Sinusite : Cause symptômes traitement

Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Consulter un médecinJe consulte

Avec MédecinDirect, obtenez :

Diagnostic médical 24/7

Consultation remboursable par l'Assurance Maladie

Ordonnance numérique valable en pharmacie

4.6/5
★★★★★  

Sinusite : Cause symptômes traitement

Vous avez mal à la tête, sous les yeux et dans le front, vous ressentez une pression dans le nez, voire au niveau du fondement des dents ? Vous êtes peut-être atteint par la sinusite. Cette inflammation des sinus est causée par une bactérie, par un virus, une allergie, ou encore par une malformation physiologique. Elle se manifeste par des douleurs et des pressions dans les sinus maxillaires ou frontaux, ethmoïdaux et sphénoïdaux. Bien souvent, la sinusite est une complication de la rhinopharyingite non soignée, mais ce n’est pas toujours le cas. Alors, comment savoir si l’on a une sinusite et surtout, comment soulager ses symptômes ?

Besoin d'un avis médical ?

Notre équipe médicale est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je téléconsulte
trigger

Qu'est-ce que la sinusite ?

Définition de la sinusite

La sinusite correspond à l’inflammation des sinus présents dans la tête. Ces derniers peuvent être maxillaires ou frontaux. Lorsqu’ils sont infectés, les sinus se gonflent et se gorgent de mucus. Ils peuvent alors créer une pression très douloureuse au sein de tout le visage, en particulier dans le front, derrière le nez, mais aussi au niveau des dents.

Cette infection ORL est le plus souvent causée par un virus, mais une bactérie, une allergie, ou encore une malformation physiologique peuvent favoriser son apparition.

Description des sinus et de leur fonction

Les sinus du visage sont tissus présents dans les cavités osseuses. Remplis d’air, les sinus ont plusieurs fonctions. Ils permettent de :

  • Atténuer le poids des os et du crâne.
  • Augmenter la résonance de la voix.
  • Amortir des coups et protéger le crâne.
  • Réguler la température crânienne.
  • Produire du mucus en cas d’infection.

Les sinus sont placés à différents endroits dans le face :

  • Les sinus frontaux sont présents sur le front, au niveau des sourcils.
  • Les sinus ethmoïdaux et sphénoïdaux sont présents sur les côtés du nez.
  • Les sinus maxillaires sont présents sous les yeux, au niveau des maxillaires.

Types de sinusite

Il existe plusieurs types de sinusites, à savoir la sinusite aiguë, chronique et allergique.

La sinusite aiguë

La sinusite aiguë peut être causée par un virus ou une bactérie. Elle peut se produire par voie nasale, à la suite d’une rhinopharyngite, ou par la voie dentaire, à cause d’un abcès dentaire ou d’une carie.

La rhinopharyngite va engendre une production de mucus au sein des sinus. Quand le mouchage ne permet pas d’évacuer le mucus, il devient alors plus épais et inflammatoire, ce qui cause ainsi une sinusite aiguë.

La sinusite chronique

La sinusite chronique se distingue de la sinusite aiguë, non pas par l’origine infectieuse, qui est la même que pour la sinusite aiguë, mais par d’autres facteurs. En effet, c’est la répétition inflammatoire qui caractérise la sinusite chronique. De plus, des déformations physiologiques telles qu’une déviation de la cloison nasale peut favoriser l’apparition des sinusites chroniques puisque l’obstruction mécanique empêche les sinus de se vider, ce qui favorise l’inflammation des sinus.

La sinusite allergique

La sinusite allergique est une inflammation des membranes au sein des sinus. Ces dernières se mettent à gonfler lors d’une réaction à un allergène, ce qui va gêner l’écoulement du mucus par le nez et ce qui va provoquer une sinusite. Mais la cause n’est pas bactérienne ou virale.

Symptômes courants de la sinusite

Qu’elle soit d’origine virale, bactérienne ou allergique, chronique ou aiguë, les symptômes de la sinusite sont les mêmes.

Symptômes de la sinusite les plus fréquents

Douleur et pression faciale

Le premier symptôme de la sinusite, c’est la douleur et la pression faciale. Le patient présente des maux de tête, des maux au niveau des dents maxillaires, des douleurs derrière le nez. La pression peut même s’empirer si l’on s’allonge ou que l’on se penche trop brusquement.

Ces douleurs dans le visage doivent alerter le patient qu’il ne s’agit plus d’une simple rhinopharyngite mais bien d’une sinusite et donc, qu’il faut consulter un médecin.

Congestion nasale et écoulement post-nasal

L’autre symptôme de la sinusite est la congestion nasale. En effet, lorsqu’on a un rhume, le nez est congestionné, mais on parvient à dégager le mucus en se mouchant. Lorsqu’on a une sinusite, les sinus sont bouchés et l’écoulement nasal est quasi impossible. Dans la plupart des cas, l’odorat et le goût sont d’ailleurs impactés.

L’écoulement post-nasal, quant à lui, a lieu lorsque trop de mucus s’est accumulé à l’arrière du nez et dans la gorge. Ce dernier s’épaissit alors et devient de couleur jaune, verte ou blanche.

La congestion et l’écoulement post-nasal peuvent provoquer une gêne, de la toux et des raclements de la gorge.

Maux de tête et douleurs dentaires

La sinusite peut également causer des maux de tête puisque les sinus se gorgent de mucus et provoquent des pressions dans le crâne, derrière le nez, mais aussi au niveau des dents. En effet, les sinus maxilaires se situent au niveau de la base des dents. En cas d’infection des sinus, on peut donc ressentir des douleurs dentaires, proches de celles des caries.

Fatigue et troubles du sommeil

Enfin, la sinusite est une affection éprouvante. En effet, contrairement à de nombreuses maladies où le repos permet de soulager les douleurs, durant la sinusite, le fait de s’allonger peut raviver les douleurs et la gêne. C’est pourquoi les patients atteints de sinusites sont généralement atteints par la fatigue chronique et les troubles du sommeil.

Vous présentez l'un de ces symptômes ?

Des médecins généralistes sont disponibles maintenant en téléconsultation

Je téléconsulte

Causes de la sinusite

Facteurs déclenchant de la sinusite

Infections bactériennes

L’infection bactérienne est l’une des causes principales de la sinusite. Elle se transmet par contact direct avec un patient malade, ou indirect, avec des objets souillés.

Infections virales

L’infection virale est une autre cause fréquente de la sinusite. Le virus de la rhinopharyngite se transmet facilement avec l’apparition du froid, en automne et en hiver. En cas d’infection non traitée, cette dernière peut se transformer en sinusite.

Allergies

L’allergie est une autre cause de la sinusite puisque dans certains cas, en cas de contact avec un allergène, la réaction allergique se caractérise par une inflammation de la muqueuse des sinus, puis d’une congestion nasale et d’un écoulement post-nasal.

Polypes nasaux

Les polypes nasaux sont des excroissances molles de muqueuses qui poussent au sein du nez, dont la taille peut être variable. Ces tumeurs bénignes se situent dans les fosses nasales, mais parfois dans les sinus. Ces polypes peuvent favoriser la congestion et l’obstruction nasale.

Déviation de la cloison nasale

La déviation de la cloison nasale se manifeste par une déformation de la paroi intérieure du nez. Elle peut être causée par :

  • Une déformation congénitale.
  • Une blessure au nez.
  • Un effet de pression.
  • Un trouble génétique.

La déviation de la cloison nasale peut favoriser la congestion et l’obstruction nasale, ce qui peut causer plus facilement des sinusites.

Influence de l'environnement

L’environnement peut également avoir une influence sur l’apparition plus ou moins fréquente des sinusites.

La pollution

La sinusite peut être provoquée par les polluants présents dans l’air. En effet, le fait d’inhaler les produits toxiques présents dans l’air peut provoquer une irritation des sinus et donc, une sinusite.

Les irritants

La sinusite peut être provoquée par les produits chimiques, les détergents, les désinfectants, etc. L’inhalation de ces produits peut provoquer une irritation des sinus et donc, un risque de contracter une sinusite.

Facteurs de risque

Il existe d’autres facteurs de risques pour la sinusite. C’est le cas pour :

  • Le tabac
  • Le système immunitaire affaibli
  • Les champignons
  • L’humidité

Diagnostic et traitement de la sinusite

Méthodes de diagnostic

Un simple examen physique et une simple description des symptômes permettent déjà de diagnostiquer de manière fiable la sinusite.

Cependant, pour vérifier l’état des sinus ou l’infection, il est possible de réaliser des imageries, ainsi qu’une endoscopie nasale.

Options de traitement médical

Le traitement médical dépend de la cause de la sinusite. En effet, en cas d’infection bactérienne, il faudra utiliser des antibiotiques et des corticostéroïdes en vaporisation nasale pour diminuer l’inflammation. Le médecin pourra également prescrire des décongestionnants, notamment en cas de sinusite virale. En cas de sinusite allergique, il sera possible de prendre des antihistaminiques.

Thérapies alternatives

Il est également possible de faire appel aux thérapies alternatives pour soulager les symptômes de la sinusite, chronique ou aiguë, notamment en cas d’infection virale, où l’utilisation d’antibiotiques n’est pas possible. On peut alors utiliser du rinçage nasal pour évacuer le mucus, mais aussi les inhalations de vapeurs. Ces dernières permettent de décongestionner naturellement les sinus et donc, de faire sortir plus facilement le mucus.

Chirurgie des sinus

Dans les cas les plus rares, il est recommandé de réaliser une chirurgie des sinus. Ce dernier recours permet de corriger les défauts physiques qui favorisent les risques de sinusite. C’est la procédure idéale en cas de sinusite chronique fréquente et récidivante et surtout, en cas de complications (infections, abcès).

Il existe plusieurs procédures :

  • La méatotomie qui consiste en l’élargissement de l’orifice de drainage pour retirer un polype ou un corps étranger dans les sinus.
  • L’éthmoïdectomie qui permet d’aérer les cellules ethmoïdales.
  • La sphénoïdectomie qui permet d’ouvrir le sinus sphénoïdal.

Il est possible de combiner ces interventions entre elles.

La sinuplastie par ballonnet

Une dernière solution est possible. Il s’agit de la sinuplastie par ballonnet. Cette dernière permet d’éviter le recours à la chirurgie. Cette méthode a été développée depuis 2011 au CHU de Nantes.

Besoin d'un avis médical ?

Notre équipe médicale est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je téléconsulte

Prévention et gestion de la sinusite

Bien qu’il n’est possible de guérir la sinusite que si la cause est précisément identifiée, il est possible de prévenir l’apparition de cette infection ORL. C’est d’ailleurs le meilleur moyen de l’éviter.

Prévention des infections et des allergies

Pour prévenir les infections et les allergies, il est important de mettre en place des mesures préventives telles que les gestes barrières. Pour éviter l’infection par virus ou par bactérie il faut :

  • Se laver régulièrement les mains, notamment après contact avec quelqu’un, après avoir pris les transports en commun ou après avoir été dans un lieu public.
  • En cas de rhume, il faut se moucher régulièrement et faire des lavages au sérum physiologique.
  • Éviter toute exposition aux allergènes.
  • Éviter toute exposition aux produits polluants.

Bonnes pratiques d'hygiène et d'entretien des sinus

Pour éviter la congestion et l’écoulement post-nasal, il est conseillé d’entretenir ses sinus avec de bonnes pratiques d’hygiène, et ce, même lorsqu’on est en bonne santé. Il est conseillé de :

  • Utiliser des sprays pour nettoyer le nez et les fosses nasales.
  • Réaliser des inhalations régulièrement, notamment en automne et en hiver.
  • Se moucher plutôt que de renifler.

Conseils pour réduire l'inflammation et la congestion

Il est tout à fait possible de réduire l’inflammation ainsi que la congestion grâce aux décongestionnants, mais aussi grâce à des techniques d’acupression, afin de retrouver une respiration plus confortable.

Pour réduire l’inflammation et la congestion, il est conseillé de consulter un médecin, en téléconsultation ou en présentiel, afin d’obtenir des conseils médicaux, ainsi que des prescriptions de médicaments.

Gestion des symptômes à long terme

La sinusite peut devenir plus gênante sur le long terme. En effet, le corps devient de plus en plus résistant aux antibiotiques. Heureusement, il est possible de soulager les symptômes sur le long terme, grâce à des produits naturels comme les huiles essentielles, notamment en inhalation.

Complications et risques associés à la sinusite

Sinusite chronique non traitée et ses conséquences

Une sinusite chronique non traitée peut avoir des conséquences plus sérieuses sur la santé.

Risques d'infections secondaires (otites, bronchites)

La sinusite peut provoquer des infections ORL secondaires. En effet, les sinus sont reliés aux oreilles, mais aussi à la gorge et aux bronches. Aussi, l’otite et la bronchite sont deux infections secondaires qui ont régulièrement lieu lorsque la sinusite n’est pas bien traitée.

Développement de polypes nasaux et leurs complications

Les sinusites à répétition peuvent développer des polypes nasaux. Eux-mêmes peuvent entraîner des inflammations persistantes et donc, des complications :

  • Les complications oculaires : les infections se propagent à l’orbite de l’œil au niveau de la paroi osseuse entre les sinus et l’œil. Elles se manifestent par un gonflement et des rougeurs au niveau de la paupière et de l’œil.
  • Les complications neurologiques : dans les cas les plus rares, la sinusite peut provoquer des complications neurologiques.
  • Les complications ORL.

Sinusite chez les enfants

Différences entre la sinusite chez les enfants et les adultes

La sinusite maxillaire de l’enfant est le plus souvent bénigne. Elle ne nécessite généralement pas de traitement antibiotique.

En revanche, la sinusite ethmoïdale, plutôt rare, peut entraîner des complications plus graves, entre 6 mois et 5 ans. Elle nécessite généralement une hospitalisation.

Symptômes spécifiques à surveiller chez les enfants

Il n’y a pas de symptômes spécifiques chez les enfants. Cependant, il faut particulièrement surveiller les symptômes de rhinorrhée purulente et d’obstruction nasale au-delà de 10 jours.

Approches de traitement adaptées à leur âge

Le traitement de la sinusite chez l’enfant est constitué d’analgésiques, d’antipyrétiques, ou encore de corticoïdes. L’usage d’antibiotiques est très rare.

En cas de sphénoïdite aiguë ou de sinusite ethmoïdale, il est indispensable de consulter au plus vite un médecin ou de se rendre aux urgences. En effet, ces types de sinusites demandent une hospitalisation.

Besoin d'un avis médical ?

Des médecins généralistes Et pédiatres sont disponibles maintenant en téléconsultation

Je téléconsulte

Approches holistiques pour soulager la sinusite

Utilisation de remèdes naturels

En cas de sinusite chronique, il peut être intéressant d’utiliser des remèdes naturels comme les huiles essentielles et les plantes médicinales. En effet, certains extraits naturels permettent de décongestionner plus rapidement les sinus et le nez. On peut notamment utiliser les huiles essentielles d’eucalyptus ou de thym en inhalation. On peut également consommer les plantes médicinales en tisane et en infusion. Il est également indispensable de bien s’hydrater pour fluidifier le mucus.

Les remèdes naturels sont des alternatives idéales pour soulager les symptômes légers de la sinusite. C’est idéal pour éviter la prise immédiate d’antibiotique.

L’acupuncture et la médecine traditionnelle chinoise pour soulager la sinusite

La médecine traditionnelle chinoise de manière générale peut être utilisée pour soulager les symptômes de la sinusite. Cette dernière est considérée comme un déséquilibre énergétique. En médecine chinoise, il est possible de soulager la sinusite avec des herbes et de l’acupuncture.

L’acupuncture peut soulager les douleurs ainsi que la décongestion des fosses nasales. Elle est recommandée en tant que médecine alternative pour traiter les sinusites chroniques, bien qu’elle ne consiste pas en un traitement suffisant.

Rôle de l'alimentation dans la réduction de l'inflammation des sinus

L’alimentation peut également aider à réduire l’inflammation des sinus. Pour ce faire, on favorise :

  • Les aliments souffrés comme l’artichaut, le radis noir, le poireau, le jaune d’oeuf, l’oignon, etc.
  • Les aliments riches en cuivre qui sont anti-infectieux.
  • Les aliments riches en fer pour favoriser le transport de l’oxygène.
  • Les aliments anti-inflammatoires comme le curcuma et le gingembre.
  • Les aliments alcalinisants (oléagineux, légumes, fruits, huiles végétales) pour leur richesse en micro-nutriments.

Il est également crucial de bien s’hydrater pour fluidifier le mucus.

Pour plus de conseils, vous pouvez également prendre rendez-vous en téléconsultation.

Sources :

https://www.chu-nantes.fr/cp-une-nouvelle-solution-dans-le-traitement-de-la-sinusite-chronique

https://www.ameli.fr/yvelines/assure/sante/themes/sinusite/reconnaitre-sinusite-aigue

https://www.has-sante.fr/jcms/c_2722806/fr/choix-et-duree-de-l-antibiotherapie-sinusite-de-l-adulte

https://www.vidal.fr/maladies/nez-gorge-oreilles/sinusite.html