Presse

Faciliter l’accès aux soins au plus grand nombre grâce à la télémédecine | Interview TLM

A l’heure où les négociations entre les syndicats de médecins et la Sécurité Sociale battent leur plein, MédecinDirect revient sur le service de téléconsultation médicale qu’elle développe depuis près de 10 ans via un entretien avec TLM.

Faciliter l’accès aux soins au plus grand nombre grâce à la télémédecine | Interview TLM
Continuer la lecture

Consultation médicale à distance : quand la télémédecine se généralise | Reportage BFM TV

Alors que la télémédecine est expérimentée depuis quelques années en France, le gouvernement vient d’ajouter cette pratique à la liste des actes remboursables par la sécurité sociale. En ce début d’année 2018, les négociations commencent donc entre les syndicats de médecins et la Sécurité Sociale.

Parmi les pratiques de télémédecine concernées par ces négociations : la téléconsultation. Cette dernière permet à un patient de consulter un médecin généraliste ou spécialiste à distance grâce à une plateforme dédiée. MédecinDirect, pionnier dans ce domaine, offre ses services à environ 10 millions d’utilisateurs par l’intermédiaire de ses partenaires ; qu’ils soient mutuelles, assureurs, complémentaires de santé, banques ou encore sociétés.

Consultation médicale à distance : quand la télémédecine se généralise | Reportage BFM TV
Continuer la lecture

Téléconsultation médicale : l’interview MédecinDirect par BFMTV

Selon le gouvernement français, la téléconsultation est une réponse crédible aux déserts médicaux et à la pénurie de praticiens. Mise en service par MédecinDirect en 2010, cette pratique consiste en un échange entre un médecin et un patient par écrit, par téléphone ou par vidéo via écrans interposés.

En déplacement à l’étranger ou sans moyen de se déplacer : il suffit d’une simple connexion internet ou d’un téléphone pour que le patient puisse entrer en contact avec un médecin généraliste ou spécialiste. Très utilisée dans certains pays, la téléconsultation est encore peu répandue en France mais ses avantages ont déjà convaincu un nombre grandissant d’utilisateurs. Le service est disponible 24h/24, 7j/7 et de partout ! Il suffit de quelques échanges pour que le patient obtienne un conseil ou un diagnostic de la part d’un médecin, alors qu’il faut parfois des semaines voire des mois pour obtenir un rendez-vous physique avec un praticien.

Téléconsultation médicale : l’interview MédecinDirect par BFMTV
Continuer la lecture

MédecinDirect interviewé par Le Point – Les enjeux de la télémédecine

Les enjeux de la télémédecine : l’expertise de MédecinDirect. Le 27 avril 2017, MédecinDirect a été interviewé sur son expertise dans le domaine de la e-santé par Le Point.

MédecinDirect interviewé par Le PointL’e-santé, la santé connectée, la santé partagée et digitalisée, mais qu’est-ce que c’est véritablement ? Le 27 avril 2017, MédecinDirect a été interviewé sur son expertise dans le domaine par le Point.

Dans cet article :

  • Une histoire aux prises avec celle de la réglementation
  • Un savoir-faire spécifique et adapté au monde numérique
  • Une brique médicale pour les entreprises partenaires

Découvrez les autres partenaires du dossier « Les succès de l’E-santé » sur lepoint.fr (médecins, patients et technologies).

MédecinDirect interviewé par Le Point – Les enjeux de la télémédecine
Continuer la lecture

Les téléconsultations prennent leur essor en France : Imaginer, diversifier et réussir sa carrière médicale, un interview avec le Dr Manteau

Les téléconsultations prennent leur essor en France. Une nouvelle forme d’exercice qui inquiète parfois, mais qui séduit aussi certains médecins. Le point avec le Dr Thierry Manteau, médecin généraliste à Courbevoie, qui travaille pour la plateforme « MédecinDirect ».

  • Un exercice complémentaire
  • Une forme de consultation particulière
  • D’importants garde-fou

Comment s’organisent les médecins qui réalisent des téléconsultations ?

Dr Manteau médecin généraliste sur MédecinDirect - plateforme de téléconsultations

Il s’agit d’une activité complémentaire à leur exercice habituel. Les médecins de notre équipe travaillent en libéral, à l’hôpital, en clinique ou encore dans des institutions comme l’établissement français du sang. Nous employons actuellement six médecins généralistes, ainsi que des spécialistes. Ils assurent chacun leur tour une permanence pour répondre aux questions des patients qui sont envoyées soit par téléphone, soit par mail. De deux à trois médecins se répartissent ainsi chaque jour les différents créneaux horaires.

Qu’est-ce qui plaît dans cette forme d’exercice ?

De travailler de façon un peu innovante, tout en apportant une réponse aux problèmes d’accès aux soins. Beaucoup de mes confrères trouvent aussi intéressant d’exercer en dehors du contact direct avec les patients. C’est une forme d’exercice complémentaire, dans le sens où une réponse par mail nous laisse le temps de faire quelques recherches. On peut d’ailleurs y voir une forme d’auto-formation. Ensuite, en l’absence d’examen clinique, il faut savoir faire parler le patient, parler au conditionnel, explorer les différentes éventualités et se montrer exhaustif sans être angoissant. C’est un juste milieu qu’il faut atteindre pour aider le patient. Ça passe par exemple par des tournures de phrase spécifiques.

Les téléconsultations prennent leur essor en France : Imaginer, diversifier et réussir sa carrière médicale, un interview avec le Dr Manteau
Continuer la lecture