La gazette

Docteur Richard Clément : “Les délais d’attente ne sont plus acceptables”

La téléconsultation permet de mettre en relation patients et docteurs sans que l’un ou l’autre ne se déplace et ce, 24h/24 et 7j/7. Elle est un véritable complément à la médecine de terrain, pouvant intervenir avant ou après une consultation physique. Le docteur Richard Clément est médecin généraliste. Ce dernier pratique la téléconsultation chez MédecinDirect. Il nous livre un retour sur son expérience après un an de télémédecine.

 

La réponse à un système de moins en moins viable

Le système de santé français atteint ses limites. Accroissement démographique, évolution des pathologies, diminution du nombre de professionnels de santé… La demande de soins médicaux dépasse désormais l’offre disponible sur le territoire. En conséquence, le docteur Richard Clément dénonce “des délais d’attente [qui] ne sont plus acceptables. Salles d’attente pleines, perte de temps de travail, de temps de loisirs, de temps de famille… Mais aussi des médecins épuisés, surchargés de travail, services d’urgence dépassés en cas d’épidémie… Il faut prendre en considération ces éléments pour avoir une meilleure qualité des soins et diminuer les coûts de santé”.

Le docteur Richard Clément exerce la médecine générale depuis 40 ans. Depuis un an, il fait également partie de l’équipe médicale de MédecinDirect qui se relaie 24h/24 et 7j/7 pour offrir un service de qualité aux patients qui sollicitent le service de téléconsultation. Le docteur Clément est convaincu que la téléconsultation est un réel progrès dans le secteur de la santé. “En faisant de la télémédecine, je simplifie la vie des patients. J’augmente la rapidité de la prise en charge et j’accompagne le patient dans l’évolution de sa pathologie. Je peux suivre la condition d’un patient et limiter les visites non nécessaires aux urgences. A contrario, je peux envoyer aux urgences un jeune patient dont la fièvre ne s’améliore pas malgré les médicaments. Ce dernier nécessite alors un examen physique ou des examens complémentaires”.

 

L’avantage du travail en équipe

La téléconsultation optimise le parcours de soins en limitant les déplacements du patient. Cela induit une meilleure communication entre praticiens. “En faisant de la télémédecine (…) je profite de la connaissance et de l’expertise de mes confrères cardiologues, dermatologues, endocrinologues, gastro-entérologues…” rapporte le docteur Richard Clément.

En effet, en cas de doute, la télémédecine permet au médecin de transférer la demande d’un patient à un confrère spécialiste. Cette démarche est totalement sécurisée. Cette fonctionnalité permet de délivrer avec rapidité des diagnostics précis. Elle encourage également les médecins généralistes et spécialistes à échanger sur des cas cliniques. Docteur Richard Clément explique : “l’avantage pour une équipe de médecins de télémédecine, c’est de pouvoir gérer les problèmes médicaux avec une équipe de spécialistes. Avec l’accord du patient, je peux à tout moment parler à un confrère. Je peux envoyer les photos d’une lésion cutanée à un dermatologue, transmettre un tracé d’électrocardiogramme à un cardiologue, demander conseil à un psychiatre… Dans les cas graves, ou si besoin, je peux me connecter au Samu.

 

Désengorger les salles d’attente

Pour 1 français sur 2, l’impossibilité de se faire ausculter directement par le médecin (rapport Harris Interactive pour Livi, 2019) représente un frein à l’utilisation de la téléconsultation. Les consultations médicales sont réalisées en face à face depuis toujours. Ceci a introduit dans l’imaginaire collectif une corrélation entre “bon diagnostic” et “rendez-vous physique”. Cependant, le docteur Richard Clément souligne : “l’examen physique complet n’est pas toujours nécessaire quand il a été fait récemment par un médecin. Par exemple, s’il s’agit d’une question simple, d’un conseil ou d’un renouvellement d’ordonnance. Certaines consultations consistent à revoir un bilan biologique, une imagerie, ou à renouveler une ordonnance.” La téléconsultation en support de la médecine de terrain peut donc permettre de désengorger les établissements de santé ou même les urgences. Elle prend en charge les cas qu’il est possible de diagnostiquer à distance.

La technologie ne pourra probablement jamais remplacer la consultation physique. Certains cas médicaux nécessitent effectivement un examen physique complet du patient. Cependant, la téléconsultation permet d’optimiser le parcours de soins dans de nombreuses situations médicales. Après un an de téléconsultation aux côtés de MédecinDirect, le docteur Richard Clément déclare : “en conclusion, je réduis l’engorgement des salles d’attente et des services d’urgence. Je diminue les frais de transports et les pertes de temps pour les patients. Je les assiste au sein d’une équipe médicale de haut niveau, et ceci 24h/24 et 7j/7 dans n’importe quelle partie du monde connectée. C’est pour cela que j’ai choisi la télémédecine.”


Propos recueillis par Alexia Orny Jaber (Content Manager @MedecinDirect) et revus par Dr. Richard Clément

Docteur Richard Clément : “Les délais d’attente ne sont plus acceptables”