La gazette

Du calcium sur mes coronaires ?

Du calcium sur mes coronaires ? Urgence TELEPHONE SAMU

Bonjour Docteur, je souffre de problèmes coronariens. J’ai fait une angine de poitrine. Je suis traité. Sur certains résultats d’examen, on a signalé que mes artères coronaires étaient calcifiées. Par ailleurs, je prend du calcium sous forme de comprimés, pour une ostéoporose. Sur internet j’ai lu que « la supplémentation calcique »  augmentait le risque coronarien. Est ce vrai ? Merci de votre réponse, Cordialement


Ces exemples sont inspirés de nombreuses questions réelles d’internautes, mais volontairement compilées et remaniées. Toute ressemblance avec un cas réel, ou concernant une personne connue serait purement fortuite. (Remaniées avec protection du secret médical)


Bonjour, en effet certains travaux précédents ont évoqué une augmentation des accidents coronariens chez les sujets prenant une supplémentation calcique. Cependant, E.J Samelson et coll. (Boston) ont présenté récemment une étude portant sur 690 femmes et 588 hommes de la Framigham Offspring Study dans laquelle aucun élément ne prouve que l’ingestion de calcium favorise la formations de calcifications coronaires, qu’il s’agisse de calcium alimentaire ou de suppléments. Il faut être extrêmement prudent sur les informations recueillies sur le net et en parler à votre médecin qui vous aidera à faire le tri. La prise en charge de l’ostéoporose est aussi très importante dans la prévention globale. Parlez en à votre médecin et n hésitez pas à rebondir sur ce présent échange pour vous aider à préparer votre prochaine consultation auprès de votre médecin.

Je ne peux bien sur pas  faire un diagnostic, pronostic sur votre descriptif, mais j’espère que mon expérience de terrain vous sera utile à la compréhension de votre prise en charge. Selon les recommandations du Conseil de l’Ordre des médecins, l’information ou le conseil en ligne ne sont pas des consultations médicales et ne doivent exonérer ni le médecin ni le patient d’une véritable consultation avec une anamnèse et un examen clinique qui seuls peuvent permettre d’aboutir à un diagnostic et à une prescription.

Cordialement,


Auteur : Dr Frédéric Dussauze

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données diffusées dans cette interview ou publiées dans la référence citée. Cet article est issu d’une expérience de terrain, il existe d’autres produits, et d’autres protocoles de prise en charge.

Du calcium sur mes coronaires ?