Accueil
 Maladies • 
Rhume : symptômes, causes, traitements
Rhume : symptômes, causes, traitements
Mis à jour le 
20
.
08
.
2023
Article relu par la Direction Médicale de MédecinDirect
Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Des généralistes sont disponibles maintenant
Consulter un médecinJe consulte
Consultations remboursées
Ordonnances valables en pharmacie
Médecins généralistes et spécialistes

En automne et en hiver, le rhume fait souvent son apparition. Si on l’associe avec l’arrivée du froid, c’est pourtant souvent à cause de plusieurs virus que l’on attrape ce que l’on appelle plus scientifiquement la rhinite ou la rhinopharyngite. Cette affection virale est totalement bénigne, mais très fréquente. De plus, les symptômes du rhume peuvent être très gênants au quotidien. Alors, comment prévenir et traiter efficacement le rhume ?

Besoin d'un avis médical ?

Notre équipe médicale est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je téléconsulte
trigger

Qu’est-ce que le rhume ?

Le rhume, maladie bénigne mais fréquente

Le rhume, rhinite ou encore rhinopharyngite est une infection virale extrêmement contagieuse de la muqueuse qui tapisse la cavité nasale et le pharynx, soit l’intérieur du nez et l’arrière des fosses nasales.

Bien souvent, on associe le rhume avec le fait de prendre un coup de froid. Pourtant, le rhume n’a rien à voir avec le fait d’avoir froid. Ce sont bien plusieurs virus qui sont en cause, à savoir le rhinovirus, le coronavirus, l’influenzae, etc.

Facteur de risques et prévalence du rhume dans la population

En France, un adulte peut être affecté par le rhume jusqu’à 4 fois par an, selon l’Assurance Maladie. C’est donc une affection extrêmement courante et contagieuse.

La rhinopharyngite est favorisée par plusieurs facteurs de risques, à savoir :

  • La baisse de l’immunité causée par la fatigue, le stress et le surmenage.
  • Les maladies chroniques qui affectent les défenses immunitaires.
  • Les carences en fer.
  • Les terrains allergiques.
  • Les reflux gastro-oesophagiens.
  • Le fait d’être plus confiné dans des endroits clos en automne et en hiver.
  • La vie en communauté.

Symptômes du Rhume

Liste des symptômes courants

Les symptômes courants du rhume se manifestent tout d’abord par :

  • Une vague de fatigue.
  • Des frissons.
  • La sensation d’avoir la tête lourde.
  • Des courbatures.

Ensuite, une fois que l’on a ressenti ces premiers symptômes, d’autres vont apparaître, à savoir :

  • Une sensation de sécheresse et de brûlures dans l’arrière du nez.
  • Des démangeaisons dans les voies nasales et des éternuements.
  • Les yeux larmoyants.
  • Une obstruction nasale unilatérale ou bilatérale.
  • Le nez bouché. ou congestion nasale
  • Un écoulement de mucus au niveau du nez (rhinorrée).
  • Des maux de tête.
  • Une congestion dans le visage.
  • Des douleurs dans les oreilles.

Explication de comment ces symptômes affectent le corps

L’obstruction nasale affecte rapidement le corps. En effet, elle peut affecter l’une ou l’autre narine, ou les deux. Un écoulement apparaît rapidement, c’est pourquoi on renifle beaucoup en cas de rhume. Le liquide est plus ou moins abondant. C’est pourquoi on doit se moucher régulièrement. Par ailleurs, cela irrite les muqueuses nasales, le nez et la lèvre supérieure.

Délai d'apparition des symptômes

La vague de fatigue et les frissons apparaissent rapidement et quelques heures après, les symptômes typiques du rhume (rhinorrées, obstruction nasale, maux de tête, etc) apparaissent.

Après 2 à 3 jours, l’écoulement du nez passe de translucide à coloré, un peu plus épais. Puis au bout de 5 jours, l’obstruction et les sécrétions disparaissent.

Vous présentez l'un de ces symptômes ?

Des médecins généralistes sont disponibles maintenant en téléconsultation

Je téléconsulte

Causes du Rhume

Les virus responsables du rhume

Les virus responsables du rhume sont généralement le rhinovirus, mais aussi le coronavirus ou d’autres virus moins connus.

Comment ces virus se propagent ?

Ces virus se transmettent d’une personne à l’autre, par contact direct (le plus souvent par les mains), ou par contact indirect, c’est-à-dire en touchant des objets contaminés. Une fois la contamination passée, le rhume va se déclencher.

Facteurs de risque pour attraper un rhume

Les facteurs de risque du rhume sont :

  • Le fait d’être dans une période de stress ou de fatigue intense.
  • Des conditions environnementales spécifiques comme le froid, l’humidité, ou la fumée de tabac qui fragilisent le système immunitaire.
  • Les maladies auto-immunes.
  • Les maladies chroniques qui affaiblissent le système immunitaire.
  • Le fait d’être en communauté (école, travail, etc).

Traitement du Rhume

Il n’y a pas de traitement pour soigner le rhume. Cependant, il existe des médicaments et des remèdes naturels permettant de soulager les symptômes et de réduire la durée du rhume.

Options de traitement à domicile et en pharmacie

Médicaments en vente libre pour soulager les symptômes

Si vous avez un rhume, vous pouvez vous procurer des médicaments en vente libre en pharmacie tels que des décongestionnants, des antipyrétiques ou des antidouleurs (paracétamol).

Cependant, il faut faire attention à l'automédication car certains produits en vente libre peuvent être contre-indiqués en cas de certaines pathologies (glaucome, hypertrophie de prostate, hypertension...). Depuis 2023, les médicaments vasoconstricteurs par voie orale (Actifed Rhume, Dolirhume, Humex Rhume, Rhinadvil Rhume) sont déconseillés car ils peuvent être à l’origine de crises cardiaques et d’AVC

Rôle de l'hydratation et du repos dans la guérison

Le meilleur moyen de traiter le rhume et de guérir naturellement est de s’hydrater régulièrement et de se reposer.

En effet, le fait de bien s’hydrater permet de fluidifier les sécrétions bronchiques et nasales, ce qui permet de dégager plus rapidement les virus via le mucus. Mais cela permet également d’apporter les minéraux indispensables pour l’organisme.

Le repos permet à l’organisme et surtout, au système immunitaire, de lutter plus efficacement contre le virus.

Remèdes naturels pour apaiser les symptômes du rhume

On peut également utiliser des remèdes naturels pour soulager les symptômes du rhume. On peut en effet :

  • Consommer des infusions à base de thym ou d’autres plantes de votre choix.
  • Faire des inhalations à base d’huiles essentielles de thym ou d’eucalyptus, connues pour leurs propriétés antibactériennes et antivirales.
  • Consommer du miel.
  • Boire de la soupe ou du bouillon de légumes pour profiter des vitamines et des minéraux.

Quand consulter un médecin ?

Le rhume ne nécessite pas de traitement particulier. Par ailleurs, si les symptômes sont persistants ou qu’ils deviennent plus douloureux et plus contraignants, il faut consulter. Vous pouvez prendre rendez-vous en téléconsultation pour obtenir davantage d’informations.

Prévention du Rhume

Mesures de prévention

Rôle de la nutrition et de l'exercice physique pour renforcer le système immunitaire

Pour rester en bonne santé et booster le système immunitaire, il est important de s’alimenter de manière variée et équilibrée, mais aussi de pratiquer une activité physique régulière.

En effet, l’alimentation variée permet d’avoir une grande variété de nutriments, tandis que le sport permet de produire davantage de globules blancs permettant de défendre l’organisme contre les micro-organismes infectieux et contre les substances étrangères.

Bonnes pratiques d'hygiène pour réduire les risques de transmission

Pour prévenir le rhume qui est une affection extrêmement contagieuse, il faut mettre en place des habitudes pour éviter la contamination virale :

  • On se lave les mains régulièrement, après avoir été en contact avec des personnes, après avoir pris les transports, après avoir été aux toilettes, ou après avoir touché des objets qui ne nous appartiennent pas.
  • On évite d’avoir des contacts avec les personnes malades.
  • On évite de faire la bise.
  • On aère régulièrement son domicile, même s’il fait froid.
  • Renforcement du système immunitaire par une alimentation saine et un mode de vie équilibré

Différences entre le rhume et la grippe

La grippe et le rhume sont des infections respiratoires qui sont souvent confondues. Le rhume est plus fréquent et plus banal que la grippe. La grippe, quant à elle, peut mettre en péril le système immunitaire et donc, dans de rares cas, engager le pronostic vital.  

Symptômes uniques à chaque maladie

Bien qu’il existe des symptômes communs comme les courbatures, les écoulements nasaux, les maux de têtes et une sensation de fatigue, ces deux maladies sont très différentes.

Durant un rhume, on peut présenter une légère fièvre, alors qu’en cas de grippe, l’organisme étant soumis à rude épreuve pour lutter contre les virus grippaux, la température corporelle peut monter jusqu’à 40 degrés. Par ailleurs, les courbatures grippales et la fatigue sont bien plus intenses que durant un rhume. On est obligé de rester au lit, ce qui est rarement le cas pour le rhume.

Durée et gravité comparées

La grippe peut durer durant plusieurs semaines et la gravité des symptômes est bien plus intense. Tandis que le rhume ne dure qu’une semaine, voire moins, en moyenne et ne demande pas toujours un arrêt de travail. En cas de grippe, il est indispensable de se reposer et donc, de demander un arrêt de travail si le médecin le juge nécéssaire.

Traitements spécifiques à chaque maladie

Il n’y a pas de traitement pour soigner le rhume, bien qu’il existe des médicaments permettant d’atténuer les symptômes, comme nous l’avons vu précédemment.

En revanche, pour soigner la grippe et surtout, atténuer les symptômes, on peut consommer des antigrippaux. Mais il n’y a pas de traitement pour éradiquer la grippe.

La vaccination

Enfin, il existe un vaccin contre la grippe, tandis que ce n’est pas le cas pour le rhume. Par ailleurs, le vaccin contre la grippe permet de prévenir les risques de rhinopharyngite puisque parfois, les virus du rhume et de la grippe sont similaires et font partie de la même famille. Il est d’ailleurs recommandé de se faire vacciner tous les ans contre la grippe, surtout lorsqu’on est une personne âgée, un enfant en bas âge, une femme enceinte ou une personne immunodéprimée.

Complications Potentielles du Rhume

Les types de complications (sinusite, otite, bronchite, etc.)

Bien que le rhume soit une affection bénigne, il est possible de subir des complications au niveau ORL :

  • Une sinusite : les sinus s’inflamment, deviennent douloureux et se remplissent de mucus.
  • Une otite : une oreille devient douloureuse.
  • Une bronchite : l’infection descend dans les bronches. De nouveaux symptômes comme la toux apparaissent.
  • Etc.
  • Si vous présentez ces symptômes, il est nécessaire de consulter un médecin. En effet, la sinusite, l’otite et la bronchite nécessitent des traitements particuliers. Sinon, ces affections peuvent engendrer d’autres complications plus sérieuses.

Explication de comment ces complications se développent

Les complications du rhume sont rares puisqu’elles ne représentent même pas 2 % des rhinites. Cependant, elles peuvent avoir lieu. En effet, quand la muqueuse des voies aériennes est très inflammée et que les défenses naturelles ne sont pas suffisantes, d’autres muqueuses peuvent à leur tour s’inflammer.

Les personnes les plus à risque de complications

En cas de rhume, les personnes les plus à risque de complications sont les enfants, les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies chroniques ou immunodéficientes.

Le rhume chez les différentes populations de personnes

Le Rhume chez les Enfants

Le rhume infantile survient après une infection par un virus respiratoire, comme pour les adultes. Il s’agit surtout d’un virus de la famille des rhinovirus. Cependant, il peut se manifester de manière spécifique chez les enfants.

Symptômes spécifiques chez les enfants

Chez les enfants, le rhume peut se manifester par différents symptômes :

  • Des démangeaisons de la gorge.
  • Des douleurs pendant la déglutition.
  • Une congestion nasale et des écoulements intenses et visibles de mucus.
  • Un mal d’oreilles.
  • Les enfants étant assez fragiles, le rhume infantile peut s’accompagner de toux et de fièvre, contrairement aux adultes.

Traitement adapté aux enfants

Chez les jeunes enfants et les bébés, on peut utiliser un mouche-bébé pour aider le petit à décongestionner son nez. Il est également possible de proposer de l’homéopathie à son enfant pour soulager les symptômes du rhume.

Quand consulter un pédiatre ?

Bien souvent, le rhume infantile se résout en une semaine. Il n’y a pas besoin de consulter dans ce cas puisque le système immunitaire s’en charge tout seul.

Cependant, si le rhume dure plus de 10 jours, il vaut mieux consulter un pédiatre pour écarter d’autres potentiels diagnostics.

De même, en cas de forte fièvre, il sera nécessaire de consulter un médecin ou d’aller aux urgences pédiatriques.

Besoin d'un avis médical ?

Des pédiatres sont disponibles pour vous 24/7 en téléconsultation

Je téléconsulte

Le Rhume chez les Personnes Âgées

Les personnes âgées sont des personnes à risque face aux infections virales. Bien que le rhume soit bénin, il peut être plus sérieux chez les personnes âgées. Il faut donc une attention plus particulière pour les personnes de plus de 70 ans.

Symptômes spécifiques chez les personnes âgées

Chez les personnes âgées, les symptômes du rhume peuvent être plus intenses que chez les populations adultes. De même, le système immunitaire est plus faible, ce qui rend le corps plus vulnérable face aux maladies et notamment, face aux complications.

Traitements et considérations spécifiques pour cette population

A partir de 70 ans, en cas de rhume, il faut suivre certaines mesures comme :

  • Boire beaucoup d’eau.
  • Se faire vacciner contre la grippe chaque année.
  • Consulter le médecin si des symptômes inhabituels apparaissent.
  • Utiliser l’aromathérapie.
  • Augmenter la consommation de fruits et de légumes.
  • Proscrire le contact avec des gens malades.

Les risques supplémentaires pour les personnes âgées

Chez les personnes âgées, le système immunitaire est moins performant. C’est donc une population plus à risque face aux complications du rhume. Il faut donc rester vigilant face aux symptômes inhabituels.

Rhume et système immunitaire affaibli

Impact du rhume sur les personnes ayant un système immunitaire affaibli

Si le rhume est une maladie bénigne pour les personnes dont le système immunitaire fonctionne normalement, il est plus dangereux pour les personnes qui ont un système immunitaire affaibli.

En effet, chez les personnes âgées, malades, ou dont le système immunitaire ne fonctionne pas bien (personnes immunodéprimées), le rhume peut tout d’abord devenir chronique ou récurrent. Ensuite, il peut entraîner des complications comme une infection des bronches, des sinus, ou encore des poumons ou de l’oreille. Dans les cas les plus graves, mais extrêmement rares, lorsque l’organisme ne peut pas combattre les virus, le rhume peut engager le pronostic vital.

Mesures de précaution supplémentaires pour les individus à risque

Les individus à risque doivent faire particulièrement attention au virus du rhume. Pour ce faire, il faut mettre en place des mesures préventives telles que :

  • Le port du masque dans les espaces confinés publics ou en communauté.
  • Se laver les mains régulièrement, surtout après avoir vu du monde.
  • Éviter tout contact physique avec des personnes malades ou qui risquent de transmettre le virus.
  • L’isolement en cas d’immunodépression.

Traitements spécifiques recommandés pour ces populations

Chez les personnes à risque, le médecin peut prescrire des vitamines et des minéraux, en plus des traitements médicamenteux utilisés.

Le Rhume et COVID-19

Si le COVID-19 a été une véritable pandémie, les symptômes de cette maladie causée par un coronavirus peuvent être aisément confondus avec ceux du rhume. Pourtant, les deux maladies n’ont pas le même impact sur la santé.

Comparaison des symptômes

Les premiers symptômes du COVID et du rhume sont similaires. En effet, on se sent fatigué, fébrile, on a mal à la gorge et le nez qui coule, on éternue, etc. Pourtant, la suite des symptômes n’est pas la même.

En effet, en cas de COVID, les symptômes sont plus intenses :

  • Fièvre importante.
  • Fatigue importante.
  • Courbatures importantes.
  • Toux importante.
  • Perte d’odorat, même en l’absence d’obstruction nasale.
  • Perte du goût, même en l’absence d’obstruction nasale.
  • Des symptômes spécifiques peuvent apparaître :
  • Problèmes dermatologiques.
  • Troubles digestifs.

Précautions à prendre en cas de symptômes similaires

En cas de symptômes similaires, la seule façon d’écarter la piste du COVID c’est de se faire tester. En cas de doute, il est conseillé de demander l’avis d’un médecin, par téléconsultation, pour éviter le contact physique.

À retenir

Le rhume est une affection virale bénigne des voies nasales qui dure entre 7 et 10 jours. Cette maladie ORL hivernale ne présente pas de véritables traitements médicamenteux. C’est le système immunitaire qui permet de lutter contre les virus et donc, de faire disparaître les symptômes de l’infection virale. Par ailleurs, des complications peuvent advenir. Dans ce cas, il est indispensable de consulter un médecin, en téléconsultation ou en présentiel en cas de complication pour ausculter les voies respiratoires. On peut également consommer des remèdes naturels ou utiliser la naturopathie pour soulager plus rapidement les symptômes du rhume.

Sources :

https://www.ameli.fr/yvelines/assure/sante/themes/rhinopharyngite-adulte/symptomes

https://www.vidal.fr/maladies/nez-gorge-oreilles/rhume-rhinite/que-faire.html

https://www.vidal.fr/maladies/nez-gorge-oreilles/rhume-rhinite/traitements.html

https://presse.inserm.fr/canal-detox/la-vitamine-c-traitement-miracle-contre-le-rhume-vraiment/

Vous présentez des symptômes ?
Avec ou sans RDV, soyez pris en charge par notre équipe médicale.