Sport

En vacances, comment lâcher prise avec le travail ?

Chaque année, nous attendons tous les vacances avec impatience. Pourtant, réussir à couper avec le travail, ne pas prendre de nouvelles du bureau ou consulter ses mails peut parfois être difficile. Entre les appels des collègues, ou les dossiers à faire à la rentrée, on ne déconnecte pas vraiment et on revient sans avoir pris le temps de souffler.

Pour passer de « vraies » vacances, importantes pour l’équilibre et le bien-être tout au long de l’année, il est préférable non seulement de s’organiser avant, mais aussi d’accepter de lâcher prise et de changer sa routine habituelle. Quelques astuces peuvent vous aider à profiter de vos congés pour vous reposer et recharger vos batteries.

En vacances, comment lâcher prise avec le travail ?
Continuer la lecture

Sports d’hiver : nos conseils sur les précautions à prendre

8 millions de personnes sont sur les pistes des stations l’hiver chaque saison. Bien sûr, si l’on se réfère au film « Les Bronzés Font du Ski », l’image des vacances en station de ski est un peu catastrophiste… Mais les risques de telles vacances méritent tout de même d’être rappelés.

104260097

Altitude, froid, neige et verglas ont parfois des effets néfastes, qu’ils soient immédiats (gelures) ou qu’ils surviennent quelques jours après (embolies, accidents vasculaires pour la haute montagne) ou plus tard encore (pathologies respiratoires). Mais surtout, les sports d’hiver exposent aux traumatismes, potentiellement graves (4,6 % nécessitent une hospitalisation).

Attention aux premiers jours

Les traumatismes ne sont pas rares à la neige : en 2015 on a dénombré en France 150 000 blessés, ce qui correspond à une incidence de 2,48 blessés pour 1000 « journées skieur » (forfaits).
Tous sports confondus, les traumatismes les plus fréquents aux sports d’hiver sont les entorses du genou (29 %) et les atteintes de l’épaule (16 %). Débutants, méfiez-vous, le risque est deux fois plus important pour vous, surtout les quatre premiers jours !

Sports d’hiver : nos conseils sur les précautions à prendre
Continuer la lecture

Le certificat médical de sport : ce qui change à la rentrée 2017

Chaque année en septembre les cabinets médicaux sont débordés de demandes pour des certificats en tout genre : pour courir, nager, plonger, sauter, danser et même pour pouvoir jouer aux échecs !

Cette année, l’adoption de règles moins contraignantes concernant les certificats de sport va faciliter la vie des sportifs !

Le certificat médical de sport : ce qui change à la rentrée 2017
Continuer la lecture

Challenge Ecricome – Un esprit sain dans un corps sain – Semaine 4 : Cerveau et performance

A la veille du Challenge, le dernier conseil du Dr Auffret met l’accent sur l’esprit sain : le cerveau, et nous explique en quoi c’est crucial pour viser l’excellence.

Dans les trois articles précédents, nous avons évoqué la partie énergétique du fonctionnement cérébral. D’un poids de 1,3 kg dont 970 g d’eau (impressionnant, non ?), constitué d’environ 100 milliards de neurones interconnectés, notre cerveau a un fonctionnement hypercomplexe, électro-chimique et neuro-hormonal, bien plus sophistiqué que celui du tout dernier ordinateur high tech.challenge

Grâce aux explorations par IRM, les Neurosciences ont commencé à décrypter un peu mieux son
fonctionnement : 3 étages distincts liés à l’évolution
de l’être humain, et un cerveau droit et un cerveau gauche, tous interconnectés et se régulant les uns les autres !

Pratiquement, votre cerveau, s’il veut faire du « Haut-Niveau », comme le corps d’un sportif, a besoin d’apports énergétiques, d’une préparation spécifique individualisée, mais aussi de « récupérer ».

Challenge Ecricome – Un esprit sain dans un corps sain – Semaine 4 : Cerveau et performance
Continuer la lecture

Challenge Ecricome – Un esprit sain dans un corps sain – Semaine 3 : Etirements et sommeil

À J-7 du Challenge, quelques petites astuces et conseils afin d’éviter de faire certaines erreurs, sources de blessures invalidantes voire d’éventuelles contre-performances.

Les étirements : comme l’alcool, à utiliser avec modération, qu’ils soient passifs ou actifs, à faire sur muscles déjà chauds, essentiellement lors de l’échauffement. Si l’on étire un muscle qui étend (par exemple le quadriceps de la cuisse), challengeon doit aussi étirer celui qui fléchit (les ischion-jambiers, ceux derrière la cuisse.

À éviter absolument : les étirements pratiqués jusqu’à la douleur en récupération (après l’effort) !

Certes, durant ces 3 jours du Challenge, « on va faire la fête », mais n’oublions pas de dormir correctement, car le sommeil est un élément essentiel pour la récupération. Un coucher 1 h après minuit, c’est 1 jour à récupérer, un coucher à 3 heures du matin, c’est 3 jours pour récupérer une performance à 100 %.

Or le Challenge dure 3 jours ! Un coucher après une nuit blanche, c’est un challenge sportivement « foutu ».

Challenge Ecricome – Un esprit sain dans un corps sain – Semaine 3 : Etirements et sommeil
Continuer la lecture