Cancérologie

Au mois de novembre, les hommes sont invités à se laisser pousser la moustache pour la bonne cause par la « Movember Foundation »

MédecinDirect pour MovembreAu mois de novembre, les hommes sont invités à se laisser pousser la moustache pour la bonne cause par la « Movember Foundation »

Cette soudaine incursion de poils est censée intriguer notre entourage et entamer une discussion où nous pourrons nous ériger en porte-parole de la santé masculine : les cancers de la prostate et des testicules, les problèmes de santé mentale et l’inactivité physique. Cette mobilisation qui n’est pas sans rappeler « Octobre Rose » pour le dépistage du cancer du sein, utilise la moustache et le sport comme catalyseurs et permet à tous de s’impliquer tout en donnant du sens à ses actes.

Quelques chiffres concernant le cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est le deuxième cancer le plus répandu chez les hommes dans le monde, avec plus de 1,1 million de cas enregistrés en 2012, dont 57 000 nouveaux cas en France, ayant entrainé 8 606 décès. En comparaison, en 2012, le nombre de nouveaux cas de cancer en France métropolitaine est estimé à 355 000 (200 000 hommes et 155 000 femmes) et le nombre de décès par cancer, à 148 000 (85 000 hommes et 63 000 femmes). Le taux de mortalité (standardisé monde) en 2012 se situait autour de 10,2 pour 100 000 hommes. En France, le cancer de la prostate se situe au 1er rang des cancers chez l’homme, nettement devant les cancers du poumon et du côlon-rectum. La France a le troisième taux le plus élevé de cancer de la prostate dans le monde.

Au mois de novembre, les hommes sont invités à se laisser pousser la moustache pour la bonne cause par la « Movember Foundation »
Continuer la lecture

Octobre Rose : Un mois de sensibilisation au cancer du sein

Octobre Rose

Un mois de sensibilisation au cancer du sein

Depuis 1985, le mois d’octobre dédie ses 31 jours à la promotion du dépistage précoce du cancer du sein. Octobre Rose est symbolisé par le fameux Ruban rose de l’Espoir. Cette campagne de sensibilisation a pour objectif d’informer et de parler du cancer du sein afin de lever les tabous encore présents. La parole, la discussion et la dédramatisation sont au cœur de l’esprit d’Octobre Rose autour des valeurs fédératrices de solidarité, d’espoir, et d’altruisme.

Le ruban de l’Espoir

De nombreuses initiatives sont organisées dans le monde entier afin de lever des fonds pour la recherche et d’informer les populations en encourageant les femmes à se faire dépister régulièrement. Cette année, le Ruban de l’Espoir traversera 16 villes-étapes en France et en Belgique pour rassembler autour d’une cause commune : « Avant, pendant et après le cancer, vivre mieux ! » L’objectif est d’augmenter le taux de participation des femmes au dépistage précoce, avec une volonté d’informer, de sensibiliser, et de changer le regard sur le cancer et les personnes qui en sont atteintes.

Le 1er octobre dernier, le collectif K (qui regroupe 20 associations de soutien aux malades du cancer) a lancé la 8e édition du Ruban de l’Espoir à Paris. La Tour Eiffel et La Conciergerie se sont illuminées de rose afin de participer à cet effort de sensibilisation au cœur d’une action engagée. C’était le coup d’envoi de la campagne de mobilisation 2015 contre le cancer du sein. Conjointement, le lancement de cet événement majeur d’envergure nationale a été marqué par l’ouverture de l’exposition itinérante « Voyage au cœur du sein ».

Octobre Rose : Un mois de sensibilisation au cancer du sein
Continuer la lecture

Cancer du sein, prévention par le dépistage organisé en France

Cancer du sein, prévention par le dépistage organisé en France cancer sein depistage femme

Introduction : Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers féminins. Son incidence est de 33.000 nouveaux cas dépistés en France par an (Source INVS 2004), et sa mortalité est d’environ 12.000 femmes par an. Le programme de dépistage organisé est généralisé à tous les départements français depuis 2004, et la prévention du cancer du sein entre dans un programme de Santé publique déclaré priorité de Santé publique en 2003 par les autorités françaises. Toutes les femmes sont concernées par le cancer du sein. On estime que 1 femme sur 8 dans le monde pourrait être touchée par la maladie. Il est maintenant prouvé qu’un dépistage rapide de la maladie à un stade précoce permet d’augmenter les chances de guérison et de survie, et limite les séquelles esthétiques des traitements mis en œuvre.

L’organisation en France

Cancer du sein, prévention par le dépistage organisé en France
Continuer la lecture

Cancer colorectal et dépistage organisé en France

Cancer colorectal et dépistage organisé en France radio cancer colon

Le cancer colorectal (ou cancer de l’intestin) est la deuxième cause de mortalité par cancer après celui du poumon. Ce cancer concerne aussi bien les hommes que les femmes. Très rare avant 50 ans, la fréquence de ce cancer augmente ensuite rapidement. C’est pourquoi le dépistage de ce cancer est proposé par les pouvoirs publics aux hommes et femmes âgés de 50 à 74 ans. Ce dispositif est désormais généralisé sur l’ensemble du territoire français.

Pourquoi un dépistage organisé ?

Aujourd’hui, grâce à un diagnostic précoce, la mortalité due au cancer colorectal peut être diminuée. Les traitements sont alors moins lourds et les chances de guérison sont plus grandes. L’organisation du dépistage en France :

Cancer colorectal et dépistage organisé en France
Continuer la lecture