Asthme du nourrisson : causes symptômes et traitement

Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Un pédiatre est disponible maintenant
Consulter un médecinJe consulte

Avec MédecinDirect, obtenez :

Diagnostic médical 24/7

Consultation remboursable par l'Assurance Maladie

Ordonnance numérique valable en pharmacie

4.6/5
★★★★★  

Asthme du nourrisson : causes symptômes et traitement

Souvent méconnu, l’asthme du nourrisson est un problème de santé courant chez les bébés et les jeunes enfants. Il se caractérise par des épisodes de respiration sifflante, de toux et de difficultés respiratoires. Bien qu’on l’associe souvent aux adultes, l’asthme peut affecter les jeunes enfants. Plus difficile à diagnostiquer, l’asthme du nourrisson doit pourtant être traité pour assurer le confort et la santé de bébé. Alors, comment reconnaître et traiter cette affection courante ?

trigger

Qu'est-ce que l'Asthme du Nourrisson ?

Définition et Différenciation

Épisodes de dyspnée

L’asthme du nourrisson se distingue de l’asthme chez l’enfant et l’adulte. Il s’agit d’épisodes aigus de difficulté à respirer, que l’on nomme scientifiquement dyspnée aiguë. Ces épisodes surviennent souvent la nuit, sans fièvre. Bien souvent, l’asthme du nourrisson survient après un rhume.

L’asthme du nourrisson se définit lorsque 3 épisodes de difficultés à respirer et de sifflements associés à une toux sèche ont lieu depuis la naissance du bébé jusqu’à ses 3 ans.

Comment se manifeste l’asthme du nourrisson ?

L’asthme du nourrisson se caractérise par une toux sèche, une respiration sifflante et rapide. On peut remarquer que les narines du bébé battent de manière rapide. Ses côtes et ses clavicules se creusent et son thorax se distend lorsqu’il respire. Les lèvres du nourrisson commencent à bleuir, ce qui peut être impressionnant pour les parents.

Besoin d'un avis médical ?

Un pédiatre est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je consulte

Causes de l'Asthme du Nourrisson

Facteurs Déclencheurs

Les crises d’asthme du nourrisson sont déclenchées par certains facteurs :

  • Les infections virales.
  • L’exposition à la pollution.
  • L’exposition aux allergènes.
  • Les antécédents familiaux d’allergies et d’asthme.

Ces facteurs vont provoquer des crises dont la conséquence sera :

  • La contraction des muscles qui entourent les bronches, ce qui cause un rétrécissement du diamètre de celles-ci.
  • L’irritation des muqueuses des bronches, ce qui provoque une augmentation du mucus.

Symptômes de l'Asthme du Nourrisson à Reconnaître

Identification des Signes

Symptômes courants

Les symptômes courants de l'asthme du nourrisson sont :

  • Une toux sèche.
  • Une respiration sifflante.
  • Une difficulté à respirer normalement.
  • La rétraction des muscles respiratoires, ce qui entraîne des spasmes au niveau des côtes, des clavicules et des narines lors des respirations.

Symptômes atypiques

L’asthme peut se manifester de manière plus atypique par :

  • Des sifflements sans toux qui sont favorisés par la fumée du tabac, par la pollution, etc.
  • Une toux chronique.

Symptômes graves

Cependant, on peut remarquer d’autres symptômes plus graves tels que :

  • Les lèvres bleutées par manque d’oxygénation.
  • Le nourrisson mange peu et boit difficilement.
  • Un état de fatigue.

Ces symptômes nécessitent une prise en charge médicale rapide, car ils peuvent provoquer des complications.

Diagnostic

Évaluation Médicale

Le diagnostic de l’asthme du nourrisson est un défi pour les médecins puisque les bébés ne peuvent pas communiquer clairement leurs symptômes. Cependant, il est tout à fait possible de diagnostiquer et d’évaluer l’asthme chez le nourrisson en réalisant une évaluation médicale.

Observation des symptômes

En premier lieu, le pédiatre va examiner les symptômes présents chez le nourrisson pour savoir s’il s’agit d’un rhume, d’une autre maladie ORL, ou de l’asthme du nourrisson.

S’il observe une respiration sifflante, une toux persistante, une respiration rapide, et d’autres symptômes, le médecin pourra orienter le diagnostic d’asthme chez le nourrisson.

Antécédents familiaux

Le médecin peut également interroger les parents de l’enfant sur les antécédents familiaux d’asthme. En effet, ces derniers peuvent augmenter le risque pour le nourrisson de développer l’asthme.

Traitement de l'Asthme du Nourrisson

Traitements Médicaux

Il existe plusieurs dispositifs médicaux pour traiter l’asthme du nourrisson :

  • Les bronchodilatateurs de courte durée d’action (BDA) : ces médicaments soulagent les symptômes aigus d’asthme en ouvrant les voies respiratoires. Pour les nourrissons, les BDA sont administrés avec un nébuliseur, dispositif qui transforme le médicament en brouillard facile à inhaler pour le bébé. On les utilise surtout en cas de crise.  
  • Les corticoïdes en inhalation permettent de traiter et prévenir l’asthme. Ces traitements de fond sont prescrits sur le long terme pour contrôler les symptômes et réduire les crises.

Gestion des Crises

En cas de crise, l’on va utiliser les BDA et surveiller les symptômes pour connaître les signes de détresse respiratoire.

Pour prévenir les crises d’asthme du nourrisson, il est important d’éviter les déclencheurs (pollution, tabac, allergènes) et de suivre le traitement à base de corticoïdes prescrit par le pédiatre ou le médecin.

Besoin d'un avis médical ?

Des médecins généralistes et des pédiatres sont disponibles maintenant en téléconsultation

Je consulte

Conseils pour les Parents

Prévention des Crises

Il est possible de mettre en place des stratégies pour minimiser l'exposition aux allergènes et aux irritants environnementaux pour prévenir les crises.

Minimiser l’exposition aux allergènes et aux irritants

  • On évite de fumer en intérieur et on réduit le tabagisme passif.
  • On éloigne le bébé des allergènes, notamment des animaux domestiques.
  • On favorise l’utilisation de housses anti-acariens pour les oreillers et les matelas du bébé.
  • On nettoie régulièrement la maison.

Humidifier l’air : est-ce bon ?

Le fait d’humidifier un air trop sec peut aider à prévenir les crises d’asthme du nourrisson. Pour ce faire, on utilise un humidificateur d’air dans la chambre de bébé. Mais attention à ne pas trop humidifier l’air, ce qui favoriserait l’apparition de bactéries et de moisissures.

Encourager l’allaitement maternel

L’allaitement maternel exclusif durant les premiers mois de vie de bébé permet de renforcer le système immunitaire de votre enfant et donc, de réduire le risque d’infections respiratoires telles que l’asthme.

Suivi et Perspective

Importance du Suivi Médical

Il est crucial d’effectuer un suivi régulier avec un pédiatre pour :

  • Ajuster le traitement du nourrisson : en effet, les besoins du nourrisson changent avec le temps.
  • Surveiller l’évolution de l’asthme pour contrôler sa gravité.
  • Éduquer et soutenir les parents sur l’asthme : les visites de suivi permettent aux parents de poser des questions et de recevoir des conseils sur la gestion de l’asthme du nourrisson à la maison.

Perspectives d'Évolution

L’asthme du nourrisson peut évoluer positivement avec l’âge. En effet, la diminution des symptômes est courante, notamment si le nourrisson répond positivement au traitement. L’asthme du nourrisson peut d’ailleurs disparaître.

En cas d’asthme chronique, l’enfant devient de plus en plus en mesure de s’adapter aux déclencheurs à force de savoir les identifier.

Impact de l'Environnement sur l'Asthme du Nourrisson

Polluants et Qualité de l'Air

Les polluants intérieurs et extérieurs et la qualité de l’air ont un impact sur le développement et l'aggravation de l'asthme du nourrisson :

  • Les polluants intérieurs (tabac, produits chimiques, moisissures, acariens, animaux domestiques) peuvent irriter les voies respiratoires et déclencher des réactions allergiques.
  • Les polluants extérieurs peuvent provoquer l’inflammation des voies respiratoires et déclencher des crises.

Mesures pour Améliorer l'Environnement Domestique

Pour réduire les allergènes dans la maison, il est possible de mettre en place des mesures efficaces.

Réduire les allergènes dans la maison

Pour réduire la présence d’allergènes dans la maison, il faut :

  • Utiliser des housses anti-acariens pour la literie.
  • Laver régulièrement les surfaces, la literie, les tapis et les rideaux.
  • Passer régulièrement l’aspirateur.
  • Garder les animaux hors de la chambre du bébé.
  • Prévenir ou éradiquer les moisissures

Améliorer la ventilation dans la maison

Il est important d’assurer la ventilation de la maison en aérant régulièrement, mais aussi en installant un système de ventilation performant pour renouveler l’air.

Conseils pour la Gestion des Symptômes au Quotidien

Routine Quotidienne

Il est important d'établir une routine quotidienne pour gérer l'asthme du nourrisson. Cela inclut :

  • Le suivi strict du traitement élaboré par le pédiatre.
  • La mise en place des mesures pour améliorer l’environnement domestique.
  • Les mesures de prévention de crises.

Éducation et Formation des Parents

Il existe des ressources disponibles pour gérer efficacement l'asthme de votre enfant, y compris les techniques d'inhalation. Vous pouvez trouver tous les conseils en vidéo sur asthmedunourrisson.org.

Conclusion

L’asthme du nourrisson est une affection courante qui peut être difficile à diagnostiquer, du fait de l’incapacité du nourrisson à communiquer ses symptômes. Cependant, une recherche proactive est indispensable pour gérer cette maladie et trouver un traitement adapté. Une étroite collaboration doit être réalisée entre les parents et le pédiatre afin d’assurer la meilleure qualité de vie possible pour l’enfant. Pour plus d’informations, vous pouvez prendre rendez-vous en téléconsultation.

Sources

https://www.ameli.fr/orne/assure/sante/themes/asthme-nourrisson/symptomes-diagnostic-evolution

https://www.sfpediatrie.com/ressources/pathologies/asthme-du-nourrisson

https://www.vidal.fr/maladies/recommandations/asthme-de-l-enfant-traitement-de-fond-1803.html#prise-en-charge

http://asthmedunourrisson.org/