Presse

Les téléconsultations prennent leur essor en France : Imaginer, diversifier et réussir sa carrière médicale, un interview avec le Dr Manteau

Les téléconsultations prennent leur essor en France. Une nouvelle forme d’exercice qui inquiète parfois, mais qui séduit aussi certains médecins. Le point avec le Dr Thierry Manteau, médecin généraliste à Courbevoie, qui travaille pour la plateforme « MédecinDirect ».

  • Un exercice complémentaire
  • Une forme de consultation particulière
  • D’importants garde-fou

Comment s’organisent les médecins qui réalisent des téléconsultations ?

Dr Manteau médecin généraliste sur MédecinDirect - plateforme de téléconsultations

Il s’agit d’une activité complémentaire à leur exercice habituel. Les médecins de notre équipe travaillent en libéral, à l’hôpital, en clinique ou encore dans des institutions comme l’établissement français du sang. Nous employons actuellement six médecins généralistes, ainsi que des spécialistes. Ils assurent chacun leur tour une permanence pour répondre aux questions des patients qui sont envoyées soit par téléphone, soit par mail. De deux à trois médecins se répartissent ainsi chaque jour les différents créneaux horaires.

Qu’est-ce qui plaît dans cette forme d’exercice ?

De travailler de façon un peu innovante, tout en apportant une réponse aux problèmes d’accès aux soins. Beaucoup de mes confrères trouvent aussi intéressant d’exercer en dehors du contact direct avec les patients. C’est une forme d’exercice complémentaire, dans le sens où une réponse par mail nous laisse le temps de faire quelques recherches. On peut d’ailleurs y voir une forme d’auto-formation. Ensuite, en l’absence d’examen clinique, il faut savoir faire parler le patient, parler au conditionnel, explorer les différentes éventualités et se montrer exhaustif sans être angoissant. C’est un juste milieu qu’il faut atteindre pour aider le patient. Ça passe par exemple par des tournures de phrase spécifiques.

Les téléconsultations prennent leur essor en France : Imaginer, diversifier et réussir sa carrière médicale, un interview avec le Dr Manteau
Continuer la lecture

Allô Google bobo ? Le Monde cite MédecinDirect dans son édition du 8 janvier 2017

Allôt Google Bobo Le Monde MédecinDirectDans son édition du 8 janvier 2017 « Allô Google bobo » Le Monde cite MédecinDirect : la télémédecine, le conseil en ligne et la prise de rendez-vous en ligne…

Dans cet article paru le 8 janvier 2017, nos médecins chefs Dr Lagneau et Dr Manteau expriment leurs ressentis face aux nombreuses expériences de leurs patients vis à vis la télémédecine.

Allô Google bobo ? Le Monde cite MédecinDirect dans son édition du 8 janvier 2017
Continuer la lecture

Ce matin sur BFM Business – François Lescure invité de Stéphane Soumier

Lancé il y a 5 ans, MédecinDirect veut révolutionner la consultation médicale.

Aujourd’hui, la plateforme annonce que les autorités de santé lui ont donné le feu vert pour mettre en place un service de téléconsultation. Selon François Lescure, président de MédecinDirect, ce système est un complément de la médecine de terrain. A noter que la firme travaille avec une trentaine de médecins qui sont tous inscrits à l’ordre des médecins. – Good Morning Business, du jeudi 3 novembre 2016, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business. Regardez la vidéo en cliquant ici.

fl-bfm-business

Ce matin sur BFM Business – François Lescure invité de Stéphane Soumier
Continuer la lecture

Le Quotidien du Médecin cite MédecinDirect dans un article sur « l’ubérisation » de la santé

Dans son édition du 11 février 2016, le Quotidien du Médecin évoque MédecinDirect et « l’ubérisation » de la santé

QDM Article sur l'ubérisationLe 11 février 2016, MédecinDirect est cité par le Quotidien du Médecin dans l’article : « Applis, plateformes, téléconseil, objets connectés…La médecine bientôt « ubérisée » ? »

On parle beaucoup de l’ubérisation de la santé en ce moment, mais qu’est-ce que c’est ? L’ubérisation évoque une innovation de changement ou de rupture. Cette rupture permet à certains acteurs de révolutionner les usages et d’acquérir un avantage concurrentiel au niveau économique sur tout un secteur en utilisant le numérique.

Cet article essaie de nous expliquer les différentes formes « d’ubérisation » de la médecine avec les contournements des services de santé, les notations permanentes ainsi que les restrictions de l’Ordre National des Médecins (CNOM) :

« Secteur solidement réglementé (diplômes, tarifs, autorisations), la santé semble […]à l’abri de l’ubérisation rapide. Mais la révolution numérique et la créativité sans limite des start-up (objets, applis, plateformes…) change le décor et les règles du jeu. Jusqu’où ? »

Le Quotidien du Médecin cite MédecinDirect dans un article sur « l’ubérisation » de la santé
Continuer la lecture

MédecinDirect accompagne les établissements de santé

SIHMédecinDirect accompagne des établissements de santé, hospitaliers et réseaux de professionnels en mettant à disposition sa plateforme sécurisée et mobile

Nouvel article sur www.sih-solutions.fr, la plateforme de MédecinDirect est utilisable par les Médecins de l’établissement ou en régulation externe avec les médecins de MédecinDirect. Pour lire plus : http://www.sih-solutions.fr/medecindirect-accompagne-les-etablissements-de-sante/

MédecinDirect accompagne les établissements de santé
Continuer la lecture