Rhumatologie

Les Epines calcaneennes

Les Epines calcaneennes : J’ai mal sous le talon du pied, après une radio on m’a parlé d’une « épine du calcanéum », c’est quoi Docteur ? 82481471

L’origine des Epines calcaneenne : On appelle aussi cette pathologie « Aponévrosite plantaire » ou « Talalgie plantaire », c’est un motif fréquent de consultation de son médecin traitant en raison de la douleur et de la gêne à la marche qui en résulte. Elle siège au niveau du « Calcaneus inférieur », qui est, pour rester simple, l’os qui constitue le talon du pied. Ce désagrément est lié à la mise en tension de l’aponévrose plantaire, une toile résistante qui « fait la corde » de la voûte plantaire et l’empêche de s’affaisser. Vers l’avant, l’aponévrose a des attaches étalées vers les orteils. En arrière, au contraire, elle s’attache sur un point très précis du calcaneum, et c’est lui qui est douloureux. La traction sur cette attache peut entrainer sa calcification, qui prend à la radiographie, l’aspect d’une épine (d’où le nom, aussi appelée « Epine de Lenoir »).

Remarque : La calcification (et donc l’épine), peut ne pas être présente (surtout au début du processus) et ce n’est pas elle qui fait mal, c’est la tension sur l’aponévrose. Pour soulager cette tension, le patient marche spontanément sur le bord externe du pied.

Quelles-sont les causes d’un telle pathologie, Docteur ?

Les Epines calcaneennes
Continuer la lecture

Symptômes et localisations de la crise aiguë de goutte 🔥

Mis à jour en décembre 2019

Nous savons que la goutte est une maladie fréquente. Elle se caractérise par un excès d’acide urique dans le sang, soit par augmentation de sa production, soit par défaut d’élimination. On parle alors « d’hyperuricémie ». Il existe deux types de goutte : la crise de goutte aiguë et la goutte chronique. Dans cet article, nous parlerons des symptômes de la crise aiguë et des différentes localisations possibles. Nous conclurons par le diagnostic différentiel des crises de goutte. Il existe des facteurs de risque de la maladie goutteuse.

Symptômes et localisations de la crise aiguë de goutte 🔥
Continuer la lecture

Tendinite, les causes, les examens et les traitements 💪

Mis à jour en mars 2020

Une tendinite c’est l’inflammation d’un tendon, souvent au niveau de sa jonction avec un muscle, ou proche de son insertion sur l’os. Parfois l’inflammation peut gagner la gaine du tendon, on parle alors de ténosynovite. Les hommes sont plus fréquemment atteints que les femmes, mais tous les âges sont concernés par le risque de tendinite. Il n’y a aucun facteur héréditaire ou génétique retrouvé dans cette pathologie.

Tendinite, les causes, les examens et les traitements 💪
Continuer la lecture

J’ai des fourmis dans les doigts : c’est le syndrome du canal carpien ? ✋

Mis à jour en Janvier 2020

C’est quoi le syndrome du canal carpien, Docteur ? Au niveau anatomique, il existe un nerf du bras et de la main : le nerf médian. Ce dernier passe au niveau du poignet dans un espace appelé « canal ». Ce canal est compris :

  • entre les os du poignet (en arrière),
  • et un ligament (à l’avant) appelé « ligament transverse », qui fait comme un pont juste en dessous de la main.

Des trois nerfs principaux du bras et de la main, le nerf médian est le seul à passer dans ce canal. On retrouve aussi dans ce passage les tendons (qui permettent la flexion des doigts). Le « syndrome du canal carpien », c’est la compression de ce nerf au moment de son passage dans le canal décrit ci-dessus. En effet, en raison de son anatomie, celui-ci est inextensible. On comprend donc que toute anomalie (soit des os, soit des tendons, soit des tissus) puisse entrainer une compression du nerf. Les conséquences peuvent être ressenties au niveau de la main et des doigts, qui sont sous la responsabilité neurologique du nerf médian. Ce syndrome de compression affecte souvent la main dominante, mais il est bilatéral dans plus de 50 % des cas.

J’ai des fourmis dans les doigts : c’est le syndrome du canal carpien ? ✋
Continuer la lecture

L’arthrose de ma maman, une fatalité ?

Ma mère est « pleine d’arthrose ». Est-ce héréditaire ? Existe-t-il un traitement préventif ? Ma gynécologue m’a parlé d’un traitement préventif de l’ostéoporose, cela peut-il aider ?

86529486

L’arthrose, l’arthrite, l’ostéoporose… comment s’y retrouver ?

Pour comprendre ce que désignent ces termes, il faut comprendre ce qu’est une articulation. L’articulation est l’endroit ou deux segments osseux se rencontrent et vont pouvoir bouger l’un par rapport à l’autre. Les deux extrémités osseuses sont recouvertes de cartilage dont les propriétés mécaniques assurent le glissement d’un os par rapport à l’autre. En outre, l’articulation est délimitée par une membrane (membrane synoviale) qui élabore un liquide (liquide synovial) qui permet d’amortir les chocs et d’éviter le contact des cartilages entre eux. La stabilité des articulations est renforcée par les ligaments (qui relient les os entre eux). Les mouvements sont rendus possibles par les muscles, reliés aux os par les tendons.

  • L’arthrose est une pathologie du cartilage et éventuellement de l’os sous chondral (extrémité de l’os recouverte par le cartilage articulaire).
  • L’arthrite est une inflammation de la membrane synoviale et de son liquide.
  • Enfin, les tendinites sont des atteintes des tendons et les entorses des atteintes des ligaments.
L’arthrose de ma maman, une fatalité ?
Continuer la lecture