Endocrinologie

Focus sur les tumeurs neuro-endocrines

Les tumeurs neuro-endocrines (TNE), anciennement dénommées tumeurs carcinoïdes, constituent un groupe hétérogène de tumeurs diverses.

Focus sur les tumeurs neuro-endocrinesCe sont des tumeurs cancéreuses, rares (1000 cas par an en France), et dont l’évolution est particulière, car lente, avec des survies prolongées même en cas de métastases à distance. Il existe parfois un contexte de prédisposition génétique (tumeur endocriniennes multiples – NEM).

La localisation des TNE est essentiellement digestive. On peut en voir dans tout le tube digestif, préférentiellement dans l’intestin grêle, l’appendice, et le pancréas.

De toutes petites TNE de moins de 1 cm sont souvent trouvées au niveau du rectum en coloscopie, au niveau de l’appendice en cas de chirurgie, et dans l’estomac de patients atteints d’une forme particulière de gastrite atrophique (la maladie de Biermer). Ces petites tumeurs neuro-endocrines infracentimétriques sont faciles à retirer, et ne nécessitent ni exploration complémentaire, ni  traitement.

Focus sur les tumeurs neuro-endocrines
Continuer la lecture

La thyroïde : signes et causes de mauvais fonctionnements

La thyroïde : signes et causes de mauvais fonctionnements PHARMACIE

La thyroïde est une glande située à la face antérieure du cou. Elle sécrète des hormones (T4 et T3) qui vont agir sur plusieurs organes du corps comme le cœur, les muscles, le système nerveux ou encore le tube digestif. Le taux d’hormones thyroïdiennes est maintenu constant dans le sang par une régulation hypothalamo-hypophysaire : si les taux d’hormones thyroïdiennes baissent, l’hypophyse va sécréter plus de TRH qui va lui-même stimuler davantage l’hypophyse. Celle-ci va alors produire plus de TSH qui va a son tour stimuler la thyroïde pour qu’elle sécrète plus de T3 et T4 (voir schéma). Pour le diagnostic et le suivi des pathologies thyroïdiennes ce sont les dosages de TSH et des hormones thyroïdiennes T4 et/ou T3 qui seront fait au laboratoire à partir d’une prise de sang :

  • dans le cas d’une hyperthyroïdie, les hormones thyroïdiennes (T3 et T4) sont élevées et la TSH est très basse
  • dans le cas d’une hypothyroïdie, les hormones thyroïdiennes (T3 et T4) sont basses, la TSH est augmentée.
La thyroïde : signes et causes de mauvais fonctionnements
Continuer la lecture