Accueil
Symptômes • 
Selles blanches : Causes et traitements
Selles blanches : Causes et traitements
Mis à jour le 
08
.
04
.
2024
Article relu par la Direction Médicale de MédecinDirect

Des selles blanches peuvent apparaître lorsque le système digestif est mis à mal. Qu’il s’agisse de la couleur ou de la forme, une apparence inhabituelle des selles est suffisante pour être un signal d’alerte. Ce signe peut à la fois être présent chez les adultes, les enfants et les nouveau-nés. Consulter un médecin afin de déterminer la cause sous-jacente de la teinte blanchâtre des selles est indispensable pour pouvoir faire disparaître ce signe et rétablir les maux digestifs.

Besoin d'un avis médical ?

Un médecin généraliste est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je consulte

Comment apparaissent les selles blanches ?

Couleur des selles et santé intestinale

Notre corps possède différents moyens de nous informer de notre état de santé. La consistance et la couleur des selles sont des indices importants à ne pas négliger, et permettent d’identifier d’éventuels problèmes gastro-intestinaux, voire des pathologies impliquant le foie, le pancréas, ou la vésicule biliaire.

Concernant la consistance des selles, il existe l’échelle de Bristol, un outil médical utilisé pour classer les différentes formes des selles humaines. Elles sont séparées en sept catégories. Cette échelle, qui va de la constipation à la diarrhée, est utilisée par les professionnels de santé pour évaluer la consistance des selles.  

Pour ce qui est de la couleur parfaite des selles, un brun foncé à clair indiquerait une santé gastro-intestinale optimale. Une classification des selles par couleur donne également des indications très importantes sur la santé digestive.  

Par exemple, des selles noires peuvent indiquer des saignements dans l’estomac ou l’intestin grêle. Cela peut être lié à des ulcères, des saignements internes ou la prise de certains médicaments. Les selles rouges peuvent indiquer des saignements dans le côlon ou le rectum. Cela peut être associé à des hémorroïdes, des fissures anales, ou d'autres problèmes gastro-intestinaux.

Quant aux selles vertes, elles peuvent résulter d'une digestion rapide, souvent causée par la consommation de grandes quantités de légumes verts. Elles peuvent également être associées à des infections intestinales ou à une malabsorption.

Enfin, lorsque les selles sont grises ou blanches, cela peut indiquer un problème de foie ou de vésicule biliaire, empêchant la libération normale de la bile dans l'intestin.

Les selles blanches ou décolorées

La couleur marron de selles provient d’un pigment, appelé stercobiline. Ce pigment, est un produit de la dégradation de la bilirubine par les enzymes bactériens intestinaux, elle même produit de dégradation de l’hémoglobine présente dans les globules rouges et déversée dans l’intestin par la vésicule biliaire.  

En l'absence de dégradation de bilirubine, les selles sont donc pauvres en stercobiline et changent de couleur pour devenir blanchâtres, grisâtres, brun pâles.  

Dans ce cas, les selles sont définies comme acholiques (décoloration blanchâtre des selles).

trigger

Quelles sont les causes sous-jacentes des selles blanches ?

Les selles blanches peuvent avoir plusieurs causes : elles peuvent obtenir cette teinte suite à la prise de médicaments, ou bien survenir suite à des problèmes pathologiques.  

L’impact des antibiotiques

La prise d’antibiotiques peut détruire une partie du microbiote intestinal, et arrêter le processus de dégradation de la stercobiline en bilirubine. Dans ce cas, l’aspect des selles n’est que temporaire. Après l’arrêt du traitement, les selles reprennent naturellement une couleur normale en quelques jours.

Les causes pathologiques

La teinte blanche des selles peut résulter d’un problème de circulation de la bile. La bile est un suc digestif sécrété par le foie, qui s’apparente à un liquide vert jaunâtre. Elle transite ensuite par la vésicule biliaire puis par les intestins. Sa fonction principale est d’aider le corps à digérer les matières grasses.

Les pathologies directement liées la production ou à la circulation biliaire peuvent donc être à l’origine des selles blanches :

  • la cholangite sclérosante primitive (maladie caractérisée par une atteinte inflammatoire et fibrosante des voies biliaires) ;
  • la cholestase néonatale chez le bébé (maladie rare du foie chez le nourrisson, caractérisée par une obstruction des voies biliaires)  ;
  • un cancer du foie, des voies biliaires, ou du pancréas ;  
  • les calculs biliaires ou lithiase biliaires (présence de dépôts de consistance pierreuse dans la vésicule biliaire formés à partir de la bile) ;
  • les hépatites (inflammation du foie qui entraîne une destruction plus ou moins importante des cellules du foie)

Quels sont les symptômes qui accompagnent les selles blanches ?

Les symptômes qui accompagnent la décoloration des selles varient en fonction des causes pathologiques à l’origine de la teinte blanchâtre.  

Si les selles blanches apparaissent suite à la présence de calculs biliaires, alors la personne atteinte peut ressentir des douleurs abdominales, de la fièvre, avoir une décoloration de la peau (un ictère)  ainsi que les urines foncées.  

En cas d'insuffisance pancréatique (maladie digestive sous-diagnostiquée se caractérisant par une production insuffisante d'enzymes nécessaires à la digestion)  les selles sont graisseuses en plus d'être claires, et peuvent s'accompagner de douleurs intenses, flatulences,  fatigue,  nausées, de vomissements et d'une perte de poids.

Dans des cas plus graves comme le cancer du pancréas, les selles blanches peuvent s'accompagner d'une perte d'appétit, d'un amaigrissement et de démangeaisons.  

Quand consulter en cas de selles blanches ? 

Si des selles anormales persistent pendant plusieurs jours, cela devient un motif de consultation.  

Lorsque ces selles claires sont associées à des symptômes tels que des douleurs abdominales, une coloration jaunâtre de la peau et des yeux (jaunisse) ou un assombrissement des urines, il convient de consulter un médecin généraliste, ou alors un gastro-entérologue.  

Les selles claires détectées chez le nouveau-né doivent alerter les parents. Si le bébé émet des selles blanches, c’est sûrement le signe qu’il ne produit pas assez de bile et qu’il a des problèmes hépatiques (l’exemple de la cholestase néonatale) une prise en charge rapide doit absolument être prévue.  

Besoin d'un avis médical ?

Des médecins généralistes sont disponibles maintenant en téléconsultation

Je consulte

Quel traitement adopter lorsqu’on a des selles blanches ?

Le traitement des selles blanches dépend de la cause pathologique détectée. Le médecin doit donc prescrire généralement les examens suivants afin de déterminer la cause de ce signe chez son patient :

  • un dosage de la bilirubine conjuguée appelée aussi bilirubine directe ;
  • un dosage des phosphatases alcalines et des gamma-GT ou gamma glutamyl transférase, témoin d’un éventuel obstacle siégeant sur les voies biliaires ;
  • une échographie de l’abdomen pour visualiser la dilatation des voies biliaires en amont de l’obstacle ou vérifier la présence de tumeurs ou d’une cirrhose ;
  • un scanner abdomino-pelvien permettant de préciser la cause de l’obstacle sur la voie biliaire principale.

Une fois les examens réalisés, le médecin pourra prévoir le traitement adéquat en fonction de la maladie trouvée. Il est donc primordial de consulter le plus rapidement possible un professionnel de santé afin de savoir ce qui cause précisément les selles blanches.  

Comment prévenir l’apparition de selles blanches ?

Prévenir l’apparition des selles blanches passe par l’optimisation de la santé intestinale. Plusieurs facteurs comme l'alimentation, l'hydratation, l'activité physique favorisent des selles saines et une digestion régulière. Quelques habitudes saines à mettre en place pourront faciliter la digestion :

  • Le maintien d’une alimentation équilibrée : consommez des aliments riches en fibres tels que des fruits, des légumes, des céréales complètes, des légumineuses et des noix. Limiter la consommation de viandes et de charcuteries.  
  • Éviter les aliments trop épicés et les régimes trop riches en graisses et en sucres raffinés ;
  • Boire suffisamment d'eau : il est important de rester hydraté tout au long de la journée ;
  • Pratiquer quotidiennement une activité physique : faire de l’exercice régulièrement stimule le mouvement intestinal ;
  • Établir une routine intestinale régulière en allant aux selles à la même tranche horaire chaque jour ;
  • Ne pas se presser pour aller aux toilettes. Prendre son temps et utiliser une position adéquate. Certains experts recommandent d'utiliser une posture accroupie plutôt que de s'asseoir aux toilettes, ce qui peut faciliter le passage des selles ;
  • Ne pas retenir les selles si le besoin d'aller aux toilettes se fait sentir ;
  • Éviter la surutilisation de laxatifs : l'utilisation fréquente de laxatifs peut perturber le fonctionnement normal du système digestif ;
  • Apprendre à gérer le stress, car il peut être source de dysfonctionnement pour le système digestif. Dans ce cas, pratiquer certaines disciplines comme la méditation, ou le yoga peuvent être utiles.

Les changements liés à la couleur des selles doivent donc être pris au sérieux, au vu de l’ensemble des causes pouvant être à l’origine des selles blanches. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à consulter afin d’obtenir le plus rapidement possible un diagnostic.  

 

Vous présentez des symptômes ?
Avec ou sans RDV, soyez pris en charge par notre équipe médicale.