Accueil
 Blog • 
Erysipèle : quels sont ses signes et ses complications ?
Erysipèle : quels sont ses signes et ses complications ?
Mis à jour le 
16
.
04
.
2020
Article relu par la Direction Médicale de MédecinDirect
L'érysipèle est une infection de la peau et des tissus situés sous la peau, en général d'apparition rapide et dont la bactérie responsable est presque constamment un streptocoque. Un érysipèle est une infection contagieuse, pouvant récidiver, et touchant aussi bien les femmes que les hommes. C'est une maladie souvent associée à des problèmes circulatoires, et elle touche donc plutôt les adultes de plus de 45 ans, mais on peut aussi en retrouver chez les enfants, surtout au niveau du visage.‍ Occasionnellement, on retrouve aussi du staphylocoque et d'autres bactéries, généralement associées au streptocoque, rarement seules. C’est une maladie relativement fréquente, localisée dans plus de 85 % des cas aux membres inférieurs, mais on peut aussi retrouver cette maladie au niveau du visage, du cuir chevelu et des mains.

Quels-sont les facteurs de risque ?‍

Pour l'erysipèle, il existe plusieurs situations qui favorisent le risque :

  • Des plaies ou fissures de la peau
  • Une rhinite ou otite
  • Des ulcères veineux des membres inférieurs.
  • La suite de soins d'autopédicure, mal réalisés ou mal désinfectés
  • Un lymphœdème
  • Des séquelles de traitement anticancéreux, comme la radiothérapie
  • Une insuffisance veineuse et certaines maladies des artères
  • Certaines maladies chroniques (diabète, cancer, malnutrition...)
  • La baisse des défenses de l'organisme (certaines maladies ou certains médicaments)
  • L'obésité et le surpoids
  • Une mauvaise hygiène personnelle.

Besoin d'un avis médical ?

Notre équipe médicale est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je consulte


trigger

Existe-t-il des autres signes d'erysipèle ?

En effet, il existe d'autres signes qui traduisent l'apparition d'un erysipèle. Nous prendrons comme exemple un erysipèle développé au niveau des jambes, le plus fréquent actuellement. Il se caractérise par "une grosse jambe douloureuse" et une fièvre importante. Habituellement des frissons précèdent de quelques heures l'apparition d'une plaque rouge à la surface de la peau sur la jambe. Souvent passée inaperçue, la présence d'une plaie peut expliquer l'apparition de l'infection, tout comme un éventuel intertrigo entre les orteils. C'est pourquoi le niveau d'hygiène doit être constamment vérifié.L'apparition de maux de tête peut aussi exister ainsi qu'une atteinte de l'état général, parfois associée à des troubles de la conscience.

Simplement au niveau du visage, les signes peuvent être multiples :‍

  • visage tuméfié et bouffi avec une peau rouge, brillante et chaude
  • douleurs
  • fièvre
  • malaise

Vous présentez l'un de ces symptômes ?

Des médecins généralistes sont disponibles maintenant en téléconsultation

Je consulte

L'erysipèle se développe ensuite en moins de 24 heures, et provoque un œdème douloureux à la palpation, souvent accompagné de quelques ganglions à la palpation. Il est également possible de rencontrer des bulles superficielles, dues à l'accumulation d'eau dans la peau dans la région environnante.

Quelles-sont les complications de l'erysipèle?

Attention, les complications peuvent être conséquentes, c'est pourquoi il est important de ne pas négliger les signes avant-coureurs et de consulter un professionnel de santé.Les complications, si complication il y a, sont essentiellement de deux ordres :

Les complications locorégionales

  • apparition de pus, témoin de la progression de l'infection
  • altération de la partie superficielle de la peau, qui peut toucher les muscles, nécessitant une hospitalisation rapide
  • infection des ganglions, avec apparition d'un abcès
  • phlébite

Les complications générales

  • septicémie
  • décompensation d'autres maladies associées (diabète, cirrhose)
  • surtout les récidives généralement au niveau des jambes, avec apparition d'un œdème volumineux, parfois irréversible

Certains critères nécessitent une hospitalisation  :

  • une grande altération de l'état général, surtout chez la personne âgée ou l'enfant
  • la présence d'une autre maladie pouvant s'aggraver rapidement en raison de l'infection
  • un contexte social ou médical rendant le suivi à domicile impossible.

Quels sont les traitements pour l'erysipèle ?

Les antibiotiques ont diminué la mortalité, les complications et la durée de l'infection. En effet, 90 % des érysipèles guérissent sous antibiotiques. La prise d'un antibiotique préventif, peut diminuer le nombre de récidives, au cas où les facteurs déclenchant ne peuvent être totalement maîtrisés. Les anti-inflammatoires ainsi que l'aspirine ne sont pas recommandés car ils sont susceptibles de favoriser la formation d’abcès. Le traitement de référence est la pénicilline, si cela est possible par perfusion, puis relais par une prise orale. Le traitement doit être poursuivi jusqu'à l'amélioration des signes inflammatoires locaux. En cas d'allergie à la pénicilline, d'autres antibiotiques peuvent être utilisés. Votre médecin référent, qui connaît votre dossier, vous prescrira le médicament adapté.

Pour prévenir les récidives, il faut traiter les portes d'entrées (blessures, mycoses des plis...) qui sont souvent la cause de l'infection. Certains médecins préconisent un traitement anticoagulant en utilisant de l’héparine sous différentes formes, en prévention. Ceci se fait essentiellement quand le malade présente des antécédents de phlébite. Le patient doit respecter le repos absolu jusqu’à la disparition de la rougeur, de l’œdème et de la douleur. Une contention adaptée pour les jambes, si insuffisance veineuse (bas de contention) est souvent utilisée. Évidemment la prise en charge des maladies associées ou favorisantes, ainsi que l'hygiène personnelle et cutanée, sont fondamentales.

Lexique des termes médicaux

➡️ Lymphoedème : c'est un gonflement des bras ou des jambes suite à une accumulation de liquide lymphatique dans les tissus. Il peut cependant se produire dans d'autres parties du corps comme le cou, le dos et l'abdomen.

➡️ Dermite de stase : inflammation de la peau associée à une mauvaise circulation veineuse

➡️ Intertrigo : généralement située au niveau des plis, c'est une inflammation de la peau, favorisée par le surpoids, l'obésité et la transpiration

➡️ Septicémie : c'est une infection générale de l'organisme par des bactéries pouvant avoir des conséquences graves sur certains organes comme le coeur, les poumons ou les reins

Vous avez des doutes quant à l'apparition éventuelle d'un erysipèle ? Avec MédecinDirect, plateforme de téléconsultation médicale, vous pouvez solliciter une téléconsultation 24h/24 et 7j/7 où que vous soyez. Le service de MédecinDirect est totalement pris en charge par votre mutuelle ou votre entreprise, comme pour 14 millions de français.

Auteur : Dr Birman Laurent-David. Mis à jour en mars 2020 par le Dr Juan Sebastian Suarez Valencia.

EN BREF

À retenir 💡

L'érysipèle est une infection cutanée causée majoritairement par le streptocoque. Touchant principalement les membres inférieurs, cette maladie est fréquente chez les adultes de plus de 45 ans, mais peut également affecter les enfants et d'autres zones telles que le visage.

À faire

En cas de signes d'érysipèle, comme une jambe enflée, douloureuse, une fièvre ou une plaque rouge sur la peau, il est essentiel de consulter un professionnel de santé. L'hygiène est primordiale pour prévenir cette infection, et traiter promptement les blessures et mycoses est crucial.

À suivre 👁️

Le traitement principal pour l'érysipèle est la pénicilline. En cas d'allergie, d'autres antibiotiques peuvent être prescrits. Il est fondamental de suivre le traitement jusqu'à l'amélioration des symptômes, et d'adopter des mesures préventives, comme l'utilisation de bas de contention si nécessaire.

Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Temps d’attente : 11 minutes
Notre équipe médicale est disponible maintenant
Je consulteJe consulte
Consultations remboursées
Ordonnances valables en pharmacie
Médecins généralistes et spécialistes
Vous présentez des symptômes ?
Avec ou sans RDV, soyez pris en charge par notre équipe médicale.

Nos actualités médicales