Les allergies croisées

Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Besoin d’un avis médical ?
Consulter un médecin Je consulte

Avec MédecinDirect, obtenez :

Diagnostic médical 24/7

Consultation remboursable par l'Assurance Maladie

Ordonnance numérique valable en pharmacie

4.6/5
★★★★★  

Les allergies croisées

trigger

L’allergie croisée est une réaction à une substance alors que le sujet est sensible à une autre substance.

fruits bio vert alimentation MEDECIN DIRECT

Ces allergies croisées sont dues à la présence de molécules voisines ou semblables dans des substances pourtant très différentes, telles que pollens, aliments, poils d’animaux. Voici une série d’allergies croisées documentées dans la littérature :

Allergies croisées entre pollens

Les pollens de graminées ont des caractéristiques antigéniques communes. De même pour les diverses familles d’arbres, et notamment les bétulacées (aulne, charme, bouleau, noisetier) et les oléacées (frêne, olivier, troène).

Allergies croisées entre pollens et aliments

Les patients allergiques aux pollens ont jusqu’à trois fois plus d’allergies alimentaires. Voici certaines relations qui ont pu être établies :

Besoin d'un avis médical ?

Un médecin généraliste est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je consulte

Détection d’une allergie au pollen de bouleau

  • Risque accru d’allergie croisée avec : Abricot, amande, carotte, céleri, kiwi, noisette, noix, pêche, pomme, nectarine.
  • Risque moindre d’allergie croisée avec : Avocat, banane, betterave, cerise, châtaigne, concombre, épinard, figue, melon, papaye, raisin, sarrasin.

Détection d’une allergie au pollen d’armoise

  • Risque d’allergie croisée avec : Aneth, carotte, cumin, céleri, coriandre, fenouil, persil.

Détection d’une allergie au pollen d’ambroisie

  • Risque d’allergie croisée avec : Banane, melon, pastèque.

Détection d’une allergie au pollen de graminées

  • Risque accru d’allergie croisée avec : Farine de blé, orange, tomate.
  • Risque moindre d’allergie croisée avec : Arachide, petit-pois, pomme de terre, poivron.

Allergies croisées entre latex et aliments

Les allergies au latex sont fréquentes dans le milieu médical, mais aussi chez les patients souvent opérés.

Détection d’une allergie au latex

  • Risque accru d’allergie croisée avec : Avocat, banane, châtaigne, fruit de la passion, kiwi.
  • Risque moindre d’allergie croisée avec : Abricot, agrumes, amande, betterave, céleri, cerise, concombre, épinard, figue, germe de blé, melon, noisette, noix, papaye, pêche, pomme, raisin, sarrasin.

Allergies croisées entre aliments

Détection d’une allergie au lait de vache

  • Risque d’allergie croisée avec : Lait de chèvre, d’ânesse, de jument.

Détection d’une allergie à l’arachide

  • Risque accru d’allergie croisée avec : Farine de lupin, amande, noisette, noix, noix de cajou, noix du Brésil, pignon, pistache.
  • Risque moindre d’allergie croisée avec : Fève, haricot, lentille, petit-pois, soja.

Besoin d'un avis médical ?

Des médecins généralistes sont disponibles maintenant en téléconsultation

Je consulte

Détection d’une allergie à la pêche

  • Risque d’allergie croisée avec : Abricot, amande, cerise, pomme, prune.

Détection d’une allergie à la graine de sésame

  • Risque d’allergie croisée avec : Kiwi.

Allergies croisées entre acariens et …

Une substance contenue dans les acariens, la tropomyosine, se retrouve dans d’autres insectes et aliments.

Détection d’une allergie aux acariens

  • Risque d’allergie croisée avec : Cafard, calamar, crevette, crustacés,  escargot, huître.

Allergies croisées entre substances animales :

Détection d’une allergie au poils et squames de chat

  • Risque d’allergie croisée avec : Viande de porc, et surtout les rognons.

Détection d’une allergie au poils et squames de cheval

  • Risque d’allergie croisée avec : Viande de cheval.

Détection d’une allergie aux plumes d’oiseau

  • Risque d’allergie croisée avec : Œuf.

Ces allergies croisées n’ont rien de systématique. Si l’allergie croisée peu avoisiner les 40%, des taux inférieurs à 5% sont plus souvent rencontrés dans la littérature. Donc, ce n’est pas parce qu’on est allergique au bouleau qu’on est systématiquement allergique à la pomme. En cas d’allergie croisée, l’allergie respiratoire précède le plus souvent l’apparition de l’allergie alimentaire, bien que l’inverse ne soit pas exclu. Il s’agit naturellement d’une liste non exhaustive mais scientifiquement bien prouvée d’allergies croisées. L’allergène responsable de l’allergie à la pomme est détruit par la cuisson. Pas de souci donc avec les pommes cuites. De même pour la pomme de terre.

La désensibilisation, au pollen de bouleau par exemple, peut amener une amélioration notable de l’allergie au bouleau naturellement, mais aussi aux allergènes croisés, comme la pomme dans notre exemple. Probablement parce que la désensibilisation s’attaque à un élément chimique du pollen de bouleau plutôt qu’au pollen dans son ensemble, et que c’est cet élément chimique allergisant qui est également présent dans la pomme.

En conclusion, si l’on  présente une allergie caractérisée à une substance, il peut être utile d’avoir en tête la probabilité d’allergie croisée avec d’autres substances, tout en ayant bien à l’esprit que les allergies croisées sont loin d’être systématiques.

Auteur : Dr VassartConflits d’intérêts : L’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données diffusées dans cette interview ou publiées dans la référence citée. Cet article est issu d’une expérience de terrain, il existe d’autres produits, et d’autres protocoles de prise en charge.

EN BREF