraine ophtalmique est une affection qui évolue par crises. Elle est gênante mais bénigne. La migraine ophtalmique ne dépend pas des problèmes de la vision et ne se soigne pas par des lunettes. Une crise de migraine peut être prise en charge par votre médecin généraliste qui pourra vous aider à reconnaitre ses facteurs déclenchants et traiter la douleur.

Certaines tumeurs cérébrales peuvent déclencher en parallèle un trouble de vision (vision double, floue…) et des maux de tête. Ces douleurs sont en général accompagnées d’autres troubles neurologiques, de nausées et de vomissements. Il ne faut pas négliger des maux de tête persistants, surtout si ils sont accompagnés de sérieux troubles de la vision apparus rapidement. Votre médecin traitant sera à même de faire un examen neurologique et de faire pratiquer des examens complémentaires pour rechercher un diagnostic.

 

Mal de tête et troubles de la vue sont fréquemment associés. Il est toujours bon de faire vérifier la qualité de votre vision par un ophtalmologue régulièrement. Il est également sain de reposer ses yeux régulièrement lorsque l’on passe du temps à lire ou à regarder un écran. Cependant, il ne faut pas négliger un mal de tête qui déclenche un trouble de la vue. N’hésitez pas à consulter un médecin pour avis.

 


Auteur : Dr Alix Pose, médecin généraliste – Juillet 2019

Mal de tête : et si c’était lié à ma vue ?