La gazette

Comment utiliser les huiles essentielles ?

L’utilisation des huiles essentielles (ou aromathérapie) peut très bien se faire avec le conseil de votre pharmacien ou médecin. Certaines informations sont néanmoins indispensables car leurs utilisations ne sont pas sans risque.

Qu’est-ce qu’une huile essentielle de plante ?

C’est un extrait de plante obtenu par distillation. La définition exacte est formulée ainsi : « Produit odorant, généralement de composition complexe, obtenu à partir d’une matière première végétale botaniquement définie, soit par entraînement par la vapeur d’eau, soit par distillation sèche, ou par un procédé mécanique approprié sans chauffage.

L’huile essentielle est le plus souvent séparée de la phase aqueuse par un procédé physique n’entraînant pas de changement significatif de sa composition ». Quels sont les risques d’utilisation des huiles essentielles ? Les signes d’intolérance aux huiles essentielles sont la plupart du temps liés à une dose trop importante. En général que cela soit par la bouche ou en application locale ou en inhalation 1 à 3 gouttes d’huile essentielle par jour suffisent pour obtenir l’effet souhaité. Les risques varient selon le mode d’utilisation :

  • En cas d’application locale : il y a un risque d’irritation voire d’allergie ; il est conseillé de diluer une ou deux gouttes d’huile essentielle dans un peu d’huile d’olive ou d’huile d’argan ; ne jamais mettre d’huile essentielle au niveau des yeux. Il est conseillé de tester l’application sur une petite zone de peau saine de manière à s’assurer de la bonne tolérance.
  • En cas d’absorption par la bouche : des signes d’intolérance gastrique (brûlures d’estomac, nausées, vomissements, diarrhées) peuvent survenir surtout en cas d’utilisation de quantités trop importantes.
  • En cas d’utilisation en inhalation : risque de difficultés respiratoires voire d’asthme en cas d’allergie.

Dans tous les cas, l’utilisation d’huiles essentielles de plantes doit respecter certaines modalités :

  • Utilisation de faibles doses : 1 à 3 gouttes par jour – l’efficacité doit être rapide ; en cas d’absence d’efficacité mieux vaut consulter son médecin traitant ou en parler aux médecins de MédecinDirect.
  • Faire un test préalable pour s’assurer de la bonne tolérance
  • Chez les enfants, ne donner l’huile essentielle qu’en application locale en mélangeant une à deux gouttes avec un peu d’huile d’olive ou d’huile d’argan.
  • Ne pas utiliser chez le nourrisson et la femme enceinte
  • En absorption par la bouche pour les adultes, une goutte d’huile essentielle dans une boulette de pain à avaler sans croquer.

L’utilisation d’huile essentielle peut apporter un soulagement des symptômes observés dans cinq catégories de troubles :

  • En cas de rhinopharyngite : huile essentielle de pépins de pamplemousse
  • En cas de cystite : huile essentielle d’origan
  • En cas de douleurs articulaires : huile essentielle de bouleau (winter green)
  • En cas de nervosité : huile essentielle de marjolaine
  • En cas de digestion difficile : huile essentielle de geranium

L’utilisation d’huiles essentielles à visée thérapeutique peut avoir bien d’autres indications ; si nécessaire, votre médecin traitant vous orientera vers un aromathérapeute compétent.


Auteur : Dr Bréant Alain

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données diffusées dans cette interview ou publiées dans la référence citée. Cet article est issu d’une expérience de terrain, il existe d’autres produits, et d’autres protocoles de prise en charge.

 

Article paru le 8 mars 2011 et re-publié le 13 juillet 2017.

Comment utiliser les huiles essentielles ?