Accueil
 Maladies • 
Mélanome : Causes, symptômes, prévention et traitements
Mélanome : Causes, symptômes, prévention et traitements
Mis à jour le 
03
.
02
.
2022
Article relu par la Direction Médicale de MédecinDirect
Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Consulter un médecin
Consultations remboursées
Ordonnances valables en pharmacie
Médecins généralistes et spécialistes
trigger

Qu’est-ce que le mélanome ?

Profiter du soleil a certes des effets bénéfiques sur votre moral et sur votre santé, mais comme tout dans la vie : l’excès peut être dangereux ! Nous naissons tous avec un « capital soleil » qui nous permet de lutter contre les effets néfastes des rayons UV. Une fois ce patrimoine épuisé, la peau ne peut plus se protéger contre les agressions et les cellules endommagées sont mal réparées, ou ne peuvent plus l’être du tout. C’est à ce moment que le risque de cancer de la peau est élevé.

Les différents types de mélanomes

Le mélanome est un cancer agressif car il se propage (métastase) vite.
Il existe principalement 4 grands types de mélanomes :

Le mélanome superficiel extensif

C'est la forme de mélanome la plus fréquemment rencontrée (70 % des cas), souvent sur les membres inférieurs des femmes (jambes et cuisses) et sur le tronc des hommes. Celui-ci se présente dans des tons rouges, bleus, bruns, noirs, gris et blanc. Son développement commence de manière horizontale vers l'extérieur (croissance radiale) et dure plusieurs années pour ensuite pénétrer les couches cutanées plus profondes. Puis, en quelques mois seulement, son volume et sa taille augmentent. Le mélanome superficiel extensif est aussi connu sous son abréviation britannique de SSM : "Superficial Spreading Melanoma".

Le mélanome de Dubreuil (ou mélanome solaire)

Plusieurs noms existent pour désigner le lentigo malin. Celui-ci apparaît généralement chez les personnes âgées, principalement au niveau du visage, des oreilles et des bras et représente 10 à 15 % des mélanomes. Il s’agit d’une tache pigmentée brune ou noire, sorte de grande plaque plate aux contours irréguliers (qu'il ne faut toutefois pas confondre avec les tâches de vieillesse, souvent brunes claires où brunes foncées, qui se trouvent sur les mains ou le visage des seniors). Il s'agit dans ce cas de simples lentigos solaires.

Le mélanome acrolentigineux

Le mélanome acrolentigineux des extrémités est un mélanome rare qui représente moins de 5 % des cas. Quand il se développe, il touche surtout la paume des mains, la plante des pieds et les ongles chez les personnes à la peau foncée. Au niveau des ongles, il se présente sous la forme d’une bande pigmentée, car ce mélanome se trouve dans la matrice unguéale, à l'endroit précis où l’ongle se fabrique.

Le mélanome nodulaire

Tel un simple « bouton » de couleur brune-noire, rouge ou bleutée, le mélanome nodulaire doit inquiéter dès lors où sa croissance est rapide et où celui-ci a tendance à saigner au moindre frottement. Le mélanome nodulaire prend la forme d'une masse surélevée qui dépasse de la surface de la peau (polypoïde).

Il est le second mélanome le plus fréquent en représentant 15 à 20 % des cas de mélanomes. Dès le départ, celui-ci se développe en profondeur, d'où la difficulté à le diagnostiquer. Comme souvent, plus le diagnostic sera précoce, plus cela permettra d’assurer un pronostic favorable. Heureusement rare, le mélanome nodulaire touche toutes les personnes, y compris celles qui, a priori, ne sont pas à risque de développer un mélanome. Cependant, il est à noter qu'il s’agit un peu plus souvent d’hommes que de femmes.

Les grains de beauté sont-ils des mélanomes ?

Le grain de beauté (également appelé “nævus” par les dermatologues) est une tumeur ou masse bénigne plus ou moins épaisse et non cancéreuse qui se trouve sur la peau. Celle-ci est habituellement de couleur rouge-brune, brune ou couleur chair.  Il s'agit ni plus ni moins d'un groupe de mélanocytes (c'est à dire de cellules qui fabriquent la mélanine, substance responsable de la couleur de la peau, des poils, des cheveux et des yeux). Cet amas de cellules anormal bien que bénin commence à apparaître chez l'enfant à partir de trois ans et continue à surgir jusqu'après l'âge adulte. Il peut être plat ou surélevé et est extrêmement fréquent : il est rare de rencontrer une personne qui n'en n'a pas.

Prévenir soi-même du cancer de la peau : la règle ABCDE

Observer sa peau en s’aidant de la règle ABCDE est recommandé : cette auto-surveillance permet de repérer les lésions, d'accélérer le diagnostic d’éventuelles anomalies malignes, et ainsi d’optimiser les chances de guérison. Sollicitez l'aide d'un membre de votre famille pour les régions du corps que vous ne voyez pas.  


- A comme "Asymétrie" : la lésion pigmentée est asymétrique  
- B comme "Bord" : les bords sont irréguliers  
- C comme "Couleur" : la couleur n’est pas homogène  
- D comme "Diamètre" : le diamètre est supérieur à 5 mm  
- E comme "Évolution" : l’aspect de la lésion évolue  

Si vous avez la moindre hésitation au sujet d’un grain de beauté, consultez votre médecin qui saura vous conseiller.

Est-ce que le mélanome se soigne bien ?

S'il est détecté tôt, le mélanome se soigne très bien avec un taux très élevé de survie - d'où l'intérêt de se faire dépister tous les ans.

Le traitement varie selon le stade d'évolution du mélanome. Néanmoins, la première des interventions est chirurgicale en ambulatoire si la détection a été faite très tôt. Cette intervention consiste tout simplement en retirer le mélanome.

  • Les mélanomes de stade I et II sont traités par chirurgie et, si leur épaisseur est supérieure à 1,5 mm, par immunothérapie (interféron alpha injectable).
  • Les mélanomes de stade III sont traités par chirurgie et par immunothérapie ; une chimiothérapie est mise en place si la chirurgie n’est pas possible.
  • Les mélanomes de stade IV sont traités par chirurgie, radiothérapie contre les métastases osseuses et chimiothérapie contre les métastases du foie, du poumon ou du cerveau.

Ainsi, 80 à 85 % des personnes qui ont un mélanome guérissent par un simple traitement chirurgical.  

Y-a-t’il un âge où le mélanome se déclare ?

Bien que tous les âges puissent être directement concernés, le mélanome survient généralement après l'âge de 50 ans, l'âge moyen du diagnostic étant de 60 ans. Il représente 1 % des cancers chez les enfants de moins de 15 ans et reste exceptionnel avant cet âge. Celui-ci représente toutefois 7 % des cancers chez les 15-19 ans. On peut dire que le mélanome est plutôt une maladie de l'âge adulte.

Les autres cancers de la peau les plus courants

Le carcinome basocellulaire

Les carcinomes basocellulaires sont des cancers de la peau très fréquents, développés à partir de l'épiderme. On en retrouve plusieurs variantes : la forme superficielle, la forme modulaire et la forme infiltrante. Ces cancers se développent principalement chez les personnes d’un certain âge s'exposant (ou s’étant beaucoup exposé) au soleil. Les lésions se situent généralement sur les zones les plus exposées : le visage, les bras, le dos… Heureusement, ce les carcinomes basocellulaires sont les plus guérissables des cancers cutanés. En effet, celui-ci évolue très lentement et ne produit jamais de métastases.

Le carcinome épidermoïde cutané

Les carcinomes épidermoïdes (appelés aussi carcinomes spinocellulaires) se développent à partir des kératinocytes, (es cellules squameuses de la peau), et sont plus agressifs que les carcinomes basocellulaires, car ils peuvent s'étendre. Ils sont directement liés aux rayons UV, et touchent plus particulièrement les personnes avec cheveux clairs et peau claire. Ils se développent parfois sur des lésions dites “précancéreuses”, comme les kératoses actiniques (lésions dues à l’exposition solaire chronique),des cicatrices de brûlure ou des plaies chroniques.

Ces deux principaux types de cancer s'étendent localement. Ils sont moins agressifs, mais souvent récidivants et parfois multiples. Se protéger l’été contre les rayons UV est donc essentiel pour prévenir l’apparition de ces cancers cutanés (ou à défaut, de lésions précancéreuses)

Vous présentez des symptômes ?
Avec ou sans RDV, soyez pris en charge par notre équipe médicale.