Toxicologie

Tabac et dépendance physique

Tabac et dépendance physiqueArrêter de fumer

Le sevrage tabagique sur la dépendance physique

Alors que d’énormes progrès ont été faits en tabacologie, les mécanismes de la dépendance au tabac ne sont pas encore bien élucidés. Le rôle de la nicotine est néanmoins certain.

Lorsqu’une personne fume une cigarette, la nicotine présente dans la fumée inhalée va rapidement se fixer sur certains récepteurs cérébraux (dits nicotiniques) et après plusieurs réactions en chaine, elle va ouvrir des circuits fonctionnant avec une autre substance, la dopamine. Ces circuits sont ceux de « la récompense » et déclenchent une sensation de satisfaction et de plaisir. Lorsqu’un fumeur s’abstient de fumer, ces récepteurs, non stimulés, envoient un message de manque par le biais des symptômes de la dépendance physique.

Tabac et dépendance physique
Continuer la lecture

Tabac : Quelques pistes de réflexion pour arrêter de fumer !

Quelques pistes de réflexion pour arrêttabac coeurer
de fumer !

1. Ne pas arrêter du jour au lendemain, mais préparer le terrain : Fumer est un comportement. Ce comportement fait partie de votre identité. Plutôt que de faire disparaitre ce comportement et cette part d’identité, vous allez les modifier. Un premier pas est de préparer le sevrage. Plus cette préparation sera active, plus vous vous verrez vous-même comme un « ex-fumeur » (réel ou dans un proche avenir) et plus cette nouvelle identité sera facile à adopter.

2. Connaitre son ennemi : La dépendance au tabac est triple : physique, psychologique et comportementale. Comprendre ces notions permet d’anticiper les manifestations désagréables liées au sevrage, de mieux les accepter et de mieux les surmonter (lire aussi la cigarette, j’arrête quand je veux).

Tabac : Quelques pistes de réflexion pour arrêter de fumer !
Continuer la lecture

Tabac: Les tests de dépendance tabagique

tabac coeurLes tests de dépendance tabagique

Pourquoi remplir ces questionnaires sur la dépendance tabagique ? Je suis décidé à arrêter…

Vous avez raison, la motivation est le plus important pour arrêter de fumer. Mais pour que votre médecin, ou la consultation spécialisée, vous aident au mieux, il y a en particulier 2 tests qui permettent d’évaluer l’intensité de la dépendance à la nicotine (le test de Fagerström) et de quelle manière vous fumez (test de Horn), pour avoir une réelle stratégie de substitution et de traitements d’aide selon les facteurs déclenchant ou renforçant le tabagisme.

Tabac: Les tests de dépendance tabagique
Continuer la lecture