La gazette

6 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Movember 🧔

En moyenne et dans le monde entier, les hommes meurent 6 ans plus tôt que les femmes. Davantage concernés par les problèmes de santé mentale (menant 1 homme au suicide toutes les minutes), ces derniers sont également confrontés à deux cancers dévastateurs : le cancer des testicules et le cancer de la prostate. On estime que d’ici 2030, le nombre de cas de cancers de la prostate pourrait doubler.

C’est en partant de ce constat alarmant que Movember a vu le jour il y a maintenant 16 ans. Sa mission : rassembler les meilleurs experts du monde pour élaborer des solutions qui changeront la façon dont les hommes sont traités et soutenus au fil de l’évolution de leur santé. Connu et reconnu pour son emblématique mouvement “laissez pousser votre moustache”, ce mouvement mondial a mobilisé près de 5 millions d’hommes (et femmes) du monde depuis 2003.

Paris, New-York, Toronto, Cape Town… Nous allons toutes et tous croiser des moustachus au cours du mois de novembre. Mais concrètement, savez-vous vraiment ce qui se cache derrière cette mobilisation ?

 

#1 : “Movember ? Euh, c’est la lutte contre le cancer de la prostate non ?”

Vrai, mais pas que

Movember porte une attention particulière aux 4 sujets suivants : le cancer de la prostate, le cancer des testicules, la santé mentale et la prévention du suicide chez les hommes. En moyenne, dans le monde entier, les hommes meurent 6 ans plus tôt que les femmes.

 

#2 : “Mais j’croyais que le suicide et les problèmes de santé mentale touchaient plus les femmes que les hommes… Non ?”

Faux (et archi-faux)

¾ des suicides sont commis par des hommes. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) évalue à 510 000 le nombre d’hommes qui se suicident chaque année dans le monde. Cela équivaut à un suicide toutes les 60 secondes. Selon la littérature sur le genre et le suicide, le taux de suicide chez les hommes s’expliquerait par la pression exercée par le rôles de “genre traditionnels”. C’est par exemple ce rôle de genre qui empêche souvent les hommes d’appeler à l’aide lors de pensées suicidaires et/ou de dépression.

 

#3 : “Je suis sûr(e) que Movember est un mouvement purement français”

Faux !

Lancé à l’initiative de deux Australiens, le mouvement se développera progressivement en Nouvelle Zélande, aux États-Unis, au Canada, en Angleterre, en Espagne, en République Tchèque, en Finlande… Ce n’est qu’en 2012, soit 9 ans après la création du mouvement, que la France rejoindra Movember. Le pays le plus impliqué dans le mouvement, devant l’Australie, est le Canada.

 

#4 : “Faut pas exagérer : Movember est un mouvement viral, pas une organisation”

Faux !

Bien que Movember ait d’abord été un mouvement viral, c’est depuis 2006 une organisation caritative australienne. Les fonds récoltés servent à financer des projets autour de la santé des hommes dans le monde. Depuis 15 ans, 1250 projets ont pu être financés.

 

#5 : “Se laisser pousser la moustache, c’est manifester son soutien au mouvement sur Insta. Point barre.”

Vrai, mais pas que

En se laissant pousser la moustache et en l’affichant fièrement sur les réseaux sociaux, chaque homme manifeste son soutien au mouvement. Mais l’objectif est aussi d’inciter ses réseaux respectifs à financer l’association caritative de son choix 🙂 Pour être officiellement comptabilisés, les hommes relevant le challenge de la moustache doivent s’inscrire sur le site officiel de la fondation, movember.com.

 

#6 : “Toute façon le cancer c’est un sujet pour les seniors”

Faux (et archi-faux)

Le cancer des testicules est le cancer le plus répandu chez les hommes entre 15 et 35 ans en France ! Entre 15 et 40 ans, les hommes présentent le plus de risques de développer ce type de cancer ! Il est donc primordial de s’auto-examiner les testicules régulièrement, dès 15 ans.

 


Auteur : Alexia Orny Jaber, relu par le Dr Marion Lagneau – Octobre 2019

6 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Movember 🧔