Accueil
 Maladies • 
Gastro-entérite (gastro) : causes symptômes et traitement
Gastro-entérite (gastro) : causes symptômes et traitement
Mis à jour le 
28
.
07
.
2023
Article relu par la Direction Médicale de MédecinDirect
Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Un médecin généraliste est disponible maintenant
Consulter un médecinJe consulte
Consultations remboursées
Ordonnances valables en pharmacie
Médecins généralistes et spécialistes

Vous ressentez un mal de ventre aigu, vomissements, diarrhées sévères et persistantes… Et si c’était la gastro-entérite ? Cette affection gastrique courante se caractérise par une inflammation de la muqueuse du tube digestif. Cette dernière est responsable de la diarrhée, des vomissements et des douleurs abdominales. Bien souvent virale, elle est très contagieuse. Cependant, elle peut aussi être bactérienne ou parasitaire dans des cas plus rares. Alors, comment reconnaître et traiter la gastro ?

Besoin d'un avis médical ?

Notre équipe médicale est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je téléconsulte
Besoin d'un avis médical ?
Un médecin est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation
trigger

Qu'est-ce que la gastro-entérite ?

Définition et Manifestation

La gastro-entérite aiguë fait partie des infections gastro-intestinales. Elle est une inflammation de la muqueuse des intestins et du tube digestif. Elle peut avoir diverses causes, mais le plus souvent, elle est due à un virus qui est très contagieux.

Une fois la période d’incubation passée, c’est-à-dire entre 24 et 72 heures après avoir été contaminé par le virus, la gastro se manifeste par des maux de ventre et une diarrhée aiguë subite.

La diarrhée se manifeste par une augmentation excessive de la fréquence des selles, avec plus de 3 selles en 24 heures et une modification significative de leur consistance. En effet, les selles deviennent molles, voire liquides, ce qui entraîne une déshydratation.

Durée de la gastro-entérite

La gastro-entérite virale dure moins de trois jours et guérit généralement sans traitement, de manière spontanée et naturelle, le système immunitaire luttant contre le virus.

La diarrhée bactérienne ou parasitaire, en revanche, nécessite un traitement à base d’antibiotiques ou d’antiparasitaires pour guérir. Si elle n’est pas traitée, elle peut devenir dangereuse, en particulier pour les personnes à risque.

Les causes de la gastro-entérite

Les causes de la gastro-entérite sont variées. Peu importe la cause, les symptômes sont provoqués par une inflammation des muqueuses qui tapissent la paroi intestinale.

La gastro-entérite virale

Il s’agit de la forme la plus fréquente de la gastro-entérite. La gastro virale est causée par un virus de type rotavirus ou adénovirus. Très contagieuse, il s’agit d’une affection qui sévit bien souvent sous la forme d’épidémies hivernales.

La gastro-entérite bactérienne

La gastro bactérienne est moins fréquente, mais elle peut avoir lieu. Elle est provoquée par diverses bactéries comme la E. Coli ou la Salmonelle. On la rencontre plus souvent lors d’un séjour dans un pays où l’hygiène n’est pas au rendez-vous. C’est pourquoi on l’appelle la diarrhée du voyageur, c’est-à-dire la tourista.

La gastro-entérite parasitaire

Enfin, le cas le plus rare est la gastro parasitaire. Elle est elle aussi le plus souvent contractée pendant un voyage. Le plus souvent, il s’agit d’une parasitose intestinale provoquée par des amibes, ou encore par le parasite Giardia.

Symptômes communs et durée de la maladie

Les symptômes communs

Les symptômes communs de la gastro-entérite sont nombreux :

  • Le premier symptôme est la diarrhée aiguë qui arrive sans crier gare, d’un coup. Le besoin d’aller à la selle est donc très fréquent. Les selles sont molles, voire liquides.
  • Bien souvent, les diarrhées sont également accompagnées de nausées et de vomissements.
  • Des douleurs aiguës et des crampes à l’estomac accompagnent les vomissements et les diarrhées. En général, ces douleurs abdominales et ces crampes annoncent le besoin d’aller aux toilettes.
  • La diarrhée fait perdre beaucoup d’eau à l’organisme. L’un des symptômes est donc la déshydratation.
  • On peut également ressentir des maux de tête.
  • Une faible fièvre peut également avoir lieu.

On peut également retrouver ces symptômes en cas d’intoxication alimentaire.

Symptômes sévères

Si les symptômes communs de la diarrhée sont généralement sans danger, en cas de symptômes sévères, il est indispensable d’aller aux urgences ou de consulter un médecin. Voici les symptômes sévères de la gastro-entérite :

  • La déshydratation fait partie des symptômes sévères de la gastro-entérite, notamment chez les nourrissons, les personnes âgées, ou encore les malades chroniques. Elle se manifeste par une soif intense, une sécheresse au niveau des lèvres, etc.
  • Le syndrome dysentérique, c’est-à-dire l’évacuation de glaires et de sangs par l’anus est un symptôme grave. Il faut immédiatement consulter.
  • En cas de présence de sang rouge dans les selles, il peut y avoir une rectorragie. Il faut donc consulter un gastro-entérologue. Bien souvent, les rectorragies sont le fait d’un parasite. Mais parfois, elles sont le signe d’une maladie sous-jacente. Il faut donc consulter pour écarter tout diagnostic inquiétant.
  • Enfin, en cas de fièvre intense, il faut aller aux urgences.

Vous présentez l'un de ces symptômes ?

Des médecins généralistes sont disponibles maintenant en téléconsultation

Je téléconsulte

Les risques associés à la gastro-entérite

Si la gastro-entérite est généralement bénigne, elle demande quelques jours de repos, une bonne hydratation et la prise de médicaments anti-diarrhéiques, elle peut être à risque dans certaines situations.

Risques de déshydratation

En effet, comme nous l’avons vu précédemment, le premier risque de la gastro-entérite est la déshydratation. En effet, la diarrhée aiguë peut être dangereuse pour la santé si elle pousse l’organisme à la déshydratation.

En cas de déshydratation, l’organisme manque d’eau, mais il manque surtout d’oligo-éléments et de nutriments indispensables à son bon fonctionnement tels que le magnésium, le potassium, le calcium, etc. En cas de carences, l’organisme ne peut plus fonctionner de manière adéquate.

En cas de carence aiguë, une complémentation et une simple réhydratation à base d’eau ne sera pas suffisante. Aussi, il faudra une hospitalisation pour fournir les nutriments essentiels par intra-veineuse, pour pallier rapidement au manque.

Prise en charge à temps, la déshydratation ne met pas le pronostic vital en danger. Mais les populations à risque comme les nourrissons ou les personnes âgées ont besoin de soin rapide car elles sont plus sujettes à la déshydratation.

Impact sur les populations vulnérables

Les populations les plus vulnérables face à la gastro-entérite et surtout, en cas de déshydratation, sont les nourrissons, les personnes âgées et les personnes immunodéprimées.

  • Les nourrissons : en cas de gastro-entérite et de diarrhée, les nourrissons sont particulièrement à risque. En effet, leur organisme étant petit, la déshydratation peut être très dangereuse. Le bébé peut rapidement manquer d’eau et d’oligo-éléments. Aussi, en cas de déshydratation sévère, il faut impérativement se rendre aux urgences.
  • Les personnes âgées : la diarrhée est un symptôme fréquent chez les personnes âgées. La gastro-entérite se manifeste souvent par la forme gastro-entérocolite qui favorise la déshydratation. Si des sachets de réhydratation orale permettent d’éviter la déshydratation, en cas de déshydratation sévère, les personnes âgées ont besoin d’une hospitalisation. En effet, l’organisme est plus sujet aux carences en nutriments. De même, les personnes âgées ont tendance à ne pas boire suffisamment, ce qui aggrave le phénomène de déshydratation.
  • Les personnes immunodéprimées ont un système immunitaire affaibli qui n’est plus capable de faire face aux agents pathogènes comme les virus, les bactéries, etc. Aussi, l’organisme n’est plus capable de lutter contre la gastro-entérite. Il faut donc un traitement adapté et surtout, une hospitalisation.

Conséquences à long terme de la gastro-entérite non traitée

Si la gastro-entérite n’est pas traitée à temps ou qu’elle se présente sous une forme chronique, il peut y avoir des conséquences graves pour la santé. Voici les complications :

  • Il peut y avoir du sang dans les selles ou dans le vomi.
  • L’abdomen peut se gonfler.
  • Les douleurs abdominales sont de plus en plus sévères et insoutenables.
  • La déshydratation devient sévère à cause de la perte d’eau.
  • Dans les cas les plus graves, notamment chez les personnes les plus vulnérables, la gastro-entérite non traitée peut entraîner le décès de l’individu. C’est la raison pour laquelle il faut rester particulièrement vigilant aux symptômes.

Comment prévenir la gastro-entérite ?

Pour éviter de contracter la gastro-entérite, on peut mettre en place des habitudes et des gestes barrières préventifs.

Transmission

La transmission du virus de la gastro, mais aussi des bactéries et parasites responsables de cette maladie gastro-intestinale se fait de plusieurs façons différentes :

  • Un contact direct avec une personne malade.
  • La consommation d’aliments contaminés par une personne malade, ou de l’eau souillée. Dans ce dernier cas, on peut parler de toxi-infection.
  • Un contact indirect avec des objets touchés par la personne malade qui ne s’est pas suffisamment lavé les mains. Dans ce cas, la personne malade a déposé d’infimes particules fines de selles contaminées.

De manière générale, la transmission de la gastro-entérite est favorisée par la vie en groupe et surtout, par la restauration collective. Les écoles sont généralement des nids à épidémie, les enfants mettant facilement les doigts dans leur bouche, sans s’être lavé les mains. C’est surtout le cas des épidémies virales.

Importance de l'hygiène personnelle

Puisque la gastro-entérite se transmet le plus souvent par le contact indirect avec des objets souillés et contaminés, il est important de faire attention à son hygiène personnelle. Pour ce faire il faut se laver les mains régulièrement, surtout après avoir été dans un lieu public, dans les transports en commun, ou en contact avec des enfants.

Rôle de la vaccination

Le meilleur moyen de prévenir la gastro est la vaccination. Il est possible de se faire vacciner contre le virus de la gastro-entérite à rotavirus. La vaccination est recommandée pour les nourrissons à partir de 6 semaines, pour les personnes âgées, mais aussi pour les autres personnes vulnérables (maladies chroniques, personnes immunodéprimées, etc) et pour les personnes qui sont en lien avec les enfants ou les personnes malades (infirmières, médecins, professeurs, etc).

Alimentation et gastro-entérite

En cas de gastro ou de suspicion de gastro, il est indispensable de boire beaucoup d’eau pour compenser la perte dans les vomissements ou les diarrhées. Par ailleurs, pour éviter les douleurs intestinales et les crampes à l’estomac, on privilégie :

  • Les biscottes.
  • Les céréales raffinées, en particulier le riz.
  • La tisane.
  • Les yaourts qui boostent la flore intestinale.
  • Les bouillons de légumes dégraissés.
  • La viande de volaille et le poisson, sans matière grasse.

Les traitements de la gastro-entérite

Approches conventionnelles

Soigner la gastro virale

Dans la majeure partie des cas, on n’a pas besoin d’antibiotiques pour traiter la gastro. En effet, lorsqu’elle est d’origine virale, les antiobiotiques ne sont pas efficaces. Les médecins préconisent donc de boire beaucoup d’eau, mais ils peuvent aussi prescrire :

  • Des solutés de réhydratation.
  • Des médicaments anti-spasmodiques pour soulager les spasmes et la douleur.
  • Des anti-diarrhéiques pour solidifier les selles.
  • Des absorbants et protecteurs intestinaux pour tapisser la muqueuse intestinale.
  • Des probiotiques pour booster la flore intestinale.
  • Des médicaments antisécrétoires intestinaux pour diminuer la perte d’eau et de sels au sein de l’intestin.

Soigner la gastro bactérienne

En cas de gastro-entérite d’origine bactérienne, en cas de persistance des symptômes plus de 72h, de retour de voyage ou de terrain fragile, le médecin pourra prescrire des antiobiotiques.

Soigner la gastro parasitaire

En cas de gastro-entérite d’origine parasitaire, et selon le contexte, le médecin pourra prescrire un anti-parasitaire. C’est le cas en cas de Giardiase par exemple.

Importance de consulter un professionnel de santé en cas de symptômes sévères

En cas de symptômes sévères, il est indispensable de consulter un professionnel de santé pour éviter de mettre en péril le pronostic vital. Si votre nourrisson présente des signes de diarrhée, que vous êtes une personne âgées, ou une personne immunodéprimée, consultez en urgence.

En cas de doute, vous pouvez également prendre rendez-vous en téléconsultation pour avoir une prise en charge et un avis médical rapides.

Remèdes maison courants

En cas de symptômes communs, on peut utiliser des produits naturels pour soulager les symptômes de la diarrhée et éviter la déshydratation. On peut :

  • Boire beaucoup d’eau.
  • Consommer du coca-cola sans les bulles.
  • Boire l’eau du riz.
  • Ajouter de la cannelle et du curcuma à ses aliments.
  • Prendre des probiotiques naturels, à savoir des yaourts.

A retenir :

La gastro-entérite est une maladie très courante, souvent due à un virus, notamment en hiver. Bien souvent, les enfants sont contaminés à l’école, durant les temps de restauration collective, ou durant les récréations. Cependant, d’autres formes de gastro-entérites, bactériennes et parasitaires, peuvent avoir lieu. Dans ce cas, il faut un traitement spécifique qui nécessite une prise de rendez-vous avec votre médecin traitant.

Comme pour tout virus, il est indispensable de mettre en place des mesures préventives et des gestes barrière pour éviter la contamination. Pour ce faire, on évite les contacts directs et surtout, on se lave les mains régulièrement !

En revanche, en cas de symptôme sévère et si vous êtes une personne à risque, il est indispensable de se rendre aux urgences ou d’avoir une consultation médicale rapide pour obtenir un traitement adapté.

Sources :

https://www.ameli.fr/yvelines/assure/sante/themes/gastro-enterite-adulte/reconnaitre-gastro-enterite https://www.ameli.fr/yvelines/assure/sante/themes/gastro-enterite-adulte/consultation-traitement https://www.chusj.org/getmedia/2d0c8d02-fb3c-4a3e-b424-acffcef2bc81/depliant_F-858_la-gastro-enterite_FR.pdf.aspx?ext=.pdf