Gynéco-obstétrique

Infections sexuellement transmissibles (IST) : quels signes doivent alerter ?

Les Maladies Sexuellement Transmissibles (MST) ont été mises en lumière il y a quelques années par « l’affaire du sang contaminé » et la lutte active et médiatisée contre le fléau que représente le SIDA. On les appelle désormais des Infections Sexuellement Transmissibles (IST). Si certaines d’entre elles peuvent engendrer rapidement des symptômes (permettant leur diagnostic rapide), d’autres sont plus silencieuses. De nombreux patients n’ont aucun signe de maladie bien que porteurs des germes. Cela favorise leur transmission.

 

Infections sexuellement transmissibles (IST) : quels signes doivent alerter ?
Continuer la lecture

Gérer sa grossesse : quelle alimentation pour la santé de mon bébé ?

La grossesse, tant attendue chaque année par des centaines de milliers de couple, est une période qui s’accompagne d’une multitude de changements, tant sur le plan physique que psychologique. Comme chacun sait, avoir une alimentation saine variée et équilibrée (accompagnée d’une activité physique raisonnée) est très important pour la santé et le bien-être. Durant la grossesse, l’alimentation joue un rôle prépondérant à la fois pour le développement du fœtus et pour le bien-être de la future maman tout au long de ces 9 mois, qui se termineront par le plus beau des cadeaux.

Entre croyances empiriques, idées reçues et avis divergents de toutes sortes, on vous aide à faire le point. Parce qu’être enceinte, ce n’est pas manger deux fois plus… c’est manger deux fois mieux. En effet, pendant votre grossesse, vous allez devoir couvrir vos propres besoins nutritionnels mais également ceux de votre bébé. Bien manger, c’est aussi l’aider à bien se développer.

Gérer sa grossesse : quelle alimentation pour la santé de mon bébé ?
Continuer la lecture

Perte de libido, douleurs, troubles de l’érection… À qui en parler ? Que faire ?

Avec le stress, la routine, les problèmes de santé ou les aléas de la vie, c’est la sexualité qui peut dysfonctionner. Entre perte de libido, trouble de l’érection, sécheresse vaginale ou éjaculation précoce, quand faut-il s’inquiéter de ces troubles sexuels ? Qui faut-il consulter ?

Perte de libido, douleurs, troubles de l’érection… À qui en parler ? Que faire ?
Continuer la lecture

Mesdames, prenez soin de vous ! Le 8 mars est la Journée Internationale de la Femme

Mesdames, prenez soin de vous ! Le 8 mars est la Journée Internationale de la Femme, une bonne raison de répondre à vos questions de santé, non ?

  1. Des questions sur le frottis de dépistage ?
  2. Des doutes sur la tolérance du vaccin contre le Virus du Papillome Humain ?
  3. Une difficulté d’interprétation d’une mammographie (classification ACR 1,2,3) ?
  4. Une question de sexologie, ou un accompagnement pour un éventuel traitement de la ménopause, ou comment lutter contre l’ostéoporose ?

Notre équipe pluridisciplinaire (2 gynécologues, 1 dermatologue, 4 médecins généralistes, 2 sexologues, 1 spécialiste vaccination) est à votre disposition. Alors profitez-en et connectez-vous, notre équipe est là pour vous et répondra à toutes vos questions…de santé.

Mesdames, prenez soin de vous ! Le 8 mars est la Journée Internationale de la Femme
Continuer la lecture

Le virus Zika : des craintes fondées ? Comment se protéger ?

L’épidémie du virus Zika se propage. Un lien de causalité serait probable avec des microcéphalies fœtales et néonatales, ainsi qu’avec le syndrome de Guillain-Barré. Qu’est-ce virus ?

Le virus Zika, connu depuis des années, est transmis par le moustique du genre Aedes ou plus simplement le moustique tigre, de l’homme à l’homme. Après une incubation de quelques jours, l’infection peut se manifester ou passer inaperçue dans la plupart des cas (70 à 80 %). Les signes n’étant pas spécifiques : syndrome grippal et éruption cutanée, d’autres diagnostics peuvent être évoqués à tort.

Il n’y a ni traitement, ni vaccin, seul le traitement symptomatique est prodigué

La moustique aedes albopictus virus Zika

Ce virus est sous surveillance depuis 2013 après une épidémie ayant sévi en Polynésie française. Plusieurs cas de syndrome de Guillain-Barré ou d’autres complications neurologiques auto-immunes ont été rapportés.

Nous avons la preuve, aujourd’hui, de la transmission mère-enfant via probablement le placenta et au cours de l’accouchement, mais rien n’est démontré pour l’allaitement. Dans les pays où l’épidémie sévit, un nombre anormalement élevé d’anomalies sont constatées : des

cas de microcéphalie (taille trop petite de la boite crânienne) et de malformation du système nerveux des fœtus avec toutes les conséquences que cela entraîne sur le développement mental et cérébral. Le Dr Chan, directrice générale de l’OMS a ainsi déclaré « que le lien de cause à effet entre l’infection par le virus Zika durant la grossesse et la microcéphalie n’avait pas encore été établi » mais les éléments actuellement disponibles sont « très inquiétants ».

Selon l’InVS (l’Institut de veille sanitaire), 20 pays sont concernés : l’Amérique du sud, l’Amérique centrale, la Guyane et les Caraïbes.

Le virus Zika : des craintes fondées ? Comment se protéger ?
Continuer la lecture