La gazette

OAP ? Qu’est ce ?

OAP ? Qu’est ce ? radio et OAP

L’OAP = Oedème Aigu du Poumon. Pour simplifier le cœur est une pompe musculaire. La pompe est en fait double : cœur gauche et cœur droit. Lorsque le cœur « gauche » défaille c’est l’organe en amont de ce cœur gauche qui souffre aussi = le poumon. C ‘est le cas dans l ‘OAP. Lorsque le cœur droit défaille c’est en amont que les symptômes s’expriment = foie et œdèmes des membres inférieurs et veines du cou gonflées. Parfois le deux cotés droit et gauche de ce cœur défaillent = association d’OAP et œdèmes des membres inférieurs. Pour simplifier le cœur est une pompe musculaire qui fait circuler le sang ( eau + sel +Globules Rouges + protéines etc…). Cette pompe  fonctionne grâce à des muscles, une impulsion électrique, des artères coronaires qui nourrissent le muscle, des valves qui assurent la mécanique de cette pompe. Cette pompe par ailleurs fait donc circuler dans le corps un certain volume de liquide salé. Si un ou plusieurs de ses paramètres fonctionne(nt) mal, et ou si le volume de liquide salé est brutalement augmenté (apport salé, perfusion etc..) la pompe peut se mettre à mal fonctionner. Si c est la pompe gauche du cœur qui fonctionne mal, l’eau du sang se met alors à déborder en amont de ce cœur gauche, et ‘transpire  » en quelque sorte dans le poumon. Si le processus est brutal = on parle d’OAP.

Les traitements (simplification)

1/ On traite les symptômes de l’OAP : oxygène si nécessaire, + des traitements pour réduire le volume du liquide et ou la pression en amont de cette pompe gauche = diurétique, dérivés nitrés
etc…

2/ On recherche la cause de cette décompensation et on traite si possible
– L’impulsion électrique ( troubles conductifs ou et rythmiques?)
– Les artères coronaires qui nourrissent le muscle cardiaque. rétrécies ? « bouchées »( « bouchées -> une partie du muscle pour être détruit =infarctus)
– Maladie du muscle = âge, hypertension artérielle ancienne, diabète, cardiomyopathie, virus, péri-cardite ( membrane qui entoure le muscle) etc….
– Valves : valve rétrécie, ou qui fuit ?
etc…ces causes sus citées peuvent être associées et intriquées.

Par exemple une artère coronaire rétrécie (par les années, le diabète,l’âge, le cholestérol, le tabac etc…) peut finir par se boucher provoquant un infarctus, donc une atteint du muscle et  provoquant parfois un problème électrique et ou de valve(insertion). Par exemple une valve rétrécie peut finir par rendre le muscle malade,
etc….

3/ On recherche aussi les facteurs favorisants de cette décompensation
– Apports eau et sels plus importants ( les patients qui ont déjà de l hypertension et un muscle cardiaque malade connu évite les huitres etc…)
– Infection pulmonaire
– Autres infections (grippe maligne etc..)
– Anémie
– Insuffisance rénale
– Poussée hypertensive
– Maladie générale
– Traitement
– Diabète déséquilibré
etc…

En plus de l’examen du patient, les premiers examens habituellement réalisés dans les premières heures de l’hospitalisation, électrocardiogramme, monitoring, radiographie du thorax, prise de sang ( si troponine élevée orientation vers infarctus, BNP élevées dans l’OAP, voir article sur le dosage du BNP etc…), parfois en urgence une échographie cardiaque. Les autres examens sont programmés selon les premières orientations données par ce premier bilan. Je ne peux bien sur pas  faire un diagnostic, pronostic sur votre descriptif, mais j’espère que mon expérience de terrain vous sera utile à la compréhension de votre prise en charge. Cordialement,


Auteur : Dr Frédéric Dussauze

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données diffusées dans cette interview ou publiées dans la référence citée. Cet article est issu d’une expérience de terrain, il existe d’autres produits, et d’autres protocoles de prise en charge.

OAP ? Qu’est ce ?