Le paludisme : mĂ©dicaments et effets secondaires 💊

Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Notre équipe médicale est disponible maintenant
Consulter un médecinJe consulte

Avec MĂ©decinDirect, obtenez :

Diagnostic médical 24/7

Consultation remboursable par l'Assurance Maladie

Ordonnance numérique valable en pharmacie

4.6/5
★★★★★  

Le paludisme : mĂ©dicaments et effets secondaires 💊

trigger

Qu'est-ce que le paludisme ?

‍

Quel traitement peut-on prendre ? Quels en sont les effets secondaires ?

Le paludisme est dĂ» Ă  plusieurs espĂšces de parasites appartenant au genre plasmodium et transmise Ă  l’homme par la piqure de moustiques infectĂ©s du genre « AnophĂšles ». En France, en 2011, l’INVS en a recensĂ© 3 560 cas. Il s’agit de cas dits d’importation. Touchant essentiellement l’Afrique, oĂč 90% des cas sont recensĂ©s dans les zones tropicales, mais aussi en Asie, le paludisme est une maladie potentiellement mortelle. Une partie de la population vivant dans ces zones peut ĂȘtre porteuse asymptomatique, suite Ă  de nombreuses annĂ©es d’infection chronique par le parasite, vĂ©ritable immunitĂ© acquise.

La symptomatologie est trĂšs variĂ©e et dĂ©bute par une fiĂšvre 8 Ă  30 jours aprĂšs l’infection, avec des maux de tĂȘte, des douleurs musculaires, une grande fatigue, de la diarrhĂ©e voire de la toux. Un traitement anti paludĂ©en doit ĂȘtre utilisĂ© en prĂ©vention lors d’un sĂ©jour (expatriĂ©s, Ă©tudiants...), ou d’un voyage dans ces zones tropicales selon un protocole strict, rappelĂ© par votre mĂ©decin lors de sa prescription : ce sont essentiellement la Malarone*, le Lariam*, ou leurs gĂ©nĂ©riques. Ce traitement prĂ©ventif sera adaptĂ© par le mĂ©decin en fonction de la destination, de la durĂ©e du sĂ©jour et de l’état de santĂ© du voyageur. Des effets secondaires peuvent en effet se manifester et justifier son arrĂȘt.

Besoin d'un avis médical ?

Un médecin généraliste est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je consulte

Les antipaludéens présentent potentiellement des effets secondaires et des restrictions de prescription :

‍

  • La mĂ©floquine (Lariam*) peut ainsi ĂȘtre cause de maux de tĂȘte, d’anxiĂ©tĂ©, de dĂ©pression, d’insomnies, de cauchemarts, de dĂ©mangeaisons, de fatigue, de troubles visuels, de troubles cardiaques, diarrhĂ©es, vomissements

Elle est contre indiquĂ©e chez les personnes avec antĂ©cĂ©dents de dĂ©pression ou autres troubles psychiques, de convulsions, d’insuffisance hĂ©patique grave.

  • L’association proguanil-atovaquone (Malarone*) occasionne Ă©galement des cĂ©phalĂ©es, des insomnies, des rĂȘves anormaux, des sensations vertigineuses, des dĂ©mangeaisons, mais surtout des nausĂ©es, vomissements, diarrhĂ©es, douleurs abdominales.
  • La chloroquine peut provoquer des troubles digestifs, visuels importants, mais rĂ©versibles.
  • La doxycycline entraine essentiellement une photosensibilitĂ©.

Il n’est pas recommandĂ© aux femmes enceintes de se rendre en zone impaludĂ©e. La Doxycycline leur est contre indiquĂ©e, la MĂ©floquine pourra ĂȘtre utilisĂ©e en cas de sĂ©jour inĂ©vitable dans ces zones Ă  risque.

Quel que soit l’antipaludĂ©en prescrit, il est recommandĂ©, surtout pour les courts sĂ©jours, d’utiliser des rĂ©pulsifs (Moskito guard*, Insect cran, Skin2P Body,..) Ă  usage cutanĂ©, et Ă  d’autres Ă  appliquer sur les vĂȘtements. L’usage de moustiquaires imprĂ©gnĂ©es pourra, selon les conditions de sĂ©jour ĂȘtre aussi prĂ©conisĂ©. Leur utilisation est aussi soumise Ă  des rĂšgles pas dans les yeux ni la bouche, pas sur les mains pour les enfants, au niveau des ouvertures pour les vĂȘtements, rĂ©pĂ©ter l’application selon les prĂ©conisations du laboratoire.

Le sĂ©jour en zone tropicale justifie pour son bon dĂ©roulement des conseils avisĂ©s et prĂ©cis et de ne pas attendre le dernier moment pour s’en prĂ©occupĂ©. Une rĂšgle demeure toutefois : toute fiĂšvre au retour d’un sĂ©jour en zone tropicale impose de consulter pour rechercher un paludisme.Une question mĂ©dicale ? Un doute sur un symptĂŽme ? Consultez un mĂ©decin en ligne.

‍Auteur : Dr Jean-Charles Verne, MĂ©decin du voyage

‍

EN BREF