Nez bouché : causes et traitement d’une congestion nasale.

Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Je consulte
Consulter un médecinUn médecin généraliste est disponible

Avec MédecinDirect, obtenez :

Diagnostic médical 24/7

Consultation remboursable par l'Assurance Maladie

Ordonnance numérique valable en pharmacie

4.6/5
★★★★★  

Nez bouché : causes et traitement d’une congestion nasale.

Vous reniflez, vous avez mal dans le nez et vous n’arrivez pas à respirer normalement ? C’est probablement un problème de congestion nasale, plus souvent connu comme le phénomène de nez bouché. Cette obstruction peut être causée par de nombreux facteurs comme une infection respiratoire, une allergie, un changement de saison, etc. En général, les symptômes sont gênants mais peu inquiétants. Ils se manifestent par un écoulement nasal, le nez bouché, des éternuements, ou encore une perte d’odorat. Mais alors, comment soulager cet inconfort récurrent en automne et en hiver ?

Besoin d'un avis médical ?

Un médecin généraliste est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je consulte

Anatomie et Physiologie du Nez

Connaître l'anatomie et la physiologie du nez sont essentielles pour comprendre son fonctionnement normal et les causes de la congestion nasale.

Structure du nez

Le nez est un organe composé de plusieurs parties importantes :

  • Narines (ou fosses nasales) : Les narines sont les ouvertures situées à l'extrémité du nez. Elles permettent l'entrée de l'air dans les voies nasales.
  • Septum nasal : Le septum nasal est la cloison qui divise les deux fosses nasales, créant ainsi deux cavités nasales distinctes.
  • Cornets nasaux (ou cornets) : Ces structures en forme de coquille tapissent les parois des fosses nasales. Ils contribuent à humidifier, réchauffer et filtrer l'air inhalé.
  • Sinus paranasaux : Les sinus sont des cavités remplies d'air qui se trouvent autour du nez et contribuent à la régulation de la pression de l'air et à la résonance de la voix.  

Fonctionnement normal de la respiration nasale

Le nez joue un rôle essentiel dans la respiration normale. Plusieurs étapes entrent en compte durant la respiration.

  • Filtration de l'air : Les poils situés à l'entrée des narines agissent comme un premier filtre pour les particules étrangères présentes dans l'air.
  • Réchauffement et humidification : L'air inhalé est réchauffé et humidifié par les cornets nasaux, ce qui aide à prévenir l'irritation des voies respiratoires.
  • Détection des odeurs : Le nez contient des millions de récepteurs olfactifs qui permettent la détection des odeurs.
  • Déviation et modulation du flux d'air : Les cornets nasaux et le septum nasal aident à diriger le flux d'air de manière à optimiser l'échange gazeux et à maintenir un équilibre entre l'apport d'oxygène et l'élimination du dioxyde de carbone.
  • Défense immunitaire : Le mucus nasal contient des anticorps et des cellules immunitaires qui contribuent à la défense contre les infections.

Les Causes du Nez Bouché

Rhume et grippe

Les infections virales comme le rhume et la grippe sont parmi les causes les plus fréquentes de la congestion nasale. L'inflammation des muqueuses nasales provoquée par ces infections conduit à un écoulement nasal, à un gonflement des tissus et à une obstruction des voies respiratoires nasales.

Allergies

Les allergies saisonnières comme le rhume des foins et les allergies en général sont déclenchées par des allergènes tels que le pollen, la poussière, les acariens, les moisissures, les poils d'animaux, etc. Lorsque ces allergènes pénètrent dans les narines, ils déclenchent une réaction allergique qui provoque une inflammation et une congestion nasale.

Sinusite

La sinusite est une inflammation des sinus paranasaux, qui sont des cavités remplies d'air autour du nez. Lorsque les sinus sont infectés ou enflammés, cela peut entraîner une congestion nasale, généralement associée à de la douleur faciale et des sécrétions épaisses.

Polypes nasaux

Les polypes nasaux sont de petites croissances non cancéreuses qui se forment dans les fosses nasales ou les sinus. Ils peuvent obstruer les voies nasales, provoquant ainsi une congestion et un écoulement nasal persistants.

Déviation de la cloison nasale

Une déviation de la cloison nasale peut résulter d'une malformation congénitale ou d'une blessure. Lorsque la cloison est déviée, elle peut obstruer partiellement une narine, provoquant ainsi une congestion nasale d'un côté du nez.

Conditions environnementales

Des facteurs environnementaux tels que la sécheresse de l'air, la pollution atmosphérique, la fumée de tabac et les irritants chimiques peuvent irriter les muqueuses nasales, provoquant une congestion nasale temporaire ou chronique.

Symptômes Associés

Difficultés respiratoires

Les difficultés respiratoires, c'est-à-dire la sensation de ne pas pouvoir respirer normalement par le nez, peuvent varier en intensité et en durée.

Écoulement nasal

L'écoulement nasal est généralement associé à des infections virales ou allergiques, et il peut durer de quelques jours à quelques semaines, en fonction de la cause. Dans le cas d'une sinusite, l'écoulement nasal peut être persistant jusqu'à ce que l'infection soit traitée. À l'inverse la disparition de l'écroulement nasal associé à des douleurs faciales peut être le signe d'une complication d'un rhume en sinusite.

Diminution de l'odorat

La diminution de l'odorat est un symptôme courant de la congestion nasale, car l'obstruction des voies nasales peut entraver la circulation de l'air contenant les molécules odorantes vers les récepteurs olfactifs.

Douleurs faciales ou maux de tête

Les douleurs faciales ou les maux de tête peuvent accompagner la congestion nasale, notamment en cas de sinusite.

Combien de temps cela dure-t-il ?

La durée des symptômes de la congestion nasale varie en fonction de la cause sous-jacente et de la gravité des symptômes.

Complications Possibles

La congestion nasale peut parfois entraîner des complications, bien que celles-ci soient plutôt rares.

Insomnie ou troubles du sommeil

Une congestion nasale importante peut rendre la respiration difficile pendant le sommeil. Cela peut entraîner des troubles du sommeil, tels que l'insomnie, des réveils fréquents pendant la nuit et un sommeil de mauvaise qualité. Les personnes atteintes de congestion nasale sévère peuvent également être plus sujettes à l'apnée du sommeil, une condition où la respiration est intermittente pendant le sommeil.

Problèmes d'audition ou otites

La congestion nasale peut perturber la pression dans l'oreille moyenne, ce qui peut entraîner des problèmes d'audition, en particulier chez les enfants. Chez les adultes, la congestion nasale peut augmenter le risque d'otites, une infection de l'oreille moyenne.

Infections respiratoires récurrentes

Une congestion nasale chronique, en particulier si elle est due à des problèmes anatomiques comme une déviation de la cloison nasale, peut augmenter le risque d'infections respiratoires récurrentes. L'accumulation de mucus dans les sinus et les voies respiratoires peut créer un environnement propice à la croissance bactérienne.

Besoin de l'avis d'un médecin ?

Des médecins généralistes sont disponibles maintenant en téléconsultation

Je consulte

Diagnostiquer la Cause d'un Nez Bouché

Le diagnostic de la cause d'un nez bouché implique généralement une approche progressive qui combine plusieurs méthodes pour identifier la source du problème.

Interrogatoire médical

Le médecin commencera par interroger le patient pour recueillir des informations sur les symptômes, leur durée, leur apparition, les facteurs déclenchants, les antécédents médicaux, les allergies, l'exposition à des irritants et d'autres informations pertinentes. Cela aidera à établir un contexte pour le diagnostic.

Examens physiques

Le médecin effectuera un examen physique de la région du nez et des sinus pour évaluer la présence de signes d'inflammation, de déviation de la cloison nasale, de polypes nasaux, ou d'autres anomalies. Cela peut également inclure un examen endoscopique du nez pour une visualisation plus détaillée.

Tests allergiques

Si une allergie est suspectée, des tests allergiques peuvent être réalisés pour identifier les allergènes responsables. Les tests cutanés ou sanguins peuvent aider à déterminer les allergènes spécifiques qui provoquent la réaction allergique.

Imagerie médicale

Dans certains cas, des examens d'imagerie médicale, tels que des radiographies, des scanners ou un IRM, peuvent être nécessaires pour évaluer les sinus et les structures nasales plus en profondeur. Cela est souvent fait pour exclure des problèmes anatomiques, comme des polypes ou une sinusite.

Traitements Courants

Médicaments

Il est possible d’obtenir des décongestionnants sous forme de gouttes ou de sprays nasaux, des antihistaminiques en cas d’allergies, ou encore des corticoïdes nasaux pour réduire les inflammations. Cependant, il faut faire attention à l'automédication car certains produits en vente libre peuvent être contre-indiqués en cas de certaines pathologies (glaucome, hypertrophie de prostate, hypertension...)

Il faudra noter que depuis 2023, les médicaments vasoconstricteurs par voie orale (Actifed Rhume, Dolirhume, Humex Rhume, Rhinadvil Rhume) sont déconseillés car ils peuvent être à l’origine de crises cardiaques et d’AVC.

Solutions salines

Les solutions salines sous forme de gouttes nasales ou de sprays sont efficaces pour hydrater les muqueuses nasales, éliminer le mucus et soulager la congestion. Elles sont douces et peuvent être utilisées fréquemment pour nettoyer le nez.

Vaporisateurs nasaux

Les vaporisateurs nasaux peuvent également aider à hydrater les muqueuses nasales et à soulager la congestion. Ils peuvent contenir des solutions salines ou d'autres agents hydratants.

Chirurgie pour polypes ou déviation de cloison

Dans les cas où la congestion nasale est due à des problèmes anatomiques, tels que des polypes nasaux ou une déviation de la cloison nasale, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour corriger la structure du nez. Cette chirurgie est effectuée par un ORL ou un chirurgien nasal.

Comment bien se moucher ?

Pour se moucher correctement, il faut inspirer fort puis boucher une narine pour souffler dans le mouchoir via l’autre narine. Ensuite, on fait la même chose pour l’autre narine. Il ne sert à rien de se moucher violemment. Il vaut mieux souffler doucement et progressivement. On n’oublie pas de se laver les mains après.

Astuces et Remèdes Maison

Plusieurs remèdes maison permettent de soulager efficacement la congestion nasale.

Inhalation de vapeur

L'inhalation de vapeur peut aider à dégager les voies nasales en ramollissant le mucus. Pour ce faire, vous pouvez remplir un bol d'eau chaude, vous pencher au-dessus du bol et inhaler la vapeur en plaçant une serviette sur votre tête pour créer une tente. Vous pouvez également ajouter quelques gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus ou de menthe pour un effet apaisant.

Hydratation

Il est essentiel de rester bien hydraté et de boire beaucoup d’eau. L'hydratation contribue à fluidifier le mucus, facilitant ainsi son évacuation. Des boissons chaudes comme le thé au miel et au citron peuvent également aider à apaiser la gorge et à réduire la toux.

Élévation de la tête pendant le sommeil

Lorsque vous dormez, assurez-vous de surélever la tête en utilisant des oreillers supplémentaires ou un oreiller en forme de coin. Cela peut réduire la congestion en favorisant un meilleur drainage du mucus.

Utilisation d'un humidificateur

Un humidificateur d'air peut augmenter l'humidité dans la pièce, ce qui peut soulager la sécheresse des muqueuses nasales et réduire la congestion. Veillez à suivre les instructions du fabricant pour un fonctionnement sûr.

Prévention

Il est possible de prévenir la congestion nasale en prenant quelques précautions.

Conseils pour éviter les allergènes courants

Si vous avez des allergies saisonnières, identifiez les allergènes responsables et essayez de les éviter. Cela peut inclure la réduction de l'exposition au pollen, à la poussière, aux moisissures, aux acariens, aux poils d'animaux, etc. Utilisez des housses anti-acariens, nettoyez régulièrement votre maison, et utilisez un purificateur d'air si nécessaire.

Importance de l'hygiène nasale

L’hygiène nasale peut être réalisée avec l’introduction d’une solution saline dans le nez, ou avec l’introduction de vaporisateurs nasaux pour hydrater les canaux nasaux.

Éviter les irritants comme le tabac

On évite également les irritants comme le tabac, ou les produits chimiques (produits de nettoyage agressifs, solvants, etc.).

Nez Bouché chez les Enfants

La congestion nasale est courante chez les enfants, mais elle peut être préoccupante pour les parents.

Particularités et causes courantes chez les plus jeunes

Causes courantes

Les enfants peuvent avoir un nez bouché en raison de diverses causes, notamment les infections virales, telles que le rhume, la grippe et les infections des voies respiratoires supérieures. Les allergies saisonnières, le tabagisme passif, la poussière, les irritants environnementaux et les problèmes anatomiques tels que les végétations adénoïdes hypertrophiées peuvent également entraîner une congestion nasale.

Particularités

Les enfants, en particulier les tout-petits et les nourrissons, peuvent avoir des conduits nasaux plus étroits, ce qui les rend plus sensibles à la congestion. De plus, les enfants ne savent souvent pas se moucher correctement, ce qui peut rendre la congestion plus inconfortable pour eux.

Besoin d'un avis médical ?

Un médecin généraliste est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je consulte

Comment aider un enfant avec le nez bouché ?

Il est possible de soulager un enfant qui a le nez bouché :

  • Utilisation de solutions salines : Les solutions salines sous forme de gouttes nasales peuvent être utilisées pour hydrater et dégager les voies nasales des enfants. Cela peut être particulièrement utile pour les nourrissons.
  • Élévation de la tête : Assurez-vous que la tête de l'enfant d’au moins 18 mois est surélevée pendant le sommeil en utilisant un oreiller supplémentaire ou un oreiller en forme de coin.
  • Humidification : Un humidificateur dans la chambre de l'enfant peut augmenter l'humidité de l'air et soulager la sécheresse des muqueuses nasales.
  • Éviter les irritants : Protégez l'enfant contre l'exposition au tabac, à la fumée secondaire et à d'autres irritants environnementaux.
  • Encourager l'hydratation : Encouragez l'enfant à boire suffisamment d'eau pour rester hydraté.

Quand consulter un médecin ?

Il est recommandé de consulter un médecin si :

  • La congestion nasale de l'enfant persiste pendant plus de 10 jours.
  • L'enfant a de la fièvre élevée ou présente des symptômes graves.
  • La congestion nasale est associée à des douleurs faciales ou à des maux de tête sévères et une douleur avec un œdème entre les yeux.
  • L'enfant a du mal à respirer, présente une respiration sifflante ou montre des signes de détresse respiratoire.

En cas de doute ou de préoccupation, il est préférable de consulter un professionnel de la santé, en particulier lorsqu'il s'agit de nourrissons et de jeunes enfants. En cas de doute, vous pouvez prendre rendez-vous en téléconsultation.

Conclusion

La congestion nasale n’est pas un problème grave pour la santé, mais elle peut impacter le bien-être au quotidien. Par ailleurs, en cas de symptômes persistants ou de gêne difficile à supporter, il est important de consulter un professionnel de santé.