Accueil
 Maladies • 
Scoliose chez l’enfant et l’adulte : cause, symptômes, traitement. 
Scoliose chez l’enfant et l’adulte : cause, symptômes, traitement. 
Mis à jour le 
05
.
12
.
2022
Article relu par la Direction Médicale de MédecinDirect
Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Notre équipe médicale est disponible maintenant
Consulter un médecinJe consulte
Consultations remboursées
Ordonnances valables en pharmacie
Médecins généralistes et spécialistes

La scoliose est un terme qui désigne la déviation de la colonne vertébrale. Ce trouble est souvent la conséquence d’une malformation ou d’une pathologie, mais le problème est que la véritable cause de ce problème est bien souvent méconnue.  

Handicapante et douloureuse au quotidien, la scoliose peut être prise en charge. Sachant qu’il existe plusieurs types de déviation de la colonne vertébrale, le traitement doit être adapté en fonction de chaque situation et surtout, de chaque patient.

Besoin d'un avis médical ?

Notre équipe médicale est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je consulte

trigger

Qu’est-ce qu’une scoliose ?

La scoliose est une déviation de la colonne vertébrale qui a lieu durant la croissance. Plus spécifiquement, cette déviation est causée par une déformation des vertèbres par rapport à l’axe vertical.

Il est indispensable de distinguer deux affections qui sont tout à fait différentes, souvent confondues : la scoliose et l’attitude scoliotique (l’attitude scoliotique est moins grave et surtout, très fréquente).

Les traitements de ces deux affections ne sont pas les mêmes, il est donc essentiel de les distinguer. 

Comment différencier la scoliose et l’attitude scoliotique ? 

La scoliose n’est pas une courbure pathologique, mais une déformation de la colonne vertébrale. La rotation vertébrale est l’anomalie fondamentale qui vient déformer progressivement la colonne. Si ce phénomène n’est pas traité, il va s’empirer.

Une attitude scoliotique n’est pas une déformation. Il s’agit en des mots très simples d’un enfant qui se tient mal. En réajustant l’attitude et en équilibrant le bassin, la courbure disparaît. D’ailleurs, l’attitude scoliotique ne peut pas se transformer en scoliose.

Quels sont les différents types de scolioses ?

Il existe plusieurs types de scolioses : 

  • La scoliose idiopathique (sans cause connue, la plus fréquente)
  • La scoliose paralytique
  • La scoliose neurologique
  • La scoliose malformative
  • La scoliose tumorale.

On distingue également la scoliose thoracique de la scoliose lombaire.

La scoliose thoracique

La scoliose thoracique prend la forme d’une arcade droite au niveau de la cage thoracique. Elle peut déformer la poitrine, supprimer la respiration et dans les cas les plus graves, engendrer une insuffisance pulmonaire. Elle cause des maux de dos et peut favoriser le développement de l’ostéochondrose. 

La scoliose lombaire

Cette scoliose correspond à une courbure de la colonne vertébrale qui prend la forme d’un arc gauche. Elle est dangereuse puisqu’elle peut causer le développement de pathologies comme une hernie discale ou un ostéochondrose.

Quelles sont les causes de la scoliose ?

D’après la communauté médicale, les causes de la scoliose sont généralement méconnues, surtout lorsqu’elles sont idiopathiques. Son apparition serait souvent multifactorielle. Cependant, la cause héréditaire serait la plus commune. En effet, la scoliose touche généralement plusieurs membres d’une même famille.

Les causes possibles de la scoliose 

La scoliose idiopathique se développe généralement durant l’enfance. Elle s’aggrave durant la croissance et peut se manifester à l’âge adulte.

La scoliose secondaire est causée par une maladie osseuse ou neuromusculaire qui touche les vertèbres. Elle peut aussi être causée par une malformation. 

La scoliose peut également être causée par la dégénérescence des disques intervertébraux. 

La scoliose chez l’enfant 

La scoliose chez l’enfant est une déviation de la colonne vertébrale qui est structurelle (c’est-à-dire qu’elle est causée par un défaut de naissance). Dans certains cas, la scoliose chez l’enfant est causée par une différence de longueur entre les deux jambes. Dans ce cas, le bassin est asymétrique, ce qui engendre une déviation de la colonne vertébrale.

Pour éviter que la scoliose n’évolue, il est indispensable de la traiter le plus tôt possible : la déformation de la vertèbre est aggravée par la croissance. Elle cesse avec la fin de celle-ci. Dans ce cas, on parle de scoliose idiopathique. 

La scoliose chez l’adulte 

Chez l’adulte, la cause de la scoliose n’est pas la même. En effet, les scolioses adultes sont causées par l’usure des disques, des ligaments ou encore des articulations qui relient les vertèbres entre elles. 

Chez l’adulte, la scoliose peut être idiopathique. Dans ce cas elle est apparue à l’adolescence et s’est aggravée à l’âge adulte. Elle peut également être dégénérative, c’est-à-dire liée à aux dégénérescences causées par la vieillesse.

Quels sont les symptômes d’une scoliose ?

Les symptômes les plus courants 

Si la déviation de la colonne vertébrale est dans la plupart des cas asymptomatique jusqu’à un certain point, certains symptômes finissent par apparaitre tôt ou tard.

Les symptômes de la scoliose les plus courants sont : 

  • Des douleurs au niveau du rachis, c’est-à-dire des douleurs dorsales ou lombaires. C’est généralement le symptôme qui inquiète le plus les patients. Elles peuvent être sévères mais en premier lieu, elles sont plutôt douces. La douleur augmente généralement avec l’évolution de la déformation.
  • Des douleurs chroniques
  • La douleur d’une scoliose. Il s’agit d’une douleur qui ressemble à un coup de jus ou à une brûlure
  • Une cruralgie, c’est-à-dire une sensation de brûlure ou d’électricité à l’intérieur de la cuisse
  • Une fatigue anormale lors de la marche, lorsque l’on se penche vers l’avant pour récupérer ou encore la sensation de devoir marcher sur du coton
  • Une respiration insuffisante, potentiel signe d’une scoliose thoracique.

Évolution et complications

Le problème de la scoliose est qu’elle peut passer inaperçue durant plusieurs années. C’est généralement à l’adolescence qu’elle commence à se manifester. Pourtant, la scoliose peut générer de nombreuses complications, raison pour laquelle il est primordial de diagnostiquer la scoliose le plus tôt possible.

Si la scoliose n’est pas traitée à temps, elle peut entraîner d’autres problèmes :

  • Réduire l’espace thoracique, et empêcher les poumons et le cœur de fonctionner de manière normale (cas de scolioses thoraciques sévères)
  • Augmenter la distance entre les côtes
  • Engendrer une rotation ou une torsion de la colonne vertébrale
  • Générer des maux de dos chroniques. 

Vous présentez l'un de ces symptômes ?

Des médecins généralistes sont disponibles maintenant en téléconsultation

Je consulte

Prise en charge de la scoliose

Le traitement de la scoliose est pluridisciplinaire puisqu’il nécessite la collaboration de plusieurs médecins spécialistes différents.

Qui consulter pour une scoliose ? 

En premier lieu, il convient de prendre rendez-vous avec son médecin généraliste. Ce dernier pourra diagnostiquer une potentielle scoliose, et éventuellement vous diriger vers le médecin spécialiste le plus adapté (chirurgiens orthopédistes, neurologues…).

Vous ou votre enfant présentez de potentiels symptômes et aimeriez un premier avis médical ? Expliquez votre situation sur MédecinDirect (joignez éventuellement des photos et résultats d’examens antérieurs) et obtenez l’avis d’un médecin par écrit, téléphone ou vidéo (au choix).

Besoin d'un avis médical ?

Notre équipe médicale est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je consulte

Comment soulager la scoliose ?

Dans certains cas, la scoliose peut être très douloureuse et surtout très handicapante. Dans ce cas, pour soulager les douleurs, votre médecin pourra vous prescrire des médicaments antalgiques. 

Pour les adultes, on peut également prévoir des infiltrations d’antalgiques au niveau des déformations du rachis. 

Comment traiter une déviation de la colonne vertébrale ?

L’objectif principal des soins pour traiter la scoliose est de limiter la déformation de la colonne vertébrale. Dans ce cas, il existe plusieurs possibilités : 

  • Mettre un corset
  • Envisager une intervention chirurgicale.

Le traitement orthopédique : le corset

Le port du corset est généralement préconisé pour le traitement de la scoliose de l’enfant ou de l’adolescent. Il permet de traiter la scoliose évolutive en maintenant la colonne vertébrale grâce au corset, pour éviter l’aggravation de la courbure. Le corset est efficace s’il est porté au moins 18 heures par jour chez un enfant ou un adolescent en croissance. Il faut le porter jusqu’à ce que la croissance soit terminée.

Chez l’adulte, le corset peut soulager les douleurs et rétablir l’équilibre de la colonne vertébrale lorsqu’il est porté.

Le traitement chirurgical

Lorsque le traitement orthopédique n’est pas suffisant, le traitement chirurgical est préconisé si la scoliose est importante. L’opération consiste à corriger la déviation de la colonne vertébrale et les déformations du rachis grâce à la fixation de tiges en métal sur les vertèbres.

Des complications peuvent avoir lieu. En effet, on peut rencontrer :  

  • Des infections sur la zone opérée
  • Des lésions de la moelle épinière
  • Des atteintes neurologiques (qui disparaissent généralement avec le temps).

Les risques de paralysie sont devenus exceptionnels. 

La rééducation fonctionnelle

En cas de scoliose, la kinésithérapie peut permettre :

  • D’entretenir la mobilité de la colonne vertébrale et du rachis
  • De maintenir les fonctions respiratoires
  • De renforcer les muscles
  • De travailler sa tenue.

La kinésithérapie doit être pratiquée en parallèle d’un traitement orthopédique ou chirurgical. C’est pourquoi on affirme que le traitement de la scoliose est pluridisciplinaire.

Vous souhaitez en savoir plus sur ce mode de prise en charge ? Sur MédecinDirect, des kinésithérapeutes formés à la prise en charge à distance peuvent vous informer et vous accompagner, grâce à un programme à suivre à la maison.

Est-ce que la scoliose peut disparaître ?

S’il est possible de traiter la scoliose durant l’enfance, le traitement ne peut pas faire disparaître la scoliose à l’âge adulte. En d’autres termes, on peut stopper l’évolution d’une scoliose, mais on ne peut pas supprimer la déformation de la colonne vertébrale.

C’est pourquoi le diagnostic de la scoliose est très important et doit être réalisé le plus tôt possible. 

Vous présentez des symptômes ?
Avec ou sans RDV, soyez pris en charge par notre équipe médicale.