La gazette

J’ai les gencives qui saignent…

J’ai les gencives qui saignent … on me dit que c’est une gingivite, c’est grave Docteur ? C’est quoi une gingivite, Docteur ?DENT

Pour rester simple, il s’agit d’une inflammation de la gencive, dont l’origine peut parfois être infectieuse. Selon la localisation, on parle de « gingivite » si l’inflammation ne touche que la gencive recouvrant la partie dentaire, mais on peut aussi parler de « glossite » quand cela touche la langue. Parfois l’inflammation qui débute au niveau des gencives peut se propager à l’ensemble de la bouche, et donner une maladie plus importante, avec des ulcérations, appelées « stomatite ulcéro-membraneuse », heureusement très rare. Il n’y a pas de facteurs héréditaires reconnus. L’âge de prédilection est souvent l’âge adulte. Le sexe n’est pas un facteur favorisant, il y a autant d’hommes que de femmes atteints.

Comment la gingivite arrive-t-elle, Docteur ?

Il ne s’agit pas, en général , d’une maladie contagieuse. Cependant, dans certaines infections virales ou bactériennes, parfois graves, la gingivite peut accompagner les symptômes. Souvent, elle est le résultat d’une hygiène bucco-dentaire soit défaillante, soit mal réalisée. On rappellera ici le rôle fondamental du brossage dentaire, au minimum trois fois par jour, et du détartrage régulier par un dentiste, pour éliminer la plaque dentaire, souvent source de fragilité de la bouche. D’autres causes peuvent être retenues :

  • Les infections dentaires.
  • Les infections virales, avec parfois surinfection par une bactérie.
  • Certaines angines (particulièrement le cas des « Angines de Vincent » dont la bactérie est souvent responsable de saignements au niveau buccal).
  • Les réactions allergiques.
  • Certains désordres endocriniens (Diabète, Thyroïde par exemple).
  • La grossesse.
  • Des problèmes de règles chez la femme, liés à des désordres hormonaux.
  • Certaines maladies chroniques nécessitant parfois des traitements qui fluidifient le sang et favorisent le saignement des gencives (anticoagulants).
  • Certains médicaments (anti épileptiques, liste non exhaustive)

Comme nous le constatons, le saignement des gencives peut avoir de nombreuses causes très différentes.Rappelons qu’une mauvaise hygiène buccale quotidienne est souvent responsable des problèmes de gencive.

Peut-on retrouver des facteurs de risque à une gingivite ?

Effectivement, certaines maladies, comme le diabète par exemple, sont des facteurs de risque de gingivite, surtout si le taux de sucre dans le sang est mal équilibré. Nous pouvons aussi signaler de manière non exhaustive :

  • La mauvaise hygiène bucco-dentaire +++.
  • Un état dentaire défectueux.
  • La respiration buccale, par exemple chez les personnes présentant un ronflement nocturne, mais aussi pendant les poussées de rhinite saisonnière, quand il existe une congestion nasale importante, avec un « nez bouché ».
  • Certaines anomalies anatomiques au niveau des dents ou de la mâchoire, qui entrainent une mauvaise occlusion dentaire, c’est à dire une bouche qui ne se ferme pas complètement et qui ne peut donc pas être protégée totalement par le rôle essentiel de la salive, qui en humidifiant la bouche en permanence protège des infections. Certaines maladies des glandes salivaires entrainent, par une sècheresse de la bouche, un résultat identique.

Comment reconnaît-on une gingivite, Docteur ?

Nous allons citer les principaux symptômes, mais la liste n’est pas exhaustive, et dans le cas ou la gingivite accompagne des maladies plus importantes, il est évident que d’autres signes peuvent être retrouvés.

  • Une mauvaise haleine.
  • Des gencives gonflées et rouges, souvent douloureuses.
  • Le saignement des gencives au contact, souvent au moment du brossage dentaire ou pendant les repas.
  • Le contour de gencives peut se modifier et il peut apparaître autour des dents une fine bande inflammatoire rouge, qui devient saignante et douloureuse.

Remarque : Dans le cas particulier de « l’Angine de Vincent » que nous avons cité, peuvent apparaître des ulcérations, fièvre, ganglions et douleurs vives en avalant. Il est évident que ces symptômes doivent vous conduire à consulter rapidement votre médecin pour la mise en place d’un traitement rapide et adapté, souvent par antibiotique.

Quels sont les traitements d’une gingivite ?

Le traitement de la gingivite est évidemment réalisé à la maison, sauf dans les cas plus graves d’Angine de Vincent avec complications, ou si la gingivite accompagne des maladies nécessitant des structures de soins plus importantes, en milieu hospitalier.

Il existe des mesures générales et des traitements par médicaments.

  1. Les mesures générales :
    • Éviter les facteurs irritants : le tartre ou une mauvaise dentition.
    • Évidemment, une bonne hygiène dentaire quotidienne par brossage dentaire est fondamentale et ce dès le plus jeune âge.
    • Arrêter le tabac.
    • Limiter la consommation d’alcool.
    • Faire vérifier régulièrement par son dentiste l’état de ses dents et de sa bouche pour des conseils pratiques, des soins locaux (détartrage par exemple) et des soins plus poussés au niveau dentaire si cela est nécessaire.
    • Respect d’une hygiène alimentaire saine, adaptée en vitamines et sels minéraux et si possible éviter les sucreries (surtout si une notion de diabète est connue).
  1. Les traitements médicamenteux :
  • Les solutions pour bains de bouche peuvent être utilisées. Attention, il vaut mieux utiliser celles recommandées par les professionnels de santé (pharmaciens, médecins, dentistes, etc.).
  • Dans certains cas, les antibiotiques seront nécessaires pour éliminer les infections dentaires, voir même parfois des abcès et/ou des infections au niveau des gencives, ou de la gorge, si l’inflammation progresse.
  • Parfois l’utilisation d’un produit à base de cortisone, appliqué localement, peut être nécessaire pour diminuer l’inflammation (sur avis médical !).

Ces mesures générales et les traitements seront surveillés jusqu’à la disparition des symptômes.

Pour conclure, qu’elle est l’évolution de la gingivite, Docteur ?

En général, l’évolution est favorable, si l’on respecte les conseils d’hygiène bucco-dentaire quotidiens et si l’on fait surveiller par un spécialiste l’état de ses dents et de sa bouche régulièrement. La suppression (ou limitation) des facteurs de risque est essentielle (tartre, chicots dentaires, tabac et/ou alcool, etc.). Il existe toutefois des risques de récidive possible et il ne faut pas oublier de respecter les conseils apportés par son médecin ou par son dentiste.

Pour plus d’information sur ce(s) médicament(s), nous vous recommandons de consulter le site de l’ANSM –> http://ansm.sante.fr


Auteur : Dr Birman Laurent-David

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données diffusées dans cette interview ou publiées dans la référence citée. Cet article est issu d’une expérience de terrain, il existe d’autres produits, et d’autres protocoles de prise en charge.

 

J’ai les gencives qui saignent…