La gazette

Rapport sexuel…mal à la tête

Rapport sexuel…mal à la tête sexologie sexe amour couple envie

Au cours d un rapport, j’ai eu très mal à la tête, très mal et d’un côté.  J’ai 44 ans et je suis un peu stressé. L’infirmière du travail m’a trouvé 16 de tension. Je prends parfois du viagra.


Ces exemples sont inspirés de nombreuses questions réelles d’internautes, mais volontairement compilées et remaniées. Toute ressemblance avec un cas réel, ou concernant une personne connue serait purement fortuite. (Remaniées avec protection du secret médical)


Réponse de MédecinDirect : Je vais donc tenter de vous donner le maximum d’informations générales pour que vous puissiez être orienté. De façon générale, et en faisant quelques simplifications. Le viagra peut avoir quelques effets secondaires, les maux de tête en font partie, mais cela ne doit pas être l’unique possibilité évoquée si on en souffre, notamment selon les symptômes associés, le contexte. La tension artérielle, prise dans de bonnes conditions de repos et de détente est infèrieure à 14cmhg pour le premier chiffre, mais il est normal que cette tension monte au moment d’un effort physique  sportif ou sexuel à près de 20. Si une tension artérielle au repos est pathologique (hypertension) alors, lors des efforts sus cités, elle peut monter à des niveaux inacceptables qui peuvent se traduire par des maux de tête (liste non exhaustive des hypothèses et conséquences). Enfin la latéralisation, le fait que les maux de tête soient localisées à un côté peut faire évoquer un fond migraineux de base, une sinusite, une pathologie cervicale etc… mais aussi l’éventualité exceptionnelle mais possible d’une petite (mal)formation vasculaire cérébrale détectable par exemple par angio IRM. Si une personne souffre de violents maux de tête au déclenchement brutal, comme « un éclair dans un ciel serein », comme si on enclenchait un interrupteur, il faut alors éliminer dans les plus brefs délais un syndrome fissuraire d’un éventuel anévrysme d’une artère cérébrale. Ce cas exceptionnel doit être éliminé par exemple par un scanner sans injection dans les délais les plus brefs permettant, si confirmation, un traitement. Ce descriptif doit être connu de tous pour une meilleure et rapide prise en charge.

Le médecin doit être consulté.

Bien sûr, ces descriptions sont générales, non exhaustives et doivent être interprétées avec prudence. au minima une prise de tension artérielle est prudente. Un examen médical est nécessaire et seul le médecin jugera, après un interrogatoire précis et un examen clinique, de la nécessité d’éliminer les pathologies sus décrites qui restent exceptionnelles mais que l’on ne doit jamais écarter par prudence ou toute autre hypothèse. Je ne peux bien sur pas  faire un diagnostic ou pronostic sur votre descriptif, mais j’espère que mon expérience de terrain vous sera utile à la compréhension de votre prise en charge. Selon les recommandations du Conseil de l’Ordre des médecins, l’information ou le conseil en ligne ne sont pas des consultations médicales et ne doivent exonérer ni le médecin ni le patient d’une véritable consultation avec une anamnèse et un examen clinique qui seuls peuvent permettre d’aboutir à un diagnostic et à une prescription. Cordialement,


Auteur : Dr Frédéric Dussauze

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données diffusées dans cette interview ou publiées dans la référence citée. Cet article est issu d’une expérience de terrain, il existe d’autres produits, et d’autres protocoles de prise en charge.

Rapport sexuel…mal à la tête