Ça gratte : c'est des morpions ? 🐜

Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Besoin d’un avis mĂ©dical ?
Consulter un médecinJe consulte

Avec MĂ©decinDirect, obtenez :

Diagnostic médical 24/7

Consultation remboursable par l'Assurance Maladie

Ordonnance numérique valable en pharmacie

4.6/5
★★★★★  

Ça gratte : c'est des morpions ? 🐜

Dans la famille poux, nous demandons poux de pubis ! Moins populaires que les poux de tĂȘte de notre enfance, les poux de pubis, plus communĂ©ment appelĂ©s morpions, sont des petits insectes qui vivent Ă  la surface de nos poils pubiens et se nourrissent de notre sang. Ils pondent des oeufs qui s’agrippent Ă  leur tour au poil : les lentes. Toute la petite famille peut rĂ©sider au niveau du pubis, mais aussi au niveau de la poitrine, des aisselles, de la barbe, ou encore des cils et des sourcils. Contrairement aux idĂ©es reçues, le morpion ne s’épanouit pas seulement chez les individus dont l'hygiĂšne est douteuse ! Il lui faut seulement trouver un poil auquel s'accrocher. Les morsures de morpion laissent des petites tĂąches bleues au niveau du pubis et provoquent de vives dĂ©mangeaisons associĂ©es Ă  des lĂ©sions de grattage. Les poux du pubis "phtirius inguinalis" sont responsables d’une maladie infectieuse : la phtiriase.

trigger

La phtiriase, maladie infectieuse causée par les poux de pubis

La contamination se faisant le plus souvent par contact direct lors de rapports sexuels, la phtiriase doit ĂȘtre considĂ©rĂ©e comme une infection sexuellement transmissible (IST). Plus rarement, la contamination peut se faire par contact indirect avec des vĂȘtements ou une literie infectĂ©e.La phtiriase Ă©tant une infection sexuellement transmissible, pensez Ă  dĂ©pister les IST associĂ©es. Attention, le prĂ©servatif ne protĂšge pas de la phtiriase ! C’est une affaire de frotti frotta ♄

Besoin d'un avis médical ?

Un médecin généraliste est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je consulte

‍

"Caleçon qui gratte, morpions qui squattent !"

‍

De quoi ĂȘtre de mauvais poil... Mais pas de panique, nous avons la solution.L’application d’une lotion ou d’un shampoing insecticide Ă  base de PyrĂ©thrine va permettre de tuer les morpions. Ce traitement n’étant pas efficace sur les lentes, il faut le renouveler une fois que les oeufs ont Ă©clos, soit 7 Ă  10 jours aprĂšs. Tous les membres de la famille et partenaires sexuels doivent ĂȘtre traitĂ©s pour Ă©viter les rĂ©cidives.

Une derniĂšre petite astuce : l’épilation intĂ©grale. Vous l’aurez bien compris, pas de poils : pas de morpions !

‍

Auteur : Delphine DUROCHER - relu par le Dr Juan SebastiĂĄn SUAREZ VALENCIA

‍

EN BREF