Pédiatrie

Qu’est ce que l’intolérance aux protéines du lait de vache 🐮

On entend par « intolérance au lait de vache » un ensemble de manifestations cliniques désagréables chez un nourrisson, ou un enfant, en raison de l’absorption de lait de vache. C’est un diagnostic difficile pour les médecins, de plus en plus fréquent actuellement et dont le mécanisme est mal connu. Mis à jour en mars 2020.

Qu’est ce que l’intolérance aux protéines du lait de vache 🐮
Continuer la lecture

Mon enfant est tombé et s’est cogné la tête, c’est grave Docteur ?

Les chutes de l’enfant sont très fréquentes. Une de ces chutes peut survenir au cours de la période nourrisson (chute du landau ou de la table à langer) ou dans la période du jeune âge (acquisition de la marche généralement entre 12 et 15 mois, ou inattention de « l’enfant qui joue »). Les chutes entrainent souvent un coup sur la tête car l’enfant n’a pas le réflexe de se protéger avec les mains. Il tombe alors vers l’avant, ou souvent en arrière, et se cogne la tête.

On appelle ces coups sur la tête des « traumatismes crâniens ». Ils peuvent être simples ou graves. Dans cet article, nous traiterons uniquement les traumatismes crâniens simples de l’enfant et la conduite à tenir pour la surveillance. Il est important de noter que, en cas de traumatisme crânien, une consultation chez le médecin est extrêmement importante. Elle permet de bénéficier d’un examen clinique et de conseils de surveillance.

 

Mon enfant est tombé et s’est cogné la tête, c’est grave Docteur ?
Continuer la lecture

Interdiction des mucolytiques et mucofluidifiants (enfant de moins de 2 ans)

Interdiction des mucolytiques et mucofluidifiants (enfant de moins de 2 ans) enfant bebe boutons varicelle dermato

Les mucolytiques (carbocistéine, acétylcystéine) et les mucofluidifiants (benzoate de méglumine) sont des médicaments souvent prescrits en cas d’encombrement bronchique ou de toux productive. Ils agissent en diminuant la viscosité du mucus bronchite pour en faciliter l’expectoration (c’est-à-dire l’évacuation par la toux).

L’ANSM, anciennement L’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) a décidé, à compter du 29 avril 2010, d’interdire leur utilisation par voie orale chez les enfants de mois de 2 ans.

Cette interdiction fait suite aux résultats d’une enquête de pharmacovigilance (c’est-à-dire le suivi des effets indésirables des médicaments) qui a montré plusieurs cas d’aggravation de bronchiolite suite à l’utilisation de ces médicaments chez l’enfant de moins de 2 ans. En effet, l’enfant de moins de 2 ans n’a pas toujours une toux suffisamment efficace pour lui permettre d’évacuer les sécrétions de ses bronches ; or, les mucolytiques/mucofluidifiants vont rendre ces sécrétions plus fluides et plus abondantes pouvant ainsi provoquer un surencombrement bronchique.

Interdiction des mucolytiques et mucofluidifiants (enfant de moins de 2 ans)
Continuer la lecture

Vaccination contre la varicelle

Vaccination contre la varicelle enfant bebe boutons varicelle dermato

Recommandations générales

Dans son avis du 5 juillet 2007, le CTV/HCSP ne recommande pas dans une perspective de santé publique, la vaccination généralisée contre la varicelle des enfants à partir de l’âge de 12 mois.

C’est pourquoi il déconseille le remplacement du vaccin trivalent rougeole-oreillons-rubéole par le quadrivalent rougeole-oreillons-rubéole-varicelle. Le CTV/HCSP, en plus des recommandations spécifiques préalablement émises dans l’avis du 19 mars 2004 du CSHPF (Cf. recommandations particulières), recommande la vaccination contre la varicelle des :

  • adolescents de 12 à 18 ans n’ayant pas d’antécédent clinique de varicelle ou dont l’histoire est douteuse ; un contrôle sérologique préalable peut être pratiqué ;
  • femmes en âge de procréer, notamment celles ayant un projet de grossesse, et sans antécédent clinique de varicelle ; un contrôle sérologique préalable peut être pratiqué
  • femmes n’ayant pas d’antécédent clinique de varicelle (ou dont l’histoire est douteuse) dans les suites d’une première grossesse.
Vaccination contre la varicelle
Continuer la lecture

Quels sont les signes de la méningite ?

Quels sont les signes de la méningite ? 100905101

Bonjour, mon médecin note souvent sur le carnet de santé de mon enfant : kernig négatif. Dernièrement, lorsque mon enfant a eu de la fièvre et des maux de tête. Est-ce pour éliminer une méningite ? Pourrais-je avoir des précisions ? Cordialement.


Ces exemples sont inspirés de nombreuses questions réelles d’internautes, mais volontairement compilées et remaniées. Toute ressemblance avec un cas réel, ou concernant une personne connue serait purement fortuite. (Remaniées avec protection du secret médical)


Bonjour, la méningite (virale ou bactérienne). Quels sont les symptômes habituels et quels sont les signes recherchés ?

Généralement, le malade est subitement atteint d’une forte fièvre accompagnée de violents maux de tête.
A ces symptômes s’ajoutent souvent des vomissements et une raideur inhabituelle de la nuque, parfois associée à une plus grande sensibilité à la lumière (photophobie). Ce sont là les signes classiques qui se déclarent chez les adolescents ou les adultes. Chez les nourrissons ou les très jeunes enfants, le diagnostic est plus délicat, car la maladie peut se déclarer de manière plus voilée : avec, par exemple, seulement un ou deux de ces signes d’alerte.

Quels sont les signes de la méningite ?
Continuer la lecture