La gazette

Les crèmes « anti-âge » ralentissent-elles le vieillissement de la peau ?

La peau est l’organe le plus grand du corps humain : elle représente 5 % de notre poids. Son rôle est de nous protéger des agressions externes dues à l’environnement, mais aussi de contrôler notre température corporelle (thermorégulation). De fait, la peau est le reflet de nos émotions et joue un rôle insoupçonné dans notre vie sociale. En bref : préservons la d’un vieillissement prématuré !

 

Tout d’abord, il est important de comprendre comment notre peau fonctionne pour prévenir son endommagement. La peau se compose de trois couches :

  • l’épiderme (coloration de la peau grâce aux mélanocytes),
  • le derme (rôle de soutien et de fermeté de la peau grâce au collagène en autres)
  • l’hypoderme (contient la graisse et les vaisseaux sanguins).

 

Quelles sont les différences entre une peau « jeune » et « âgée » ?

Il faut tout d’abord différencier deux types de vieillissements : le vieillissement extrinsèque et l’intrinsèque.

 

➡️ Le vieillissement extrinsèque

C’est celui sur lequel nous pouvons agir. Il est lié à l’environnement, les rayons UV, la consommation de tabac, l’alimentation peu équilibrée, riche en plats préparés (sous vide, contenant beaucoup d’additifs, très salés, en fast-food), ou encore la consommation d’alcool.

Ces actions, parfois anodines en apparences, créent une agression externe sur la peau. Elles engendrent au fil du temps des dommages irréversibles et profonds. Les effets se manifestent sur l’épiderme par des tâches brunâtres ou blanches (achromiques).

MédecinDirect, téléconsultation médicale - peau

 

➡️ Le vieillissement intrinsèque

Nous avons très peu de pouvoir face au vieillissement intrinsèque de la peau. Il s’agit de l’évolution naturelle de la peau avec l’âge qui se traduit par un relâchement des fibres au niveau du derme, ou encore un amincissement de l’épiderme. Avec le temps, la peau se retrouve fragilisée. Chez la femme, cette fragilisation est majorée dans un second temps lors de la ménopause et la disparition progressive des oestrogènes. Ce type de vieillissement de la peau varie d’une personne à l’autre : il s’agît d’un facteur héréditaire qui se transmet de génération en génération.

MédecinDirect, téléconsultation médicale - peau

 

Comment ralentir le vieillissement de ma peau ?

 

🍏 Par l’hygiène de vie, le plus tôt possible

  • Mangez équilibré, ne fumez pas, consommez l’alcool avec modération
  • Éviter l’exposition solaire intense et protégez-vous en appliquant de la crème solaire avec un indice de protection important. Ainsi, vous diminuez le passage des UV vers le derme et la fragilisation des protéines de collagène.

Appliquer de la crème solaire n’empêche pas la stimulation des mélanocytes, et par conséquent, n’empêche pas de bronzer.

 

🧴 Par l’utilisation de « crèmes anti-âge » ?

Les crèmes anti-âge comportent – pour la plupart – de l’acide hyaluronique et du collagène exogène. Ces composés sont naturellement présents dans la peau. Ils lui confèrent des propriétés de résistance, d’hydratation et de souplesse. Ces crèmes contiennent également différentes vitamines, tel que la vitamine C (tonifiante) ou bien la co-enzyme Q10 (anti-oxydante).

De manière purement scientifique, ces formules de crèmes anti âges fonctionnent sur des tissus nus « in vitro ». Mais « in vivo » (c’est à dire sur la peau réelle) il ne faut pas trop en attendre. Le bénéfice est certes présent (la peau est plus tonique, plus hydratée), mais dans une mesure éloignée des promesses faites dans les publicités.

Pour résumer, ces crèmes tonifient, vivifient et améliorent la composition même de la peau. Ceci est probablement lié à une hydratation globale, et non pas par « action ciblées » sur les fibres de collagènes ou autres composants architecturaux de la peau. L’utilisation d’une crème anti-âge doit être perçu comme une méthode d’entretien de la peau, mais non comme une formule miracle apte à corriger des années de stress physique et environnemental.

 

Pour conclure, le meilleur moyen de prendre soin de sa peau reste de pendre soin de manière globale de son corps (activité physique, alimentation équilibrée, en évitant les toxiques exogènes – pollution, soleil, tabac…). Il est intéressant d’entretenir sa peau avec une crème dite « anti-âge ». Veillez tout de même à privilégier les composés naturels, biologiques, à fortes teneurs hydratantes sans une trop grandes quantité d’additifs.

 

Vous avez des interrogations sur votre peau ? Pensez à la téléconsultation ! MédecinDirect est une plateforme de téléconsultation médicale. Vous pouvez être mis en relation avec un médecin généraliste ou spécialiste (dermatologue, allergologue…) 24h/24 et 7j/7. Ce service est pris en charge en intégralité par votre mutuelle, assureur ou entreprise. Vous n’avez donc aucun frais à avancer ! Testez votre éligibilité ! 


Auteur : Geoffrey CARAT, Interne en médecine à Nice | Relu par le Dr Juan Sebastian SUAREZ VALENCIA.

Les crèmes « anti-âge » ralentissent-elles le vieillissement de la peau ?