Accueil
 Maladies • 
Cancer du sein : prévention, symptômes, causes et traitements
Cancer du sein : prévention, symptômes, causes et traitements
Mis à jour le 
21
.
09
.
2023
Article relu par la Direction Médicale de MédecinDirect
Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Vous souhaitez l'avis d'un médecin ?
Notre équipe médicale est disponible maintenant pour vous aider
Consulter un médecinJe consulte
Consultations remboursées
Ordonnances valables en pharmacie
Médecins généralistes et spécialistes

Le cancer du sein demeure l'une des principales causes de décès chez les femmes à travers le monde, suscitant une inquiétude croissante et un besoin urgent d'information et de sensibilisation. Cette maladie, caractérisée par la formation de cellules cancéreuses dans les tissus mammaires, peut affecter tant les femmes que les hommes, bien que les cas masculins soient plus rares. Dans cet article, nous explorerons les causes, les symptômes, les méthodes de dépistage et les options de traitement du cancer du sein, tout en mettant en lumière les avancées récentes dans la recherche et la prévention.

Besoin d'un avis médical ?

Notre équipe médicale est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je téléconsulte
trigger

Qu'est-ce que le cancer ? ‍

Le cancer est une maladie caractérisée par une croissance anormale et incontrôlée de cellules dans le corps. Ces cellules cancéreuses peuvent envahir d'autres tissus et organes, perturbant ainsi leur fonctionnement normal. Le cancer peut se développer dans n'importe quelle partie du corps, y compris le sein.

Spécificités du cancer du sein

Le cancer du sein est une forme de cancer qui se développe principalement dans les tissus du sein. Il existe différents types de cancer du sein, dont les plus courants sont le carcinome canalaire infiltrant et le carcinome lobulaire infiltrant. Cette maladie peut survenir chez les hommes, mais elle est beaucoup plus fréquente chez les femmes.

Épidémiologie

Statistiques mondiales et locales

Les statistiques sur le cancer du sein peuvent varier considérablement d'un pays à l'autre en raison de différents facteurs. En France, le cancer du sein est le plus fréquent chez les femmes. Sa mortalité diminue fortement grâce au dépistage précoce. Chaque année, 59000 femmes sont diagnostiquées d’un cancer du sein, selon l’institut Curie.

Facteurs de risque et populations à risque

Plusieurs facteurs de risque peuvent accroître la probabilité de développer un cancer du sein, notamment :

  • L'âge (risque accru avec l'âge).
  • Antécédents familiaux de cancer du sein.
  • Mutations génétiques, comme les mutations BRCA1 et BRCA2.
  • Hormonothérapie substitutive.
  • Obésité.
  • Consommation excessive d'alcool.
  • Exposition à des radiations.

Les populations à risque comprennent généralement les femmes, en particulier celles ayant des antécédents familiaux de cancer du sein, ainsi que les personnes présentant des facteurs de risque spécifiques énumérés ci-dessus.

Symptômes et diagnostic du cancer du sein

Symptômes courants

Les symptômes du cancer du sein peuvent varier d'une personne à l'autre, mais certains sont plus courants que d'autres.

Changements dans la forme ou la taille du sein

Un signe potentiel du cancer du sein peut être une modification de la forme ou de la taille d'un sein par rapport à l'autre. Cela peut inclure un sein qui semble soudainement plus gros ou plus petit, ou qui a une forme irrégulière.

Nodules ou masses palpables

La présence d'une masse ou d'un nodule dans le sein est souvent un signe préoccupant. Ces nodules ou masses peuvent être ressentis lors de l'auto-examen mammaire ou lors de l'examen clinique par un professionnel de la santé.

Écoulement du mamelon

Un écoulement anormal du mamelon, en particulier s'il est sanglant, est un symptôme qui peut nécessiter une évaluation médicale. Tout écoulement spontané du mamelon (en dehors de la grossesse et de l'allaitement) doit être signalé à un médecin.

Comment est posé le diagnostic ?

Le diagnostic du cancer du sein implique généralement plusieurs étapes, notamment :

Examen clinique

Un médecin ou un professionnel de la santé procédera à un examen clinique des seins pour détecter des anomalies, telles que des nodules ou des changements dans la texture de la peau.

Mammographie

La mammographie est une radiographie spéciale du sein qui peut aider à détecter des anomalies précoces, même avant qu'elles ne soient palpables. Elle est souvent utilisée dans le cadre du dépistage du cancer du sein, en particulier chez les femmes à risque élevé.

Biopsie et autres tests

Si une anomalie est détectée lors de l'examen clinique ou de la mammographie, une biopsie est généralement réalisée. Il existe plusieurs types de biopsies, notamment la biopsie à l'aiguille fine, la biopsie à l'aiguille épaisse, la biopsie à l'excision ou la biopsie du ganglion sentinel. La biopsie permet de prélever un échantillon de tissu pour une analyse plus poussée en laboratoire.

Autres tests

En fonction des résultats de la biopsie et de l'évaluation clinique, d'autres tests d'imagerie tels que l'échographie ou l'IRM peuvent être recommandés pour évaluer l'étendue de la maladie.

Vous présentez l'un de ces symptômes ?

Notre équipe médicale est disponible pour vous accompagner

Je téléconsulte

Prévention et dépistage du cancer du sein

Mesures préventives

La prévention et le dépistage jouent un rôle essentiel dans la lutte contre le cancer du sein.

Auto-examen des seins

Les femmes sont encouragées à pratiquer régulièrement l'auto-examen ou auto-palpation des seins pour détecter tout changement anormal dans la texture, la taille ou la forme des seins. Bien que l'auto-examen ne soit pas suffisant pour le dépistage, il peut aider à détecter des anomalies potentielles.

Rôle de l'alimentation et du mode de vie

Adopter un mode de vie sain peut contribuer à réduire le risque de cancer du sein. Cela inclut une alimentation équilibrée riche en fruits et légumes, une activité physique régulière, une limitation de la consommation d'alcool et l'arrêt du tabagisme. Maintenir un poids corporel sain est également important.

Limitation de l'exposition à certains facteurs de risque

Éviter l'exposition à des radiations excessives, en particulier chez les femmes jeunes, et s'assurer du bon encadrement médical du traitement substitutif de la ménopause peuvent contribuer à la prévention du cancer du sein.

Importance du dépistage

Le dépistage précoce du cancer du sein est essentiel pour augmenter les chances de succès du traitement. Plus la maladie est détectée tôt, plus les options de traitement sont nombreuses. Le dépistage peut inclure :

  • Fréquence recommandée des mammographies : Les mammographies sont largement utilisées pour le dépistage du cancer du sein, en particulier chez les femmes âgées de 50 à 74 ans. La fréquence des mammographies dépend des directives nationales de dépistage, mais en général, une mammographie de dépistage tous les deux ans est recommandée pour les femmes à faible risque.
  • L’Autopalpation : Bien que l'auto-examen des seins ne soit pas considéré comme un moyen efficace de dépistage, il est important pour les femmes de connaître leurs seins et de signaler tout changement anormal à leur professionnel de la santé. C’est donc un auto-dépistage à réaliser régulièrement, chez soi.
  • L’Échographie : L'échographie mammaire peut être utilisée comme complément à la mammographie, en particulier chez les femmes ayant des seins denses ou des antécédents familiaux de cancer du sein.

Campagnes et initiatives pour la sensibilisation

De nombreuses organisations de santé et groupes de défense des patients mènent des campagnes de sensibilisation au cancer du sein tout au long de l'année, en mettant l'accent sur l'importance du dépistage, de l'éducation et de la recherche. Le mois d'octobre, ou octobre rose, est généralement désigné comme le Mois de la sensibilisation au cancer du sein, marqué par des campagnes de sensibilisation, des événements et des collectes de fonds dans le monde entier.

Traitement du cancer du sein

Les options de traitement pour le cancer du sein dépendent du stade de la maladie, du type de cancer, de la taille de la tumeur, de son grade, de la présence de récepteurs hormonaux, de la santé générale du patient et d'autres facteurs individuels.

Chirurgie

La chirurgie est l’un des traitements possibles, souvent en complément d’une chimiothérapie.

Mastectomie

Il s'agit de l'ablation complète du sein affecté. Une mastectomie peut être totale (le sein entier est retiré) ou partielle (seule la partie affectée est retirée).

Chirurgie conservatrice du sein

Également appelée tumorectomie ou chirurgie du sein conservatrice, cette procédure consiste à retirer uniquement la tumeur et une petite quantité de tissu environnant. Elle est souvent suivie de la radiothérapie.

Reconstruction mammaire

Après une mastectomie, certaines femmes choisissent de subir une reconstruction mammaire pour restaurer l'apparence de leur sein. Il existe différentes options de reconstruction, y compris les implants mammaires et le transfert de tissu autologue.

Qu'est-ce que la radiothérapie et quand est-elle utilisée ?

La radiothérapie consiste à utiliser des rayonnements ionisants pour détruire les cellules cancéreuses ou empêcher leur croissance. Elle est souvent utilisée après une chirurgie conservatrice du sein pour réduire le risque de récidive.

Effets secondaires et récupération

Les effets secondaires de la radiothérapie peuvent inclure la fatigue, la perte de poids, l'irritation cutanée et d'autres symptômes localisés comme de vives douleurs.

Chimiothérapie

La chimiothérapie implique l'utilisation de médicaments cytotoxiques pour détruire les cellules cancéreuses ou empêcher leur multiplication.

Différents types de chimiothérapie

Il existe plusieurs types de chimiothérapie :

  • Chimiothérapie adjuvante : Ce type de chimiothérapie est administré après une intervention chirurgicale pour éliminer une tumeur. Il vise à éliminer les cellules cancéreuses résiduelles et à réduire le risque de récidive.
  • Chimiothérapie néoadjuvante : Cette chimiothérapie est administrée avant la chirurgie pour réduire la taille de la tumeur, ce qui peut faciliter son ablation complète.
  • Chimiothérapie palliative : Elle est utilisée pour contrôler la croissance du cancer, soulager les symptômes et améliorer la qualité de vie des patients atteints d'un cancer avancé ou métastatique.
  • Chimiothérapie à haute dose avec greffe de cellules souches : Dans certains cas, des doses très élevées de chimiothérapie sont administrées pour éliminer les cellules cancéreuses, suivies d'une greffe de cellules souches pour rétablir la moelle osseuse.

Comment elle est administrée et ses effets secondaires

La chimiothérapie peut être administrée par voie intraveineuse, par voie orale, par injection sous-cutanée, ou encore par voie intra-artérielle.

Les effets secondaires de la chimiothérapie sont nombreux. Ils incluent des nausées, des vomissements, de la fatigue, de la perte de cheveux, une baisse des globules blancs (ce qui augmente le risque d’infections), des problèmes digestifs, des inflammations des muqueuses, des changements dans la peau, mais aussi des problèmes de mémoire et de concentration.

Hormonothérapie et thérapies ciblées, traitements pour les cancers hormono-dépendants

Pour les cancers du sein hormono-dépendants, l'hormonothérapie peut être recommandée. Elle vise à bloquer les hormones responsables de la croissance tumorale. Les thérapies ciblées, telles que le trastuzumab, sont utilisées pour les cancers du sein HER2-positifs. Ces traitements ciblent spécifiquement les protéines impliquées dans la croissance des cellules cancéreuses.

Avancées récentes dans les thérapies ciblées

Les avancées dans la recherche sur le cancer du sein ont conduit au développement de nouvelles thérapies ciblées. Par exemple, les inhibiteurs de CDK4/6, comme le palbociclib et l'abémaciclib, ont été approuvés pour le traitement des cancers du sein hormono-dépendants avancés. Les immunothérapies, bien que moins courantes, sont également étudiées pour le traitement du cancer du sein.

Vivre avec le cancer du sein

Vivre avec le cancer du sein peut avoir un impact émotionnel et psychologique significatif sur les patients. Il est essentiel de trouver du soutien, de gérer le stress et de maintenir un suivi médical approprié pour assurer la meilleure qualité de vie possible.

Impact émotionnel et psychologique

Le cancer du sein peut entraîner une gamme d'émotions, notamment la peur, l'anxiété, la tristesse, la colère et la dépression. Les patients peuvent également ressentir des préoccupations concernant leur image corporelle et leur estime de soi, en particulier après une mastectomie ou une chirurgie conservatrice du sein. Il est tout à fait normal de ressentir ces émotions, et il est important de chercher un soutien pour les gérer.

Trouver du soutien

Pour trouver du soutien durant votre lutte contre le cancer du sein, vous pouvez :

  • Parler à votre équipe médicale : Votre équipe de soins de santé peut vous orienter vers des ressources de soutien psychologique, telles que des psychologues ou des conseillers spécialisés dans le cancer.
  • Rejoindre un groupe de soutien : Les groupes de soutien pour les patients atteints de cancer du sein offrent un espace pour partager des expériences et des conseils avec d'autres personnes vivant une situation similaire.
  • Impliquer votre famille et vos amis : Le soutien de vos proches est précieux. Ils peuvent vous aider à faire face aux émotions et aux défis pratiques liés au cancer.

Gestion du stress et techniques de relaxation

La gestion du stress peut améliorer la qualité de vie des patients atteints de cancer du sein. Voici quelques techniques utiles pour soulager les effets du stress :

  • Méditation et pleine conscience : Ces pratiques peuvent aider à réduire le stress et l'anxiété.
  • Exercice physique : L'activité physique régulière peut contribuer à améliorer l'humeur et à réduire le stress.
  • Psychothérapie : Les séances de thérapie peuvent fournir des outils pour faire face au stress et aux émotions liées au cancer.
  • Loisirs : Faites des activités que vous aimez pour vous détendre et prendre du recul par rapport au cancer.

Importance du suivi médical

Le suivi médical régulier après le traitement du cancer du sein est crucial. Il comprend des consultations médicales et des examens de surveillance pour détecter toute récurrence précoce ou d'autres problèmes de santé liés au cancer.

Consultations post-traitement

Après le traitement du cancer du sein, vous continuerez à voir votre équipe médicale pour des consultations de suivi. Ces rendez-vous permettent de surveiller votre état de santé général, de discuter de tout effet secondaire persistant et de répondre à vos questions. Vous pouvez également prendre rendez-vous en téléconsultation pour plus d’informations.

Surveillance de la récurrence

La récurrence du cancer du sein est toujours une préoccupation, même après une période de rémission. Des examens de surveillance, tels que des mammographies et des examens cliniques réguliers, sont essentiels pour détecter toute récurrence précoce. Il est important de signaler tout symptôme nouveau ou inhabituel à votre équipe médicale.

Types et stades du cancer du sein

Le cancer du sein peut se manifester sous différents types et stades, ce qui influence les options de traitement et les perspectives de survie.

Types de cancer du sein

Carcinome canalaire in situ (CCIS)

Le CCIS se développe dans les canaux mammaires et ne s'est pas encore propagé aux tissus environnants. Il est considéré comme un stade précoce du cancer du sein et peut être traité avec succès.

Carcinome canalaire infiltrant (CCI)

Le CCI est le type le plus courant de cancer du sein. Il se développe dans les canaux mammaires, mais il a la capacité de s'infiltrer dans les tissus environnants. Le CCI est souvent classé en fonction de sa taille (T), de l'atteinte des ganglions lymphatiques (N) et de la présence de métastases (M), ce qui définit le stade du cancer.

Carcinome lobulaire in situ (CLIS)

Le CLIS se développe dans les lobules des glandes mammaires, mais il n'a pas encore envahi les tissus environnants. Il est souvent considéré comme une affection précancéreuse.

Carcinome lobulaire infiltrant (CLI)

Le CLI se développe dans les lobules mammaires et peut s'infiltrer dans les tissus voisins. Tout comme le CCI, le CLI est également classé en fonction de sa taille, de l'atteinte des ganglions lymphatiques et de la présence de métastases pour déterminer le stade.

Stades du cancer du sein

Les stades du cancer du sein sont généralement définis en utilisant le système de stadification TNM, qui prend en compte les critères suivants :

  • T (tumeur) : Indique la taille de la tumeur principale et sa propagation dans les tissus environnants.
  • N (nœuds lymphatiques) : Décrit si des ganglions lymphatiques sont atteints par le cancer et dans quelle mesure.
  • M (métastases) : Indique si le cancer s'est propagé à des sites distants, tels que les poumons, le foie ou les os.

Comment les stades sont définis

Les stades du cancer du sein sont les suivants :

  • Stade 0 : Le cancer est in situ, ce qui signifie qu'il est confiné à son site d'origine et ne s'est pas propagé.
  • Stade I à III : Le cancer est localement avancé et peut varier en taille et en atteinte des ganglions lymphatiques.
  • Stade IV : Le cancer s'est propagé à des sites distants dans le corps, ce qui le rend métastatique.

Importance du stade pour le choix du traitement

Le stade du cancer du sein est un facteur crucial pour déterminer le plan de traitement. Les options de traitement, telles que la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie, l'hormonothérapie et les thérapies ciblées, dépendent du stade et du type spécifique de cancer. Plus le cancer est diagnostiqué à un stade précoce, plus les chances de guérison sont élevées, car il est généralement plus facile à traiter à ce stade.

Besoin d'un avis médical ?

Notre équipe médicale est disponible pour vous 24/7 en téléconsultation

Je téléconsulte

Causes et facteurs de risque

Les causes exactes du cancer du sein ne sont pas entièrement comprises, mais on sait que plusieurs facteurs de risque peuvent contribuer au développement de cette maladie.

Génétique et mutations BRCA1/BRCA2

Les mutations des gènes BRCA1 et BRCA2 sont liées à un risque accru de cancer du sein, en particulier chez les femmes ayant des antécédents familiaux de cette maladie. Les mutations BRCA1/BRCA2 sont héréditaires et peuvent augmenter considérablement le risque de cancer du sein.

Hormones et facteurs environnementaux

Les hormones, en particulier les œstrogènes et la progestérone, jouent un rôle dans le développement du cancer du sein. Les femmes exposées à des niveaux élevés d'hormones (par exemple, en raison d'une utilisation prolongée de traitements hormonaux substitutifs) peuvent présenter un risque accru.

Certaines expositions environnementales, telles que l'exposition à des radiations ionisantes, peuvent accroître le risque de cancer du sein. Cependant, ces facteurs environnementaux jouent généralement un rôle relativement faible par rapport aux facteurs génétiques et hormonaux.

Facteurs de risque

Plusieurs facteurs de risque non génétiques sont associés au cancer du sein.

Âge

Le risque de cancer du sein augmente avec l'âge, en particulier après la ménopause.

Antécédents familiaux

Les femmes ayant des antécédents familiaux de cancer du sein, en particulier chez les membres du premier degré (mère, sœur, fille) atteints de la maladie, ont un risque accru.

Traitements hormonaux

Certaines thérapies hormonales substitutives, utilisées pour soulager les symptômes de la ménopause, peuvent augmenter le risque de cancer du sein si elles sont utilisées sur de longues périodes.

Premier cycle menstruel précoce ou ménopause tardive

Les femmes qui ont eu leur premier cycle menstruel (menarche) à un âge précoce ou qui ont atteint la ménopause à un âge plus avancé ont un risque légèrement accru de cancer du sein.

Grossesses tardives ou absence de grossesse

Les femmes qui ont leur premier enfant à un âge plus avancé ou qui n'ont jamais été enceintes présentent un risque légèrement accru de cancer du sein.

Le rôle des nouvelles technologies

Les nouvelles technologies jouent un rôle important dans la prévention, le diagnostic et le traitement du cancer du sein.

Imagerie médicale

IRM du sein

L'IRM (imagerie par résonance magnétique) du sein est une technique d'imagerie avancée qui peut aider à détecter des anomalies mammaires non visibles sur une mammographie conventionnelle. Elle est souvent utilisée pour évaluer davantage des lésions suspectes et pour le dépistage chez les femmes à haut risque.

Tomosynthèse

La tomosynthèse mammaire, également appelée mammographie 3D, permet de prendre plusieurs images du sein sous différents angles. Cela améliore la détection des anomalies, en particulier chez les femmes ayant des seins denses.

Thérapies innovantes

Immunothérapie

L'immunothérapie est une avancée importante dans le traitement du cancer, y compris le cancer du sein. Elle vise à stimuler le système immunitaire du patient pour cibler et détruire les cellules cancéreuses. Des médicaments comme les inhibiteurs de points de contrôle immunitaires sont utilisés dans le traitement du cancer du sein métastatique.

Thérapie génique

La thérapie génique est une approche en développement pour traiter le cancer du sein. Elle vise à modifier génétiquement les cellules immunitaires du patient pour cibler spécifiquement les cellules cancéreuses.

Applications et plateformes de sensibilisation

Applications pour rappels de mammographie

De nombreuses applications mobiles ont été développées pour rappeler aux femmes de planifier leurs mammographies de dépistage à intervalles recommandés. Ces applications peuvent envoyer des rappels personnalisés et fournir des informations sur le dépistage du cancer du sein.

Plateformes de soutien en ligne

Des plateformes en ligne et des communautés virtuelles fournissent des informations, des ressources et un soutien psychosocial aux personnes atteintes de cancer du sein. Ils permettent aux patients de se connecter, de partager leurs expériences et de trouver du soutien dans leur parcours de traitement.

Sources :

https://www.vidal.fr/maladies/cancers/cancer-sein.html

https://curie.fr/dossier-pedagogique/le-cancer-du-sein

https://www.ameli.fr/orne/assure/sante/themes/cancer-sein/comprendre-cancer-sein

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/cancers/cancer-du-sein

Vous présentez des symptômes ?
Avec ou sans RDV, soyez pris en charge par notre équipe médicale.