La gazette

Médicament à base de Dompéridone : risque de décès ?

nauséa domperidoneIl y a quelques jours la revue mensuelle Prescrire accusait le dompéridone (Motilium® Peridys®, liste non exhaustive des 17 formes commercialisées) d’être responsables de deux cents décès annuellement en France, se basant sur une publication scientifique (A) de mars 2015.

Rappelons que cette molécule est prescrite notamment pour les nausées, vomissements, reflux gastro-œsophagiens.

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) vient de répondre ce 7 avril 2015 (B) :

« Les médicaments à base de dompéridone font l’objet d’une surveillance renforcée par les autorités sanitaires en raison de leurs effets indésirables cardiaques graves qui ont conduit à modifier en 2004, 2008 et 2011, leur autorisation de mise sur le marché et à mettre en garde les professionnels de santé sur leur utilisation.

En 2014, à la suite de recommandations européennes visant à minimiser les risques cardiaques, l’ANSM a de nouveau informé les professionnels de santé afin qu’ils prescrivent à la dose efficace la plus faible possible et pour une durée de traitement la plus courte possible, ne devant pas dépasser généralement une semaine.

Par ailleurs, les médicaments fortement dosés en dompéridone (20mg) ont été retirés du marché en 2014.  Le nombre de personnes traitées a baissé de 30% entre 2012 et 2014. Pour plus d’informations, consultez le dossier Motilium (dompéridone) »

(A)  Hill C et coll. « Estimating the number of sudden cardiac deaths attributable to the use of domperidone in France » Pharmacoepidemiol Drug Saf 2015. Mise en ligne : 31 mars 2015. DOI: 10.1002/pds.3771

(B)  ANSM, 7 avril 2015 : http://ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Domperidone-et-risques-cardiaques



Auteur
: Dr Dussauze
Conflits d’intérêts : L’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données diffusées dans cette interview ou publiées dans la référence citée. Cet article est issu d’une expérience de terrain, il existe d’autres produits, et d’autres protocoles de prise en charge.

Médicament à base de Dompéridone : risque de décès ?