Accueil
 Blog • 
Medecine anti-age et acide hyaluronique
Medecine anti-age et acide hyaluronique
Mis à jour le 
23
.
12
.
2012
Article relu par la Direction Médicale de MédecinDirect

Medecine anti-age et acide hyaluronique

Le temps qui passe, les conditions atmosphériques, la lumière, le tabac, le froid, le vent, l'alimentation sont autant de facteurs jouant sur le vieillissement global et en particulier cutané qui est la seule entité visible témoin de ce vieillissement. Deux composants principaux se dégradent : le collagène et l'élastine présents dans le derme sous forme de fibres et donnant la peau toute sa souplesse, sa jeunesse, sa texture, son grain. Or ce stock est limité, produit dès le + jeune âge et ne se renouvelle pas. Dès lors que ce stock s'amenuise il favorise l'apparition de plis, dépressions, rides et ridules cutanés. La substance fondamentale dans laquelle baignent ces fibres de collagène et de réticuline est composée de glycoaminoglycanes et de protéoglycanes dont l'acide hyaluronique qui permet une hydratation optimale du derme. L'ensemble de ces composés est produit par des cellules spécifiques appelées fibroblastes.

La Médecine Morphologique et Anti-Age est une discipline nouvelle alliant les techniques usuelles esthétiques (comblement, botox, mésolift ...) et les thérapeutiques médicamenteuses à visée anti-âge (DHEA, THS, mélatonine ...). Cette discipline reconnue par le Conseil de l'Ordre permet aux médecins ayant validé cette formation de prodiguer des soins esthétiques de manière officielle.

De + en + on cherche à perfectionner son image à des fins de bien-être et d'acceptation de son corps et donc de son schéma corporel. Les lasers à visée esthétique ont également fait leur entrée en scène depuis quelques temps avec des avancées spectaculaires ces 20 dernières années. On peut donc remédier aux taches pigmentaires, vasculaires voire de certaines lésions précancéreuses cutanées grâce à ces lasers (colorant pulsé, argon, rubis, alexandrite, Nd-Yag, CO2 ...).On dispose aujourd'hui de tout un arsenal médical à visée esthétique permettant de reléguer la chirurgie esthétique à un ultime recours si ces techniques s'avèrent inefficaces. D'autant que ce qui est recherché depuis quelques temps sont des techniques non invasives permettant d'éviter une éviction sociale et surtout une opération lourde.

On arrive aujourd'hui à par le seul biais des "fillers" à combler des ridules ou rides voire des dépressions cutanées. Rides inesthétiques que l'on peut effacer partiellement ou totalement en injectant au sein du derme (superficiel ou profond) un composant de synthèse : l'acide hyaluronique. Celui-ci est un composant direct de la substance fondamentale présente dans le derme et permet lorsqu'il est injecté de prendre place là où il en manque et en se gorgeant d'eau permet d'obtenir un effet volumateur et correctif pendant une durée limitée allant de 6 mois à plus de 01 an.

L'acide hyaluronique a peu à peu supplanté le collagène lui-même composant direct du derme notamment au niveau des fibres de collagène. Mais le désavantage du collagène est qu'il induisait fréquemment des allergies alors que l'acide hyaluronique n'induit aucune allergie ou bien exceptionnellement.

L'A.H a aussi la propriété d'être biodégradable limitant sa durée de vie à 6 mois voire un an ou + en fonction de son degré de réticulation. Ce qui caractérise donc le succès de l'A.H est son caractère réversible. Le produit sera éliminé quoiqu'il arrive permettant donc des retouches sans risquer un "loupé" définitif.

Les produits semi-résorbables ou non résorbables avec au premier rang desquels le silicone ont laissé peu à peu leur place à ces produits nouvelle génération. A noter les conséquences parfois désastreuses de ces produits non résorbables entrainant principalement les "siliconomes" de guérison très aléatoire.

Une injection d'A.H peut corriger un défaut disgracieux au visage et remettre en confiance un patient. Il est donc clair que si la finalité est la plupart du temps esthétique elle reste aussi thérapeutique. Le fait de se sentir bien dans son corps et dans sa peau est un atout supplémentaire pour appréhender la vie de tous les jours.

Les injections d'A.H se font selon des techniques bien précises et seul un médecin morphologue et anti-âge confirmé pourra prodiguer de tels soins. L'information donnée au patient de manière écrite et orale doit lui laisser un délai de réflexion de 15 jours avant réalisation de l'injection. Il doit impérativement être signé un consentement éclairé accompagné d'un devis. La traçabilité du produit doit être enregistrée en apposant l'étiquette sur un carnet de suivi. Il va de soi que chaque patient devra tenir à jour l'ensemble des soins esthétiques reçus dans sa vie et les rappeler systématiquement à son médecin morphologue.

L'atout majeur de l'A.H est qu'il peut s'injecter partout et donc pas seulement au visage. Pour exemple le macrolane° est un A.H très fortement réticulé que l'on peut utiliser afin de redessiner le contour des mollets, des fesses, des seins, des pectoraux. Le coût reste peu attractif à côté d'une chirurgie étant donné la quantité de produit importante à injecter mais il peut être utile chez certains patients réfractaires à toute chirurgie. Son pouvoir de réticulation conditionne sa stabilité et lui confère une + grande durée de vie. La réticulation étant utilisée pour restaurer des volumes.

L'A.H peut être associée à la toxine botulinique (mésobotox°) permettant de jouer également sur les rides d'expression liée à une activité musculaire trop importante. Il peut aussi être associé à des vitamines, des anti-oxydants, des acides aminées et peut être administré au sein du visage ou du décolleté sous la forme de "mésolift" afin de donner à la personne un "coup d'éclat".

L'A.H est un produit inoffensif, bio-dégradable qui a devant lui de longues années de succès.

Auteur : Dr ChemlaConflits d’intérêts : L’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données diffusées dans cette interview ou publiées dans la référence citée. Cet article est issu d’une expérience de terrain, il existe d’autres produits, et d’autres protocoles de prise en charge.

trigger

EN BREF
Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Temps d’attente : 11 minutes
Je consulte
Consultations remboursées
Ordonnances valables en pharmacie
Médecins généralistes et spécialistes

Medecine anti-age et acide hyaluronique

Sommaire
Vous présentez des symptômes ?
Avec ou sans RDV, soyez pris en charge par notre équipe médicale.

Nos actualités médicales